inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (11 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Mutation sociale
  • avec beaucoup de modifications sociales, a conféré une nouvelle forme aux villages de la campagne montagnarde de Lattaquié, différentes de la situation antérieure de ces villages et plus précisément avant l'arrivée du parti Ba'th au pouvoir dans les
  • années 1960.Pour connaître la configuration actuelle de la campagne montagnarde de Lattaquié, il est nécessaire de poser la question suivante : Dans quelle mesure la transformation de la vie sociale dans les villages de montagne de Lattaquié influence-t
  • espaces centraux est un moyen d'établir un nouvel ordre après une guerre civile, mais aussi le moment où différentes stratégies de réorganisation démographique, symbolique, sociale et spatiale du territoire sont élaborées. Ainsi, les quartiers d’étude sont
  • davantage politiques et sociaux, surtout depuis la mort de R.Hariri (2005), qui a redéfini la scène politique du pays. Ce travail s’intéresse donc à la dualité entre la stratégie urbaine et la réappropriation territoriale dans le nouveau centre ville et à
  • Hamra. L'étude des transformations urbaines est alors une excellente révélation du territoire, des conflits symboliques, sociaux et politiques qui se déroulent à Beyrouth.
  • l'accès et la redistribution des ressources à l'échelle du quartier. En mettant en œuvre des politiques publiques municipales et nationales, ils jouent le rôle d'agents de contrôle social et de disciplinarisation des habitants mais aussi de représentants
  • élus contestant la partition de l'espace social que ces politiques véhiculent. Cette analyse « par le bas » des pratiques de remise en question mais aussi de diffusion des logiques autoritaires éclaire plus largement les transformations et les conflits
  • politiques et sociaux de la société iranienne contemporaine.
  • Quelques aspects de la vie sociale, culturelle et religieuse à Antioche et dans ses environs à travers l'étude des stèles funéraires dans l'Antiquité
  • Vie sociale
  • . Consciente des enjeux multiples qu’une telle étude d’ensemble serait susceptible de nous livrer sur les éléments manquant dans notre connaissance des divers aspects de la vie sociale, culturelle et religieuse à Antioche et dans ses environs dans l’Antiquité
  • Cette étude œuvre à présenter l'histoire sociale, de modeste échelle, d'une crise qui frappa la classe politique libanaise, et, avec elle, l'ensemble du pays à partir de l'hiver de l'année 2005. Il est une caractéristique de cette période, pour le
  • participation, de ses conditions, de son degré d'engagement, mais aussi de l'univers social que la crise injecta aux espaces de vie de la population - à savoir : qu'est-ce que la population vécut au cours de ces années ? La problématique qui se pose ainsi est
  • sociale et/ou politique, celui des grands rassemblements populaires ; paysage incontournable de cette période de crise et des commentaires et des discours auxquels elle a donné lieu.
  • traditions très anciennes, tout en s'adaptant aux mutations sociales et culturelles les plus récentes.
  • investisseurs immobiliers, le modèle de régénération en cours comporte des stigmates au niveau social, morphologique et urbain, ainsi que des conséquences lourdes quant à la capacité de développement économique durable de la région considérée. Cette thèse
  • bâti, du pacte social qui régit les relations de ses habitants ainsi que de la structuration de sa morphologie urbaine. Le rapport de force prévalant entre les secteurs privé et public, ainsi que le rôle et l’autorité de l’État face aux différentes
  • sociaux dans des quartiers en restructuration, la création d’une offre commerciale et culturelle spécifique. Ce rôle d’acteurs urbains repose sur le statut ambivalent des immigrés gaziantepli à Istanbul, entre partage d’une nationalité commune et distance
  • , telle qu'elle est envisagée par les membres qui se considèrent comme les fondateurs d'Istanbul, à la dénomination officielle qui tend à réifier les différents groupes sociaux impliqués. Au cœur de cette étude, une enquête ethnographique menée à Istanbul
  • , le financent et créent ses institutions. Deux usages sociaux de l'art contemporain apparaissent alors dans l'espace culturel turc, il s'inscrit dans un espace réflexif institutionnalisé qui s’élève comme rempart contre le conservatisme culturel et il