inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (10 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Anthropocentrisme et hydrocentrisme dans la thèse des guerres de l'eau : les racines d'un improbable scénario du pire
  • Risques et conflits
  • Approvisionnement en eau ; Conflit ; Déficit en eau ; Eau ; Gestion des ressources ; Géopolitique ; Hydropolitique ; Ressource en eau ; Rôle de l'Etat
  • Abastecimiento de agua ; Agua ; Conflicto ; Déficit en agua ; Geopolítica ; Gestión de los recursos ; Recursos en agua ; Rol del Estado
  • l'eau comme une précieuse ressource. Ce schéma conduit à mal interpréter le caractère vital de l'eau à l'échelle d'une société, et il ignore les considérations limitant l'attrait de la guerre comme outil de gestion de la pénurie d'eau. La fréquence avec
  • Les AA. constatent qu'on prédit depuis une trentaine d'années l'éclatement prochain de guerres interétatiques pour le contrôle de l'eau, ressource de plus en plus rare. Ils s'appuient sur l'idée de personnification de l'Etat et sur la conception de
  • laquelle la thèse des guerres de l'eau est évoquée dans l'espace public et la crédibilité qui lui est accordée semblent exagérées.
  • Risques et conflits
  • Conflit ; Congo RD ; Exploitation minière ; Gestion des ressources ; Guerre ; Géopolitique ; Kivu ; Ressource naturelle ; Rwanda
  • Conflicto ; Congo (Antiguo Zaire) ; Explotación minera ; Geopolítica ; Gestión de los recursos ; Guerra ; Recursos naturales ; Ruanda
  • L'A. souligne qu'il n'y a pas de relation de causalité simple entre ressources et conflits, tout conflit étant multidimensionnel. La grille de lecture porte la marque de l'histoire, des idéologies et autres manières de penser (pillage colonial
  • , impérialisme, théses néo-malthusiennes, rareté et violence, cupidité et gouvernance). Aucune de ces approches ne suffit à elle seule à la compréhension de situations caractérisées par leur complexité. Exemple de la guerre du Kivu : cette région frontalière
  • cumule des tensions internes et régionales, compétition pour la terre et violences armées pour le contrôle des ressources minières. L'échelle locale d'une activité extractive informelle s'articule à l'échelle mondiale des intérêts industriels.
  • Vers des guerres migratoires structurelles ?
  • Risques et conflits
  • Crise ; Effet de barrière ; Frontière ; Immigration clandestine ; Migration internationale ; Monde ; Mortalité
  • Crisis ; Efecto de relieve ; Frontera ; Inmigración clandestina ; Migración internacional ; Mortalidad ; Mundo
  • développés liés à une gestion intelligente des flux transfrontaliers dans des chek-points. Ces barrières engendrent des pratiques de contournement des dispositifs frontaliers. On est entré dans une guerre migratoire structurelle de basse intensité qui remet
  • riches engendre une politique d'accroissement de leur surveillance contradictoire avec l'esprit de la mondialisation. La technopolitique se manifeste par la construction de barrières frontalières de haute technologie qui tendent à ceinturer les pays
  • en cause la présentation dominante de la mondialisation comme processus pacifique et pacificateur.
  • [b1] EA 2076 Laboratoire Habiter - UFR de Lettres et Sciences Humaines, REIMS, France
  • Risques et conflits dans le Golfe Arabo-Persique
  • Risques et conflits
  • Armement ; Asie ; Conflit ; Frontière ; Golfe persique ; Géopolitique ; Hydrocarbure ; Militarisation ; Risque ; Sécurité ; Terrorisme
  • Depuis le début des années 1970 les menaces et les risques d'instabilité se sont multipliés et diversifiés : position iranienne, rivalités économiques et politiques, litiges frontaliers, sécurité interne, menace terroriste. On peut se demander quels
  • sont les risques pour la stabilité régionale. L'A. étudie les dynamiques géopolitiques majeures, le climat de guerre froide larvée, les autres formes de conflictualité qui font de cette région une zone à risque potentielle.
  • Comment le Nord cartographie les risques au Sud : conseils aux voyageurs et risques-pays en Afrique
  • Risques et conflits
  • Afrique ; Cartographie ; Corruption ; Géographie politique ; Insécurité ; Perception ; Risque ; Sahel
  • Deux exemples. Le gouvernement français affiche sur le site des Affaires étrangères des Conseils aux voyageurs. Par ailleurs, la COFACE (assurance pour le commerce extérieur) mesure les Risques-Pays en fonction des capacités des entreprises ou des
  • Etats à payer leurs factures ou à rembourser leurs dettes. Les diplomates arrivent à imposer un point de vue avant d'en arriver à la spatialisation des risques courus par les voyageurs. Les cartographes tracent les limites des différentes nuances de
  • garantie contre les risques est inégalitaire, et la géographie des risques dans les pays du Sud repose surtout sur le couple richesse-pauvreté. Vues du Sud, les insécurités sont d'abord sociales.
  • dangerosité. La COFACE et le Ministère de l'Economie redessinent le continent africain sous l'angle des mauvais payeurs. L'étude montre que la territorialisation des insécurités est d'abord unilatérale, ce qui illustre la perception sélective de celles-ci. La
  • [b1] UMR LAM, Univ. de Bordeaux 3, Pessac, France
  • L'Arc de crise, approche française des conflits
  • Risques et conflits
  • La notion d'arc de crise est mise en avant pour qualifier les régions étendues de l'Océan atlantique à l'Océan indien, où la France est engagée militairement dans des conflits et des opérations extérieures. Le terme est pertinent au plan
  • opérationnel comme ensemble des théâtres d'intervention des forces armées. Au plan conceptuel, il installe une carte mentale suggérant l'unité de théâtres différents dont il convient d'empêcher la connexion. Il pourrait entretenir une impression fausse de
  • Risques et conflits
  • Approche qui considère que tout type de conflit peut être analysé selon une grille de lecture territoriale. L'étude des frontières permet de mettre en évidence des processus de territorialisation qui font évoluer ces lieux, transformant des lignes
  • arbitraires en espaces complexes, où les conflits s'expriment à différentes échelles. L'article approfondit les interactions conflictuelles auxquelles se trouvent soumis les individus qui vivent autour des frontières.
  • [b1] UMR 5194 PACTE - Territoires, Institut de Géographie Alpine, GRENOBLE, France
  • Zones grises, interstices durables de la carte politique ? Relecture critique d'un concept géopolitique
  • Risques et conflits
  • Définition de cette notion floue et significations explicites et implicites. Notion souvent utilisée pour désigner un territoire hors de contrôle de l'Etat et considéré comme une menace à combattre. L'étude de cas du Nord Kosovo montre l'ambiguïté
  • de ce type de zone, et la manière dont elle peut être manipulée et instrumentalisée par les différents acteurs en jeu. Elle n'est pas hors du système interétatique, mais en fait pleinement partie.
  • Mer de Chine du sud ou mer des Philippines de l'Ouest ? Conflits d'appropriation des espaces maritimes autour de l'archipel des Spratley (Nansha/Truong Sa/Kalayaan)
  • Risques et conflits
  • Asie ; Chine ; Conflit ; Droit maritime ; Géopolitique ; Ile ; Mer de Chine méridionale ; Militarisation ; Philippines ; Spratley ; Trafic maritime ; Viêt Nam ; Zone économique exclusive
  • Cet archipel est au coeur d'un différend territorial complexe impliquant six pays environnants. Les intérêts des différentes nations comprennent les zones de pêche, l'exploitation du pétrole brut et du gaz naturel, et l'occupation stratégique des
  • îlots permettant d'appuyer la reconnaissance de ZEE et de contrôler les routes maritimes. La revendication chinoise est fortement contestée par les autres pays, notamment les Philippines et le Viêt Nam. Examen des revendications maritimes des Philippines.
  • Europe orientale. Voisinage partagé ou arc de crise ?
  • Risques et conflits
  • Caucase ; Conflit ; Crise ; Europe ; Europe de l'Est ; Intégration économique ; Russie ; Sphère d'influence ; Union européenne
  • Conflicto ; Crisis ; Cáucaso ; Esfera de influencia ; Europa ; Europa del Este ; Integración económica ; Rusia ; Unión Europea
  • L'Union européenne est encore un acteur peu influent dans ce voisinage oriental qu'elle partage avec la Russie. Elle ne semble pas en mesure d'agir conjointement avec la Russie comme fournisseur de stabilité et de sécurité régionale, tant les
  • fondements de son action extérieure sont différents de ceux de la Russie. L'élargissement et la mise en oeuvre de certains instruments politiques dans son voisinage sont des motifs de tensions voire de conflit potentiel avec la Russie. Ce voisinage commun
  • semble plus disputé voire déchiré que partagé. L'espace étudié concerne les Balkans occidentaux (ex-Yougoslavie sauf Slovénie) et les pays de la CEI occidentale.