inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (16 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • culturel particulier qui nécessite un rapport de proximité avec l'eau du fleuve. La construction et le développement de ce front d'eau dans le temps et la manière composite dont les éléments architecturaux s'y sont intégrés, interrogent aujourd'hui cette
  • pour en mieux approcher son architecture et j'explique la matérialisation du ghāṭ par les pratiques diverses qui s'y déploient et les parcours symboliques qui y font référence. La relation toute particulière que la ville entretient avec son fleuve par
  • quelles manières l’art s’y intègre-t-il? Avec les interventions artistiques dans l’espace public, l’artiste est-il capable de rétablir, in situ, la communication réciproque entre les habitants et les lieux ? Quelles sont les approches et les modalités
  • envisageables pour répondre à ces questions? Vu qu’il y a de nombreux bâtiments occidentaux construits à Guangzhou depuis une trentaine d’années, qui font face aux sculptures traditionnelles chinoises qui ne correspondent pas au style occidental, comment peut
  • A l’ère de l’urbanisation rapide dans les pays en développement, notre monde est aujourd’hui confronte a de nombreux défis en termes de réchauffement climatique. Pour y remédier, certains pays émergents ont commencé ces dernières années
  • ) consiste ainsi à mettre en évidence la distance « la plus simple » à parcourir pour arriver a sa destination, c’est-à-dire la distance a parcourir avec le moins de tournant a réaliser dans le réseau routier pour y arriver. Pour les réseaux de métro, cela
  • nationale désigne le site archéologique comme patrimoine national. Or, ce site se caractérise par une sédimentation de couches culturelles qui sollicite une lecture patrimoniale différente selon des échelles : alors que le regard occidental y voit des
  • temples romains, la population locale y voit une Qalaa (citadelle) arabe. Entre la romanité et l’arabité du site, l’État libanais a opté pour sa dimension phénicienne qui affirme que les Libanais sont les descendants des Phéniciens. Avec la remontée du
  • comprendre quels sont les institutions, les modes d'organisation, les modes de sensibilité qui se sont mis en place dans la société turque, pour y promouvoir l'art contemporain et quels processus soustendent l'éclosion de ces pratiques artistiques actuelles
  • ses ruines. Au XXème siècle, les arts d'origine occidentale se sont vu donner toute leur place dans la société turque et y ont suivi les mêmes évolutions qu'en Europe. De ce fait, l'art contemporain a pu s'affirmer à la fin du XXème siècle comme un
  • politique fut approché sous l’angle des structures de pouvoir municipales et des pratiques de contrôle politique qui y prévalaient. Une attention particulière fut consacrée aux dispositifs publics dont pouvaient s’emparer les acteurs non politiques, dont les
  • posent à leur réalisation, les évaluations dont elles font l'objet de la part des différents acteurs concernés - les bureaux de quartiers et les résidents - afin de sélectionner les tâches à accomplir effectivement et les moyens pertinents pour y parvenir
  • déguerpis qui s’y installent, tandis qu’une partie d’entre eux retournent se reloger en centre-ville. La municipalité et le gouvernement cambodgien présentent ces déguerpissements comme un processus positif permettant de régulariser la situation des plus
  • pratiques citadines qui s’y déploient. En cela, cette recherche souhaite appréhender la réception par les citadins des normes de la « modernité urbaine », telles qu’elles sont aujourd’hui redéfinies par les autorités de la ville- province et qu’elles
  • localité en ghetto, analysé comme tel grâce aux travaux de L. Wacquant. Ce ghetto est initialement pensé comme un dispositif foucaldien de pouvoir visant à imposer la domination de la minorité musulmane. Par son truchement, le pouvoir y déploie un certain
  • lieu d'émission de la crise qu'est la scène politique. Nous y étudions surtout l'apparition de discours suivant des conditions qui les ont rendus possible, et tirons certaines conséquences de ces discours sur la relation des « politiciens » avec la
  • ‒, invite à questionner le sens des urbanités et de l'éventuelle citadinité en jeu à Tripoli et, au-delà, la nature fondamentale du pouvoir qui s'y exerce. Elle nous conduit alors à nous interroger sur la formation et l'existence, ainsi que P. Bourdieu la
  • de ses services urbains et de sa qualité de vie. Pourtant, malgré l’état de crise sécuritaire latent et bien au-delà de la crise économique mondiale, d’innombrables chantiers continuent de s’y développer. De par leur vulnérabilité aux dynamiques en
  • volontés qui y sont associées, et de l’autre, la réalité du terrain et les enjeux réels du logement palestinien. L’absence de données géographiques et statistiques sur ce territoire nous a poussé à construire un outil complet d’analyse cartographique et
  • obtenues par les élèves. Or, les stéréotypes du genre associent les questions de logique et d'imagination aux garçons qui sont censés pouvoir y répondre plus facilement que les filles ; et associent aux filles les questions « affectives » ou répétitives
  • - Kavak (Arhavi) et Aralik (Borcka)- et son arrière-pays Tortum (villages de Pehlivanli et Bagbasi).La logique principale derrière cette comparaison croisée est de déterminer si il y a une relation entre les formes de vies rurales, principalement définies