inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (16 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Europe centrale et orientale, Balkans. Du lancement de l'intégration dans l'UE à la guerre au Kosovo
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Chômage ; Croissance économique ; Economie ; Europe ; Europe centrale ; Europe de l'Est ; Indicateurs économiques ; Inflation ; Intégration économique ; Investissement ; Situation économique
  • Central Europe ; Eastern Europe ; Economic growth ; Economic indicators ; Economic integration ; Economic situation ; Economy ; Europe ; Inflation ; Investment ; Unemployment
  • Pour ces pays, on peut diviser l'année 1998 en deux périodes. La première a vu la poursuite d'une croissance soutenue avec l'essor de la consommation intérieure, le dynamisme économique de l'UE et l'afflux des investissements étrangers. La crise
  • russe d'août 1998 a émoussé ces bons résultats avec pour conséquence un tassement de la croissance et un creusement des déficits extérieurs. Ce fléchissement risque de rendre plus difficile le financement de la mise à niveau des infrastructures préalable
  • à l'adhésion à l'UE. La guerre du Kosovo a encore aggravé la précarité de ces économies.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • L'économie estonienne est la plus ouverte de l'Europe de l'Est et l'intégration économique est bien avancée. Forte croissance économique. Monnaie stable depuis 1992. Faible taux d'inflation. Importance du secteur privé. Phase de dépression depuis le
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Slovénie 1998-1999. Des réformes tranquilles
  • Vie politique stable et caractère relativement sain de l'économie. Niveau de vie plutôt élevé. Fléchissement de la croissance du PIB à prévoir pour 1999. Nécessité d'accélérer les réformes structurelles.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Hongrie 1998-1999. Une croissance en voie de consolidation
  • Bonnes performances de la consommation interne et de l'investissement. Rôle des entreprises étrangères. La croissance se poursuit en 1998, mais à un rythme moins soutenu qu'en 1997. Bons résultats assombris par la détérioration de la balance des
  • transactions courantes. L'économie, en voie de consolidation, voit ses perspectives devenir moins favorables avec la crise russe et celle du Kosovo.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • La conjoncture économique s'est assombrie à la fin de 1998 et durant les premiers mois de 1999. Si la politique de rigueur a permis de maîtriser l'inflation et les dépenses publiques, le surévaluation de la monnaie contribue à creuser toujours plus
  • les déficits des comptes extérieurs. Endettement élevé des entreprises publiques, retard pris par les réformes structurelles, extrême fragilité du secteur bancaire.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Albanie 1998-1999. Aux limites de l'implosion
  • Le pays est confronté à l'afflux sur son territoire de plus de 440 000 réfugiés kosovars. Cette épreuve n'a cependant pas compromis le déroulement des principales réformes, ni le retour à une relative stabilité macro-économique concrétisée par une
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Lituanie 1998-1999. Des performances économiques encourageantes
  • Important assainissement de l'économie en 1998. Le nouveau président encourage toutes les réformes économiques qui conditionnent l'adhésion à l'UE. Croissance prometteuse. Restructuration des échanges et modernisation de la production. Cependant
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Aucun des principaux indicateurs macro-économiques de l'année 1998 ne laisse place à un quelconque espoir d'amélioration à court terme. Nouvelle récession attendue pour 1999. Sombre bilan et absence d'amélioration du niveau de vie. Seuls progrès
  • accomplis dans le domaine des privatisations.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Bilan économique globalement positif. Croissance cependant ralentie. Déséquilibres extérieurs compensés par un afflux d'investissements directs étrangers. Le refroidissement de l'économie a mis ses faiblesses en pleine lumière. Scénario d'une
  • accélération des privatisations, d'une restructuration de certains secteurs, d'une réforme de certains systèmes sociaux.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Le pays a su mener à bien la politique de stabilisation mise en oeuvre en juillet 1997 : retour de l'équilibre budgétaire, maîtrise de l'inflation. Seules l'accélération des privatisations et l'arrivée d'investissements étrangers sont en mesure
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Avec une croissance du PIB, de la production industrielle et une faible inflation, la Slovaquie doit faire face à d'importants déficits, à une hausse du chômage, à des restructurations industrielles et bancaires inévitables et à une agriculture
  • anémiée. Mesures gouvernementales d'austérité dans ce contexte, avant l'harmonisation avec les normes européennes et la mise en conformité aux critères de convergence.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Existence de problèmes politiques et économiques à régler : nécessité de redresser un certain nombre d'indicateurs économiques atteints par la détérioration des relations avec la Russie. Le retour à la croissance amorcé en 1997 est remis en cause.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • La légère embellie de 1998 ne s'est pas confirmée en 1999. Aggravation du fort déficit commercial à cause des événements du Kosovo. Baisse attendue des investissements étrangers.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Dans une conjoncture en récession, le gouvernement a de nombreux dossiers brûlants devant lui. Malgré ce contexte, les investissements étrangers n'ont pas boudé le pays et le commerce extérieur s'est maintenu. Enorme travail à accomplir par le pays
  • en matière de mise à niveau réglementaire.
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • Europe centrale et orientale 1998-1999 : l'UE en point de mire
  • L'optimisme de 1996 a laissé place à l'inquiétude face à l'ampleur des besoins et au risque que le pays vive sous perfusion. Malgré une croissance soutenue, le niveau d'avant-guerre est loin d'avoir été retrouvé et les disparités entre entités se
  • creusent. Le retour à des relations économiques normales est entravé par l'important secteur informel et les trafics en tous genres. Nécessité d'un rétablissement de la coopération régionale.