inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (9 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • De la terre patrimoine à la terre ressource : tensions entre structures foncières héritées et nouvelles perspectives des acteurs paysans en Afrique de l'Est
  • Terres et tensions en Afrique
  • En Afrique de l'Est, la modernisation agricole s'est imposée aux systèmes locaux suivant un processus de construction territoriale qui s'est figé en un cadre rigide et hétérogène. Les sociétés à base rurale pâtissent de rigidités historiques et se
  • trouvent handicapées par le cloisonnement des unités de production. Un espace de ressources composite et inégal est défini, où l'accès à la terre, à l'eau et à l'information constitue un nouvel avantage comparatif. Hypothèse que la démultiplication et
  • l'hétérogénéité de nouvelles logiques socio-économiques et territoriales sont le signe de la recherche d'un nouvel horizon d'attente, articulant l'économie morale des sociétés locales à un projet offrant l'accès à une citoyenneté plus large.
  • Gestion contractualisée de la forêt et dérégulation foncière. Politiques environnementales à Madagascar
  • Terres et tensions en Afrique
  • Cette gestion fait partie du nouveau dispositif environnemental mis en place. Dérégulation de l'accès des populations locales aux ressources forestières. La gestion coutumière des terres est confrontée à un nouveau visage des politiques
  • En Afrique, les terres appartiendront à ceux qui les achètent
  • Terres et tensions en Afrique
  • Les frontières de l'autochtonie, de l'enracinement villageois à la construction de la ville africaine
  • Terres et tensions en Afrique
  • Du fait des enjeux forts qu'elle suscite, l'autochtonie crée dans la ville africaine une frontière forte sur le plan symbolique, mais toujours impossible à définir précisément et floue. Loin d'être un facteur d'isolement, elle génère des jeux
  • innobrables dans lesquels on peut reconnaître des interactions sociales qui participent à la construction de la ville, comme à la construction de nombreux pouvoirs.
  • Terres et tensions en Afrique
  • La récession cacaoyère a consacré la fin d'un modèle de subsistance et a mis à mal les cohésions familiales et inter-ethniques, à travers les conflits fonciers qu'elle a engendrés. Les producteurs ont essayé de régler les conflits fonciers et ils
  • ont mis en place des stratégies innovantes pour les prévenir. La restructuration des rapports de travail n'a plus débouché sur des cessions foncières. L'introduction du contrat de garantie a constitué une réponse à l'aliénation prolongée de
  • Terres et tensions en Afrique
  • Le gouvernement éthiopien se propose de céder entre 3 et 4 millions d'hectares dans les régions vides de l'ouest, afin d'y lancer d'énormes exploitations en monoculture mécanisée, destinée à l'exportation. L'A. se demande s'il ne serait pas plus
  • judicieux d'investir dans les productions vivrières, car beaucoup d'Ethiopiens dépendent régulièrement de l'aide alimentaire. On doute que les milliers d'agro-éleveurs des basses terres déplacés trouvent à s'employer dans ces fermes où quelques techniciens
  • Terres et tensions en Afrique
  • . L'abattage du bois précieux dans les aires protégées fournit des ressources de substitution à un Etat privé de l'aide internationalede fait de l'enslisement du processus de réconciliation conduit par l'Union africaine. Les conflits affectant le foncier se
  • situent à la congruence d'une demande économique globale et du délitement clientéliste de l'Etat.
  • Enjeux fonciers à risques au Congo (RDC) : contexte téhéorique et pratiques déviantes
  • Terres et tensions en Afrique
  • Terres et tensions en Afrique
  • Si l'intensification des liens entre la ville de Toliara et les campagnes environnantes semble offrir de nouvelles opportunités de développement, les recompositions socio-spatiales qui en résultent sont en revanche porteuses de tensions foncières