inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (58 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Les quartiers marginaux de l agglomeration de Yaounde : logique de constitution et problemes d amenagement
  • Yaounde - Cameroun - Afrique Centrale - Afrique - Geographie de l Informalite - Urbanisme - Quartier Pauvre - Amenagement de l Espace - Pouvoir Public
  • Le gouvernement des quartiers populaires : production de l espace et regulation politique dans les quartiers non reglementaires de Dakar (Senegal) et de Tunis (Tunisie)
  • Dakar - Tunis - Senegal - Tunisie - Afrique de l Ouest - Afrique - Geographie de l Informalite - Politique Urbaine - Pratique Spatiale - Organisation Internationale - Equipement Public - Etude Comparative
  • Informalité politique et transactions informelles dans les marchés pub
  • Politiques publiques des déchets
  • Fiche du Répertoire des géographes français GéoMonde édité par l'UMR 8586 PRODIG, contenant des informations professionnelles et personnelles.
  • Territoires de l informel : les petites activites de rue, le politique et la ville a Adidjan
  • Abidjan - Cote d Ivoire - Afrique de l Ouest - Afrique - Geographie de l Informalite - Politique Urbaine - Economie Souterraine - Urbanisme - Participation des Citoyens - Appropriation Spatiale - Lieux Centraux
  • Les principes d action de l urbanisme : le projet Elyssar face aux quartiers irreguliers de Beyrouth
  • Beyrouth - Liban - Moyen-Orient - Moyen-Orient - Geographie de l Informalite - Amenagement de l Espace - Voierie - Politique Urbaine - Equipement Urbain - Structure Urbaine
  • Amman - Jordanie - Moyen-Orient - Moyen-Orient - Amenagement Urbain - Geographie de l Informalite - Quartier Pauvre - Organisation Internationale - Reglement d Urbanisme - Squatters
  • Emploi informel et gestion des inegalites sociales en Chine urbaine : les politiques de promotion de "l emploi communautaire" parmi les "groupes vulnerables" a Chengdu (2006-2009)
  • Chengdu - Leshan - Chine - Asie orientale - Asie - Informalite - Inegalite sociale - Emploi communautaire - Politique sociale - Gouvernance urbaine
  • La problematique de l habitat du plus grand nombre : quel regard porter sur les quartiers clandestins, peut-on capitaliser le phenomene de l habitat non reglementaire : cas du Maroc
  • Casablanca - Maroc - Afrique du Nord - Afrique - Politique du Logement - Geographie de l Informalite - Geographie Historique - Habitat - Investissement Prive
  • Etude comparee des changements periurbains : Structure urbaine et quartiers spontanes a Athenes et a Mexico
  • Mexico - Athenes - Mexique - Grece - Amerique centrale - Europe - Amerique - Europe - Periurbanisation - Geographie de l Informalite - Analyse Spatiale - Quartier Spontanne - Paysage Urbain - Systeme d Information Geographique - Modele Urbain
  • Autonomie - Integration des espaces urbains africains
  • Afrique - Dynamique urbaine - Bidonvilles - Informalite - Villes africaines - Espaces emboites
  • Universite de Bordeaux I
  • Commerce, marches et organisations des reseaux des vendeurs : une etude du secteur informel marchand de Kinshasa
  • Kinshasa - Republique Democratique du Congo (RDC) - Afrique centrale - Afrique - Commerce - Informalite - Marches
  • Beijing ; Chine ; Droit de propriété ; Démolition ; Espace urbain ; Foncier ; Guangzhou ; Informalité ; Marché foncier ; Promotion immobilière ; Shanghai ; Utilisation du sol ; Village ; Zone périurbaine
  • Aprovechamiento del suelo ; Beijing ; Bienes raíces ; China ; Derecho de propiedad ; Espacio urbano ; Guangzhou ; Mercado de bienes raíces ; Promoción inmobiliaria ; Pueblo ; Zona periurbana
  • Les AA. analysent les causes de l’informalité villages urbains chinois situés en périphérie de Beijing, de Shanghai et de Guangzhou, leur démolition et leur reconstruction. Ils expliquent que ce phénomène est le résultat du double marché foncier
  • rural et urbain et de l’insuffisance de construction de logements pour les migrants. Ils démontrent que les projets immobiliers actuels ont pour objet de réduire l’informalité et de favoriser le développement foncier formel. Ils concluent que ces
  • derniers ne répondent pas à la demande de base en matière de logement non-autorisé ou d’espace de travail et qu’ils contribuent à la reproduction de l’informalité dans les villages ruraux éloignés, dans les autres quartiers urbains et même dans ceux ayant
  • Pouvoirs publics, commerce informel et marche du travail : etude de cas sur les transformations du centre historique a Guatemala-Ville
  • Guatemala-Ville - Guatemala - Amerique centrale - Amerique - Espace public - Informalite - Sociologie urbaine - Commerce - Guatemala
  • Gouvernance ; Géographie sociale ; Harare ; Informalité ; Mode de vie ; Politique urbaine ; Quartier ; Squatter ; Surpeuplement ; Urbanisme ; Zimbabwe
  • Asentamiento ilegal ; Barrio ; Geografía social ; Gobernancía ; Modo de vida ; Política urbana ; Superpoblamiento ; Urbanismo ; Zimbabue
  • L’A. analyse le traitement de l’informalité urbaine par la planification et les systèmes de gestion à Harare au Zimbabwe, puis en les comparant avec ceux en vigueur en Afrique du Sud et en Namibie. Il explique que les autorités se focalisent sur
  • la configuration même de la gouvernance urbaine et des systèmes socio-économiques de la région rendent impossible toute éradication de l’informalité, tout en la rendant inévitable.
  • l’idée de ville moderne en imposant leurs vues aux populations les plus défavorisées. Il démontre que les politiques urbaines visent en priorité à éradiquer tout caractère informel, synonyme de désordre et présenter une image plus policée. Il conclut que
  • Argentine ; Buenos Aires ; Commune ; Córdoba ; Droit de propriété ; Droit foncier ; Développement urbain ; Foncier ; Informalité ; Marché foncier ; Rosario ; Réglementation ; Utilisation du sol
  • Aprovechamiento del suelo ; Argentina ; Bienes raíces ; Derecho de bienes raíces ; Derecho de propiedad ; Desarrollo urbano ; Mercado de bienes raíces ; Municipio ; Reglamentación
  • Les AA. analysent la relation entre la réglementation de l'utilisation du sol, la conformité en la matière et les prix fonciers en périphérie urbaine des aires métropolitaines du Grand Buenos Aires, de Córdoba et de Rosario, en Argentine. Pour ce
  • faire, ils se basent sur les données d’enquêtes au niveau de la parcelle et de la commune. Les résultats montrent que les secteurs caractérisés par un niveau élevé de réglementation présentent des faibles taux de conformité à la législation foncière et
  • que les parcelles vendues légalement dans ces municipalités le sont à des prix fonciers inférieurs.
  • RONCONI, L.[b2]
  • [b2] Centro de Investigación y Acción Social, Buenos Aires, Argentine
  • Espace rural - Petite ville - Commune - Croissance urbaine - Réseau commercial - Informalité - Système socio-économique - Niger - Afrique
  • Association ; Embourgeoisement ; Géographie sociale ; Informalité ; Istanbul ; Mobilisation ; Néolibéralisme ; Politique urbaine ; Quartier ; Rénovation urbaine ; Turquie
  • [b1] School of Geographical and Earth Sciences, Univ., Glasgow, Royaume-Uni
  • Bangkok ; Créativité ; Economie urbaine ; Espace urbain ; Habitat urbain ; Informalité ; Secteur informel ; Thaïlande
  • Dans les villes des pays du Sud, les cas les plus importants d'espaces et pratiques interstitiels se rapportent aux questions de l'informalité urbaine. En un sens, les habitats informels s'insèrent dans les fissures et les lacunes de la ville
  • formelle. D'autre part, il ya les frictions où l'espace informel frotte contre le formel, avec des pratiques interstitielles résultant des fissures et lacunes que ces affrontements produisent. Dans un autre sens, les pratiques informelles peuvent envahir
  • même les espaces les plus emblématiques de l'Etat et de l'économie formelle. Recherche des signes de formes nouvelles de la créativité, de nouvelles façons de penser, de la transformation vers une condition sociale différente dans ces diverses formes
  • d'intersections et d'interstices. Exemple des espaces publics et des événements politiques à Bangkok.
  • Espacios de informalidad y movimientos sociales en Madrid, 1968-2011
  • Les espaces d'informalité et les mouvements sociaux à Madrid, 1968-2011
  • Activisme ; Association ; Comunidad de Madrid ; Droit à la ville ; Espace public ; Espace urbain ; Espagne ; Géographie sociale ; Informalité ; Logement vide ; Madrid ; Mouvement social urbain ; Quartier
  • Activismo ; Asociación ; Barrio ; Comunidad de Madrid ; Derecho a la ciudad ; Espacio público ; Espacio urbano ; España ; Geografía social ; Madrid ; Movimiento social urbano
  • l’évolution de ces mouvements au travers des exemples des associations de voisins qui ont lutté pour normaliser leurs conditions de vie puis de ceux des occupations de logements vides. Il conclut que ces nouvelles générations mettent en avant les notions de
  • bien-être, de qualité environnementale et d’identité ainsi que celle du droit à la ville.
  • Changements institutionnels, stratégies d'approvisionnement et de gouvernance de l'eau sur les hautes terres de l'Ouest Cameroun : exemples des petites villes de Kumbo, Bafou et Bali
  • Gouvernance de l'eau
  • Informalité
  • . L’étude conclut que l’informalité des institutions et des droits de propriété dans la gouvernance de l’eau des petites villes semblent entretenir des situations socio-économiques complexes. Il s’agit là d’un point commun entre les trois sites étudiés. En
  • L’objectif de cette étude consistait à explorer la contradiction naissante entre d’une part, la politique de l’eau menée au Cameroun depuis l’indépendance et d’autre part, les réalités urbaines de contrôle et d’usage informels de l’eau. Les concepts
  • de « gouvernance » et de « communauté » ont été utilisés pour analyser comment les populations affirmaient, de façon individuelle ou collective, leurs droits sur l’eau et comment de telles revendications étaient légitimées. Les concepts de
  • « négociabilité » et de « flexibilité » ont permis de comprendre comment les droits d’utilisation et d’accès à l’eau étaient négociés et contestés en fonction de conditions changeantes. Le concept de « société civile » a été employé pour refléter le caractère
  • multi scalaire du pouvoir et sa normalisation dans des réseaux de la vie quotidienne, régulant ainsi les pratiques et les relations sociales. Les résultats montrent l’existence d’un grand nombre d’arrangements institutionnels de niveau local qui
  • régissent l’accès à l’eau potable dans les communautés. Les leaders traditionnels, les représentants élus et les comités de gestion des points d’eau potable tendent à se compléter dans le développement et l’application des arrangements institutionnels