inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (25 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Epistemology and the history of geographical thought
  • Epistémologie ; Foucault (M.) ; Généralités sur la géographie ; Histoire de la géographie ; Marxisme ; Néopositivisme
  • Le néo-positivisme, le marxisme et, surtout, Michel Foucault: convergences entre les recherches épistémologiques des philosophes et l'histoire de la pensée géographique. (Vnm).
  • Epistémologie ; Généralités sur la géographie ; Géographie ; Histoire de la géographie ; Méthodologie ; Prospective ; Recherche ; Siècle XIX-XX ; Théorie
  • Partant du constat de la multiplicité des préoccupations philosophiques des géographes, l'A. essaie d'entrevoir les développements de la discipline plus résolument ancrée dans les sciences sociales, après avoir exposé les phases marquantes
  • théoriques et épistémologiques de la discipline au cours des XIX et XX siècles.
  • Capitalisme ; Concept ; Consommation ; Consommation culturelle ; Espace ; Espace vécu ; Généralités sur la géographie ; Géographie culturelle ; Identité régionale ; Idéologie ; Nationalisme ; Régionalisme ; Société ; Territoire
  • Pour l'A. l'engagement des géographes sur la question régionaliste est de même nature que leur engagement antérieur sur des idéologies territoriales telles que le nationalisme ou l'impérialisme... Identification de la consommation culturelle des
  • sociétés occidentales à la quête d'identité de leurs membres. Le régionalisme ou les régionalismes dans leurs formes révélées s'identieraient à des contre-cultures. Cet article qui aborde un problème épineux idéologiquement ne peut que susciter des
  • Art des jardins ; Art topiaire ; Botanique ; Esthétique du paysage ; Généralités sur la géographie ; Géographie botanique ; Géographie culturelle ; Géographie sociale ; Jardin ; Parc ; Paysage ; Perception ; Science du paysage
  • La géographie des parcs et jardins n'est pas simplement celle des paysages remarquables, mais renvoie à la géographie culturelle, à l'économie et à la différenciation de la société. Elle intéresse aussi bien les géographes que le grand public. Cette
  • étude s'inscrit dans les trois grandes conceptions que l'Extrême-Orient, l'Orient, l'Occident (Italie, Espagne, France de la Renaissance et du XVIIIe siècle) ont développées| repose sur les techniques et le matériel botanique disponibles à un moment
  • Epistémologie de la géographie
  • Culturel ; Discours ; Epistémologie ; Information géographique ; Paysage ; Pensée géographique ; Pratique de la géographie ; Relation homme-environnement ; Savoir géographique ; Structure spatiale ; Système
  • Cultural studies ; Discourse ; Epistemology ; Geographical information ; Geographical knowkedge ; Geographical thought ; Landscape ; Man-environment relations ; Practice of geography ; Spatial structure ; System
  • géographes ne peuvent être dissociées de celles que mènent les spécialistes d'autres sciences. La géographie s'est appuyée sur des familles d'épistémologies différentes qu'elle a combinées de manière changeante au cours du temps.
  • L'A. se demande ce que l'épistémologie peut apporter à une discipline comme la géographie. La perspective retenue analyse le travail des chercheurs et la manière dont ils avancent dans leur connaissance du monde. L'accent est donc mis sur les
  • pratiques scientifiques des géographes. L'existence de deux niveaux de savoirs géographiques autorise à se demander quelles sont les analogies et les différences entre les pratiques et savoir-faire empiriques et la géographie scientifique. Les actions des
  • Les géographes français et le monde méditerranéen
  • Ecole française ; Ecole géographique ; Genre de vie ; Géographie historique ; Histoire de la géographie ; Milieu naturel ; Méditerranéens, pays ; Organisation de l'espace ; VIDAL de la BLACHE (P.)
  • Les géographes français se sont intéressés très tôt au monde méditerranéen. Vidal de la Blache a proposé une interprétation qui a marqué toute l'école française - les rapports entre population et climat, la diversité des milieux, l'originalité des
  • genres de vie. Ce modèle sera élargi par Braudel sur le plan historique et par Ancel sur le plan politique.
  • New interpretations of the French Revolution and their geographical significance
  • France ; Histoire ; Histoire de la géographie ; Historiographie ; Identité nationale ; Idéologie ; Interprétation ; Mentalité ; Politique ; Révolution française ; Siècle 18 ; Société ; Structure sociale ; Système de valeurs
  • continuité sur le long terme), jusqu'à une date récente. Cependant, de nouvelles interprétations sont apparues, que l'A. développe. Elles attribuent à cette période une structure beaucoup plus complexe, mettent l'accent sur le rôle des idéologies, la
  • A cause du rôle primordial de la Révolution dans la définition de l'identité française, la plupart des historiens sont demeurés prisonniers de quatre principales interprétations dites traditionnelles (anti-révolutionnaire, girondine, jacobine et
  • dimension symbolique des événements. Elles la considèrent comme une partie d'une révolution plus globale et ouvrent de nouvelles perspectives géographiques.
  • De la Terre aux Hommes : la géographie comme vision du monde
  • Développement inégal ; Espace ; Espace vécu ; Histoire de la géographie ; Histoire des sciences ; Mondialisation ; Perception ; Relation homme-environnement ; Savoir géographique ; Tournant culturel
  • Cultural turn ; Espace vécu ; Geographical knowkedge ; Globalization ; History of geography ; History of sciences ; Man-environment relations ; Perception ; Space ; Uneven development
  • Desarrollo desigual ; Espacio ; Espacio vivido ; Historia de la geografía ; Historia de las ciencias ; Mundialización ; Percepción ; Relación hombre-medio ambiente ; Saber geográfico ; Viraje cultural
  • Cet ouvrage offre une réflexion sur le « tournant culturel » de la discipline. Trois essais soulignent l’ampleur de ces bouleversements. Terre des Hommes évoque les savoirs empiriques qui ont humanisé notre planète et l’expérience territoriale qui
  • lui donne un sens. Comme science, la géographie reprend et développe ces savoirs entre l’Antiquité grecque et le milieu du XXe siècle. Il faut attendre le tournant culturel pour qu’elle s’interroge aussi sur la manière dont nous vivons l’espace. Le
  • paysage du géographe souligne comment L’Œil du géographe structure la géographie de la première moitié du XXe siècle. Le tournant culturel modifie la perspective : c’est désormais au ‘Regard des autres’ que s’attachent les chercheurs. Comme le montre Trois
  • images du monde, les géographes ont successivement raconté l’espace encore traditionnel que bouscule la révolution industrielle aux alentours de 1900, l’inégal développement à toutes les échelles qui s’affirme aux alentours de 1950, et les effets actuels
  • d’une globalisation qui perturbe l’écologie de la planète, efface en partie ce qui rendait les lieux dissemblables et provoque en retour des crises identitaires d’une ampleur inégalée : le tournant culturel éclaire les traumatismes que provoquent ces
  • Un géographe méconnu, Pierre Denis
  • Biographie ; DENIS (P.) ; Géographie humaine ; Histoire de la géographie ; Pratique de la géographie ; Siècle 20
  • Biografía ; Geografía humana ; Historia de la geografía ; Práctica de la geografía ; Siglo 20
  • surmonter ces obstacles. L'interpétation de la géographie humaine qu'il propose est dynamique, comme le montrent ses études sur l'Amérique latine (Brésil et Argentine).
  • P. Denis a exploité de manière originale les préceptes de Vidal de la Blache : comme son maître, il est sensible au poids des contraintes naturelles, mais il montre comment les techniques de production et de relations conduisent les groupes à
  • Perspectives sur l'histoire de la géographie. A propos de quelques ouvrages récents
  • Cartographie ; Cartographie thématique ; Ecole française ; Epistémologie ; Histoire de la géographie ; Paysage ; Pensée géographique ; Pratique de la géographie
  • Cartography ; Epistemology ; French school ; Geographical thought ; History of geography ; Landscape ; Practice of geography ; Thematic mapping
  • Quelques livres ont renouvelé récemment l'histoire de la géographie, notamment en France. Ils précisent le rôle de quelques-uns des fondateurs de la géographie, et insistent sur l'institutionnalisation de la discipline. Rôle de la cartographie
  • thématique dans les transformations de la discipline au 19e siècle. Perspectives nouvelles sur Vidal de la Blache et l'école française de géographie. Le dernier chapitre est consacré à la géographie japonaise moderne.
  • Espace et territoire. Les bifurcations de la science régionale
  • Economic geography ; Economies of scale ; External economies ; Geographical knowkedge ; Industrial district ; Regional science ; Space ; Territory
  • L'A. distingue trois phases dans la réflexion sur l'espace et le territoire. De 1800 à 1930, le domaine est abordé par trois disciplines ayant peu de rapports entre elles : théorie économique spatiale, théorie de l'échange international, géographie
  • . Après 1970, changement de perspective : l'accent est mis sur le développement par le bas, sur le rôle des localisations en grappe et sur l'économie de la connaissance.
  • économique première manière. De 1930 à 1970, la fondation de la science régionale, la prise en compte des mécanismes macro-économiques, la curiosité pour les économies d'échelle rapprochent économie, géographie économique deuxième manière et aménagement
  • Le déclin de l’Europe. Un problème et sa perception par les géographes
  • Questions et débats dans la géographie d'aujourd'hui
  • Pour les géographes, dont les positions reflètent et modèlent l’opinion publique, l’idée du déclin de l’Europe, apparue aux alentours de 1900, devient un thème de réflexion majeur à la fin de la Première Guerre mondiale. Il disparaît de la Seconde
  • Guerre mondiale à la fin des Trente Glorieuses. Réapparu au moment des chocs pétroliers, la montée des pays émergents et la crise de 2007 lui donnent une actualité brûlante. La perception des problèmes de l’Europe ne cesse de changer : au début du 20e
  • siècle, on s’interroge sur sa prééminence militaire et politique. Des années 1920 aux années 1980, c’est de sa prospérité matérielle que l’on se préoccupe. Depuis 2000, c’est son existence même que l’on sait en cause. - (EM)
  • Documentation ; Enseignement de la géographie ; Pratique de la géographie ; Pédagogie ; Savoir géographique ; Source documentaire ; Traitement des données
  • Data processing ; Documentation ; Geographical knowkedge ; Pedagogy ; Practice of geography ; Source of documentation ; Teaching of geography
  • L'A. s'interroge sur les sources de la connaissance géographique, sur la manière dont elles sont traitées et la nature des opérations que l'on fait subir aux données. Il analyse la portée pédagogique de l'utilisation des images (photographies
  • Les géographes et l'expérience humaine
  • Le contexte dans lequel la géographie s’est longuement développée reposait sur une idée simple : les connaissances scientifiques naissaient d’une rupture épistémologique qui dévalorisait radicalement les savoirs communs. Le tournant culturel que
  • vient de connaître la discipline modifie le regard porté sur ces derniers. Pour faire de la terre son habitat, l’Homme s’oriente, tire du milieu ce qui est nécessaire à sa subsistance, s’insère dans les mailles des réseaux que tissent les sociétés et
  • utilise son expérience pour donner un sens à sa vie. La géographie scientifique avait progressivement pris en compte les trois premiers de ces champs mais ignorait le quatrième. Cela conduit à prendre en compte l’investissement symbolique du monde par les
  • hommes et la construction d’au-delà qui leur ouvre des perspectives normatives. La géographie devient plus complexe. - (EM)
  • Les géographes déterminent la part que l'homme a pris dans le façonnement des milieux naturels. Ils s'attachent à montrer comment les formes des paysages reflètent leurs fonctions présentes ou leur rôle passé. Ils s'interrogent sur la dimension
  • symbolique des lieux, s'intéressent à l'appréhension esthétique du paysage et se penchent sur les conflits d'intérêt que la vision perspective fait naître chez ceux qui les apprécient.
  • Les géographes et les réalités culturelles
  • L'A. montre la nécessité, pour le géographe qui prétend expliquer les variations régionales de l'occupation du sol, de se placer das une perspective culturelle. (Pmb).
  • Les références des géographes
  • Classe sociale ; Déterminisme ; Economie ; Epistémologie ; Espace ; France ; Géographe ; Géographie culturelle ; Idéologie ; Marxisme ; Parcours professionnel ; Pratique de la géographie
  • Cultural geography ; Determinism ; Economy ; Epistemology ; France ; Geographer ; Ideology ; Marxism ; Practice of geography ; Social class ; Space
  • Evocation historique des rapports de l'A. avec le marxisme. La prise de distance intervient avec la critique des pratiques de l'URSS et des partis communistes, et avec la prise de conscience des insuffisances du marxisme pour la compréhension de
  • l'économie. Ces insuffisances intellectuelles sont développées ensuite : l'A. traite de la notion de classe sociale, de la place faite à l'espace, du poids de la confusion entre sciences sociales et idéologie. Il évoque à chaque étape les solutions
  • La géographie comme genre de vie, un itinéraire intellectuel
  • Biographie ; CLAVAL (P.) ; Géographe ; Géographie culturelle ; Géographie humaine ; Géographie politique ; Géographie économique ; Histoire de la géographie ; Pratique de la géographie
  • Biography ; Cultural geography ; Economic geography ; Geographer ; History of geography ; Human geography ; Political geography ; Practice of geography
  • Biografía ; Geografía cultural ; Geografía económica ; Geografía humana ; Geografía política ; Geógrafo ; Historia de la geografía ; Práctica de la geografía
  • Né en 1932, l'A. retrace son itinéraire intellectuel, de la géographie économique à la géographie politique, culturelle et à l'histoire de la géographie, à travers les postes qu'il a occupés, de Toulouse où il a étudié et enseigné, à Paris-Sorbonne
  • Les interprétations fonctionnalistes et les interprétations symboliques de la ville
  • L'A. étudie les approches successives par lesquelles les géographes ont rendu compte de la diversité et la cohabitation des cultures dans les villes : ségrégations, immigrations, problématiques culturelles de la pluralité culturelle et de
  • Mythe et connaissance scientifique dans l'histoire de la pensée géographique
  • Histoire de la géographie ; Idéologie ; Mythe ; Pensée géographique ; Postmodernisme ; Religion ; Sciences sociales ; Société traditionnelle ; Temps
  • Geographical thought ; History of geography ; Ideology ; Myth ; Post-modernism ; Religion ; Social sciences ; Time ; Traditional society
  • Les conceptions du mythe : caractères généraux des mythes en tant que récits, crédibilité et autorité des mythes, contenu de la pensée mythique et de ses substituts. Tradition orale, mythe et approche scientifique dans l'histoire de la géographie
  • . La géographie et les mythes dans les sociétés traditionnelles. La géographie et les mythes dans les sociétés à idéologies. La géographie et les idéologies contemporaines : postmodernité et écologisme.