inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Comparaison entre stabilité des agrégats ou des mottes et risques de ruissellement et d'érosion en nappe mesurés sur parcelles en zone soudanienne du Mali
  • Agropédologie ; Classification des sols ; Erosion des sols ; Erosion hydrique ; Géochimie ; Mali ; Propriétés du sol ; Ruissellement ; Utilisation du sol
  • Les sols bruns argileux et les sols sous jachère sont moins sensibles au ruissellement et à l'érosion que les sols ferrugineux et les sols labourés. Le ruissellement est lié à la stabilité des agrégats (elle-même fonction de la teneur en argile et
  • en carbone), tandis que l'érosion dépend de la stabilité des mottes (elle-même conditionnée par la richesse en radicelles). - (JPB)
  • ROOSE, Eric, (Auteur des parties liminaires)[a1]
  • [a1] Unité de recherche 041 «Séquestration du carbone» (Seq-c), réseau érosion, centre IRD, 34394 Montpellier, France
  • Recherche d'indicateurs des risques de ruissellement et d'érosion sur Les principaux sols des montagnes méditerranéennes du Rif occidental (Maroc)
  • Erosion des sols ; Erosion hydrique ; Indicateur ; Lutte contre l'érosion ; Maroc ; Montagne ; Rif ; Risque ; Ruissellement
  • L'érosion linéaire est nettement plus importante que l'érosion en nappe. Les risques de ruissellement augmentent avec le surpâturage et la mise en culture des terres forestières. Les reboisements restaurent la situation, mais soustraient une partie
  • de leurs parcours aux paysans et sont mal acceptés. Au contraire, l'agroforesterie permet une agriculture de montagne durable. - (JPB)
  • ROOSE, Eric, (Auteur des parties liminaires)[a1]
  • [a1] Unité de recherche 041 «Séquestration du carbone» (Seq-c), réseau érosion, centre IRD, 34394 Montpellier, France