inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (9 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Forces et faiblesses de la gestion des risques au Japon : une réflexion à partir de la crise liée à l'éruption du volcan Usu (Hokkaidô) de 2000
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Crise ; Eruption volcanique ; Gestion ; Hokkaidô ; Japon ; Occupation du sol ; Prévention ; Risque ; Volcanisme
  • Les points de vue sur la gestion des risques au Japon sont généralement tranchés. Les aspects négatifs prédominent parfois. Le plus souvent, cependant, seuls les aspects positifs sont retenus. L'A. tente de mettre en lumière les points forts mais
  • aussi les faiblesses observées à l'occasion de la reprise d'activité du volcan Usu et de son éruption du 31 mars 2000. Des contradictions ont été constatées en matière de gestion du risque volcanique. Elles semblent répondre à une logique : préserver les
  • Les risques naturels en France, entre réglementation spatiale et solidarité de l'indemnisation
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Assurances ; Catastrophe ; France ; Gestion ; Politique publique ; Risque naturel ; Réglementation ; Rôle de l'Etat ; Zonage
  • L'article a pour objet d'évaluer l'efficacité des outils réglementaires destinés à contrôler l'urbanisation dans les territoires à risques (inondation, avalanche, mouvements de terrain, ouragan et incendie de forêt). L'accent est mis sur les
  • fréquentes contradictions entre la volonté sécuritaire de l'Etat et les attitudes plus nuancées des collectivités locales. Dans le cadre de communes soumises à la menace d'un risque naturel, l'A. s'interroge sur les retombées pleines d'ambiguïtés de la
  • réponse des assurances. L'étude de la répartition géographique des arrêtés de catastrophes naturelles ouvre le débat sur la problématique des la responsabilité des collectivités locales et des particuliers.
  • La question du risque climatique en agriculture : le cas de la grêle en France
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Agriculture ; Alpes du Sud ; Assurances ; Auvergne ; Cartographie ; Dégât des cultures ; France ; France du Sud-Ouest ; Gestion du risque ; Grêle ; Limousin ; Orage ; Prévention ; Rhône-Alpes ; Risque ; Risque climatique ; Verger ; Vigne
  • A partir de l'exemple de la grêle, l'A. envisage l'étude synoptique d'un risque climatique depuis les facteurs naturels jusqu'à la gestion du risque en passant par l'analyse des vulnérabilités et des enjeux. La cartographie de la grêle d'été à
  • l'échelle nationale montre que la grêle est un phénomène récurrent dont la fréquence moyenne annuelle est proche de 1 sur un espace qui s'étend du Sud-Ouest à l'est de la France et aux Alpes méridionales, et qui concentre les cultures sensibles : les vergers
  • . Face à l'augmentation des vulnérabilités et aux insuffisances de la protection financière (assurance), des arboriculteurs se tournent vers la protection technique (le filet paragrêle), parfois au prix d'investissements lourds.
  • L'émergence du risque d'inondation à Addis-Abeba : pertinence d'une étude des dynamiques urbaines comme révélatrices d'un processus de vulnérabilisation
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Addis-Abeba ; Aménagement urbain ; Crue ; Ethiopie ; Gestion ; Inondation ; Représentation sociale ; Risque naturel ; Ruissellement ; Vulnérabilité
  • En se fondant sur une définition ternaire du risque (aléa, processus de vulnérabilisation et représentations sociales), l'A. propose un décryptage du risque d'inondation. L'étude de l'évolution urbaine de la capitale est mobilisée pour éclairer les
  • mécanismes de vulnérabilisation, afin de cerner les modes d'émergence du danger et d'analyser les politiques de gestion et les stratégies socio-spatiales qui se rattachent à la menace. La vulnérabilisation s'est accélérée par le jeu des pratiques et
  • politiques des différents acteurs. Tentatives de réponses pour prévenir ces catastrophes : construction de digues ou déplacement des populations touchées. Toutefois le problème dans son ensemble demeure.
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Implications territoriales et socio-économiques des menaces naturelles en Martinique (Antilles françaises) : une approche spatiale assistée par SIG
  • Aménagement du territoire ; Cartographie ; Catastrophe ; Gestion ; Martinique ; Prévention ; Risque naturel ; Système d'information géographique ; Territoire ; Vulnérabilité
  • numérique avec une certaine catégorie d'éléments exposés (les bâtiments) permet d'évaluer les risques induits vis-à-vis d'un séisme ou d'une éruption volcanique. Le niveau exceptionnel de ces risques et leurs implications territoriales et socio-économiques
  • La Martinique est très exposée aux menaces naturelles, notamment d'origine sismique, volcanique ou cyclonique. Une cartographie récente des aléas locaux associés à ces phénomènes montre l'importance de leur emprise spatiale. Leur croisement
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Aléas et risques volcaniques : mieux comprendre pour prévoir et mieux gérer pour durer
  • Aléa ; Cartographie ; Catastrophe ; Développement durable ; Environnement ; Eruption volcanique ; Gestion du risque ; Impact ; Modélisation ; Prévention ; Risque ; Volcanisme ; Vulnérabilité
  • radicale, le nouveau paradigme est fondé sur la recherche des racines de la vulnérabilité en dehors de la sphère des risques et sur l'analyse d'impact environnemental, culturel et politique. Cette démarche préconise une série de tâches visant à atténuer
  • Des progrès décisifs ont été accomplis dans la détection des phénomènes éruptifs. L'analyse et le retour d'expérience des crises récentes ont aidé à prévenir les effets des éruptions majeures. Après avoir remis en cause les théories behavioriste et
  • durablement les effets des catastrophes dans un cadre institutionnel cohérent.
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Implications territoriales et ethno-culturelles d'une crise volcanique : le cas de l'éruption du Mont Pinatubo aux Philippines
  • Conflit ; Crise ; Eruption volcanique ; Ethnie ; Identité ; Patrimoine ; Philippines ; Risque naturel ; Territoire
  • de la gestion des risques et des catastrophes. Ils jouent un rôle déterminant dans les réponses des populations aux crises récurrentes engendrées par les lahars et expliquent les conflits territoriaux qui ont surgi à la suite du relogement massif des
  • L'A. analyse les implications territoriales et identitaires de cette éruption pour la communauté kapampangan de la ville de Bacolor (province de Pampanga). La prise en compte des facteurs ethno-culturels apparaît un élément fondamental et nécessaire
  • Etude des risques côtiers sous l'angle de la géomatique
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Aléa ; Base de données ; Concept ; France ; Géomatique ; Littoral ; Modèle numérique de terrain ; Risque ; Simulation ; Système d'information géographique ; Vulnérabilité
  • L'A. présente une définition et une description des risques côtiers. Il propose une grille de classement de ces risques nécessaire pour une lecture quantifiée. Il étudie ensuite les informations disponibles sur le domaine côtier français
  • : structuration des données, métadonnées avec quelques exemples de bases de données. Enfin, il évoque la démarche géomatique dans l'appréhension spatiale des risques, selon une approche pragmatique. Depuis un concept cartographique élémentaire jusqu'au recours à
  • la modélisation, diverses étapes sont évoquées : lecture du risque, indice de risque, formalisation du risque dans le cadre d'une synthèse spatiale, modélisation et simulation dynamique.
  • Réflexions sur les notions et les méthodes en géographie des risques dits naturels
  • Approches géographiques des risques naturels
  • Aléa ; Analyse systémique ; Concept ; Définition ; Dégât ; Epistémologie ; Géographie ; Méthodologie ; Risque ; Risque naturel ; Vulnérabilité
  • L'A. établit la prolifération récente des définitions concernant la notion de risque dit naturel en géographie. Il expose le dilemme de l'opposition aléa-vulnérabilité qu'elles cherchent plus ou moins à réduire sans éviter les contradictions
  • , poussant le chercheur à envisager les enjeux épistémologiques de cette évolution. Enfin l'A. confirme l'intérêt de l'analyse systémique pour l'étude des risques en géographie. Il propose de redéfinir le risque à partir de la notion intégrative
  • d'endommagement et suggère l'intérêt de la démarche a posteriori, malgré les limites liées à la disponibilité comme à la validité des témoignages de dommages.