inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (3 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Grandir aux marges de Shanghai : une sociologie du statut d'âge à l'aune de la condition des enfants de migrants ruraux en Chine
  • Asie de l'Est
  • le quartier et construisent leur vie quotidienne dans un environnement précaire. Loin des clichés sur les complexes psychologiques supposés de ces mineurs, l'ethnographie montre la manière dont les acteurs investissent leurs vies d'enfants malgré les
  • obstacles : les supports identitaires qu'ils trouvent dans le dispositif scolaire ou dans une sociabilité fragile mais importante, les moments de jeux et de plaisir qu'ils aménagent dans un environnement hostile, la place qu'ils négocient auprès d'autres
  • Les grandes villes chinoises comptent aujourd'hui de nombreux enfants de migrants ruraux vivant, avec leurs parents, dans des conditions difficiles, tant d'un point de vue socio-économique qu'administratif (concernant notamment leur scolarisation
  • ). Cette thèse étudie à la fois leur vie ordinaire et le problème public qui est apparu, dans les années 2000, autour d'eux. Pour cela, l'auteur conjugue l'étude d'un corpus de textes chinois avec une ethnographie menée dans un quartier dégradé aux marges
  • de Shanghai. L'analyse a mis en lumière l'émergence d'un gouvernement compassionnel chinois, au niveau de la scène publique. Sur le terrain, en revanche, c'est quasiment dans un vide institutionnel, mais entourés d'adultes, que les enfants explorent
  • catégories urbaines. Une réflexion particulière a été dévolue aux difficultés qu'a la sociologie de l'enfance actuelle à appréhender ce type de population précaire. L'auteur esquisse ce que pourrait être une sociologie qui pense le statut d'âge des acteurs
  • La place du transport semi-collectif dans les mutations des systèmes de mobilité urbaine en Chine : Le cas de Shanghai
  • Asie de l'Est
  • Système de transports
  • , afin de créer un environnement innovant pour l’avenir du transport semi-collectif
  • Dans le contexte du développement rapide des villes chinoises, l’expansion de la ville et les nouvelles zones de développement entraînent de forte besoins de mobilité. Le transport public ne peut satisfaire toutes les demandes des déplacements des
  • citadins. Ils organisent leurs propres services, les transports semi-collectifs, par une approche de bas en haut. Avec les avantages de l’adaptation locale, du service à la demande et de la flexibilité, ce type de transport devient un mode important pour
  • leurs vies moderne. Pourtant, ce transport est en dehors du système du transport traditionnel. Le cadre juridique et institutionnel actuel n’est pas adapté à l’exploitation de ces transports spontanés. La réglementation gouvernementale sur ce type de
  • transport montre aussi une difficulté en raison du manque d’un cadre convenable. De plus, le système du transport urbain durable demande une intégration des divers modes des transports. La relation entre le transport semi-collectif et les autres moyens du
  • transport devient une question essentielle. De ce fait, nous proposons des approches de l’évolution du cadre juridique et institutionnel, de l’amélioration de l’organisation et l’exploitation ainsi que de l’intégration dans le système du transport urbain
  • Asie de l'Est
  • 1942. Autour trois types de crimes principaux: l’atteinte aux biens, l’homicide et les infractions sur les stupéfiants, cette recherche examine les changements de la criminalité suscitée par l’évolution de l’environnement de Shanghai. La ville de
  • En se concentrant sur les relations entre guerre et criminalité, cette étude se penche sur les transformations des activités criminelles en temps de guerre et sur l’influence du conflit sino-japonais sur les crimes et délits à Shanghai entre 1937 et
  • Shanghai a en effet été marquée par des transformations radicales, autant sur le plan politique, qu’économique, social et spatial suite à l’éclatement de la guerre sino-japonaise à l’été 1937. Pour atteindre cet objectif, nous déploierons trois grandes
  • méthodes de travail : comparaison quantitative, exploitation des statistiques et analyse spatiale. Pour éclairer les mutations de la criminalité et de l’ordre public entraînées par la guerre, nous comparerons l’importance quantitative relative des crimes et
  • délits entre deux périodes : la décennie de Nanjing (1927-1936) d’une part et la période de guerre d’autre part. Nous réaliserons également une analyse statistique de l’évolution des activités criminelles en temps de guerre pour révéler la diversité des
  • situations criminelles au cours de cette période spécifique qu’est la guerre. Enfin, en s’appuyant sur le logiciel de Système d’Information Géographique (SIG), nous proposerons une analyse spatiale de la criminalité pour évaluer l’importance de la dimension