inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (13 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • La négociation de l'action publique entre Etat et société civile : une analyse de la mise en oeuvre des politiques d'alphabétisation dans la commune de Nikki au Nord-Bénin
  • Politique publique
  • La présente thèse fait une socio-anthropologie de l’action publique, en s’interrogeant sur les conditions d’émergence et de mise en œuvre des politiques de l’alphabétisation au Bénin. Elle s’intéresse aux acteurs « d’en-bas », (en insistant sur
  • essentiellement individuels, d’observations et des études de cas. Elle décrit et analyse la façon dont se construit et se met en œuvre l’action publique dans le secteur de l’alphabétisation, à partir des interactions multiples des acteurs positionnés à différents
  • échelons de l’appareil social. Elle montre que l’action publique constitue une série de pratiques, de comportements instables, réversibles et non nécessairement institués. Elle se négocie entre les différents acteurs relevant de régimes de légitimité
  • crée de nouvelles configurations qui font appel à des articulations entre les différents niveaux de l’espace public, dans un contexte où le global est omniprésent et où la compétition est désormais au cœur des enjeux de l’action publique. Celle-ci se
  • des facteurs des inégalités sociales. De ce fait, la délibération autour de l’aménagement urbain a fait ressortir des antagonismes prenant leurs racines dans le reste de la société obligeant la sphère publique à évoluer. D’abord, la recomposition du
  • a confirmé sa dimension politique historique en Argentine, et les réseaux sociaux numériques qui ont accueilli de nouvelles formes de mobilisation. Ainsi, l’aménagement de l’espace public est débattu aujourd’hui dans une pluralité de sphères publiques qui
  • Politique publique
  • gestion de l'eau depuis la création de l'entreprise publique de l'eau et de l'assainissement AySA, et l'Autorité de Bassin Matanza- Riachuelo. L'environnement, consacré à analyser controverses générées par les différentes visions présentes par ces deux
  • A Abidjan, l’offre de transport urbain, dominée par de petites unités artisanales aux côtés des modes de transports de masse de la société publique reste insuffisante pour une population urbaine sans cesse croissante. Le système de transport urbain
  • dégradants, de copulation publique et de viols (notamment en lien avec les économies occultes. . . ), mais aussi les discours qui se saisissent de ce dernier et exemplifient les différents modes de connaissance des « membres », dans une large configuration
  • d'une arène internationale publique autour de la critique des conditions de travail dans l'industrie électronique. Enfin, la thèse montre que c'est dans le rapprochement des acteurs à des niveaux multiples et dans le lien entre dispositifs locaux et
  • métropolitaines de pays émergents, São Paulo au Brésil et Mumbai en Inde. L'étude s'appuie sur les enquêtes de déplacements des ménages et les données du trafic. Puis, nous examinons comment la puissance publique, les acteurs collectifs intermédiaires et les
  • place dans les modalités de gouvernement des territoires et de définition des politiques d'action publique dans les villes des pays des Suds. A partir d'une étude de cas menée sur la région urbaine littorale du Bénin, dans un contexte de présence accrue
  • depuis la décennie de 1970 ont fait beaucoup avancer les processus de coopération inter municipaux, notablement dans le cas de l'agglomération lyonnaise, choisi comme deuxième étude de cas. Ainsi comme l'action publique se transforme avec l'émergence des
  • « localités » particulières au sein de l’espace urbain. L’analyse des relations entre sphères publiques et privées par le biais de la distribution de l’eau amène à discuter la pertinence de la notion de « gestion collective » des ressources en ville. La
  • combine l’intensité des mouvements migratoires vers la ville, les faibles résultats de la production de logements sociaux par l’Etat, l’impéritie des sociétés immobilières publiques, le très faible investissement des capitaux privés dans le logement
  • d’immeubles de bureaux adapté à la modernisation économique de l’Inde. Discours d’auto légitimation qui les incitent à rêver tout haut de se substituer aux autorités publiques en charge de l'aménagement des métropoles, ou du moins, à assumer une responsabilité