inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (18 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Croissance urbaine
  • Aménagement urbain
  • Planification urbaine
  • des infrastructures et des équipements. Les pays en développement n’ont pas la capacité financière pour y faire face. D’où, entre autres problèmes, ceux de la dégradation des équipements, de l’environnement et des quartiers précaires. Comment planifier
  • Croissance urbaine, un défi pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement à Bangui (République Centrafricaine)
  • Croissance urbaine
  • développée dans une dualité entre les quartiers urbanisés, bien équipés et les quartiers non urbanisés, dépourvus des infrastructures urbaines de base. La politique urbaine de l’Etat, focalisée sur le schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU
  • A l’instar des villes des pays en voie de développement, la croissance de la ville de Bangui fut rapide. Le croît démographique en est la principale cause. La croissance urbaine s’est faite de manière irrégulière et illégale. La ville s’est
  • ), n’est plus à la hauteur de répondre de façon optimale aux besoins de la ville. L’occupation anarchique de l’espace par des quartiers précaires, est la conséquence directe de la politique de l’Etat en matière de gouvernance urbaine. L’inapplicabilité des
  • textes ou des lois qui caractérisent le régime foncier, ont conduit à la création des bidonvilles. Les services de l’eau et de l’assainissement sont en difficulté face à l’explosion urbaine de la ville. L’accès à l’eau potable et à l’assainissement de
  • base de la population n’est pas totalement assuré par ces services. Il se pose alors, un sérieux problème de gouvernance de ces services face à la croissance urbaine de la ville. Le réseau de la société de distribution d’eau ne couvre pas l’ensemble de
  • Espace urbain
  • d’équipement et d’aménagement d’espaces sportifs, la naissance puis le développement de ces activités sportives peu institutionnalisées. L’analyse comparée des sept communes de Yaoundé (capitale du Cameroun) montre que cette articulation entre les politiques
  • . La première envisage la faible influence des politiques publiques sur les espaces urbains dédiés à la pratique sportive de proximité. La deuxième renvoie à la capacité des pratiquants auto-organisés à inventer des modalités originales d’accès aux
  • espaces sportifs. Au plan empirique, trois techniques de recueil de matériaux ont été combinées : l’analyse documentaire pour appréhender la place des espaces sportifs à Yaoundé, l’observation non participante (un « circuit urbain » a produit un
  • Mobilités urbaines et planification : le cas de N'Djamena
  • Transport urbain
  • Gestion urbaine
  • Mobilité urbaine
  • Le rapport de l’individu à son environnement urbain, déjà complexe, se complexifie aujourd’hui davantage du fait de la prolifération de nouvelles pratiques de mobilité. De nouveaux espaces urbains sont créés, appuyés par des politiques, des cultures
  • s'attache à montrer comment chaque type d'acteur concerné conçoit et organise les rapports entre mobilité et territoire. Nous étudions comment les différentes stratégies s'inscrivent dans l'espace urbain et nous aident à mieux appréhender ses atouts et ses
  • limites et comment se pratiquent les mobilités urbaines. Nous proposons des grilles de lecture de ces dernières à partir du cas de la ville de N’Djamena, la capitale tchadienne. Cette étude traite de la mobilité urbaine à partir de l’analyse du
  • fonctionnement actuel du système de transport ainsi que des stratégies de gestion urbaine et d’adaptation aux mobilités par la population de N’Djamena. Différentes stratégies sont mises en œuvre aussi bien par la population que par les opérateurs de transports
  • qui sont souvent des particuliers travaillant en collaboration avec les différents syndicats. Pour prendre en considération les différents aspects et enjeux socio-spatiaux des pratiques des mobilités urbaines à travers la ville de N’Djamena, il s’est
  • définir dans un premier temps les différents concepts en lien avec les mobilités urbaines tantôt confondus, souvent antagonistes, leurs origines et leurs interprétations. Nous démontrons que la mobilité se présente comme un concept soulevant des enjeux
  • Des métiers urbains au Cameroun : une analyse sociohistorique en termes de rapports sociaux
  • Sociologie urbaine
  • Métier urbain
  • . Le cadre théorique et méthodologique affirme en particulier des positions méthodologiques et théoriques à l’égard de l’informalité. On y trouve également une acception élargie de la production, qui inclut les métiers urbains de service, ainsi que la
  • périodes historiques, on y lit ainsi une généalogie des formes d’emplois urbains et des rapports sociaux qui les structurent, et tout particulièrement les rapports de sexe, de classe et de génération, inscrite dans le cadre du capitalisme global. Dans la
  • la pauvreté. L’ethnographie révèle la division sociale du travail et des positions dans les métiers urbains, organisée autour de l’extorsion de surtravail sous forme de rente, sous diverses modalités, en une compétition forcenée, qui aboutit à
  • reléguer les femmes et les enfants aux tâches de reproduction sociale, sans pour autant les écarter des tâches de production. Cette thèse de sociologie prend le parti d’inscrire l’analyse des métiers urbains dans une socio-histoire du capitalisme et de son
  • Géographie urbaine
  • Géographie urbaine
  • La musique comme rapports aux temps : chroniques et diachroniques des musiques urbaines congolaises
  • Vie urbaine
  • Cette thèse s'intéresse au présent des musiques urbaines congolaises (RDC) dans leurs rapports à la vie quotidienne, à l'histoire et à l'identité de sa capitale Kinshasa. Partant d'une intuition fondamentale de Claude Lévi-Strauss (la musique serait
  • une emprise analytique nouvelle. La thèse débute par une étude générale de l'évolution des musiques urbaines congolaises à l'aune des catégories endogènes contemporaines (« moderne », « religieuse », « traditionnelle » et « internationale »). Combinant
  • Sociologie urbaine
  • Pratique urbaine
  • , dans les couches urbaines moyennes et basses. Les vidéos sont analysées en tant que formes artistiques qui articulent l'expérience sociale et constituent des plateformes symboliques pour penser et déclencher le changement, en réfléchissant de façon
  • histoires se greffent nouvellement sur le flux de la vie, fournissant du matériel pour de nouvelles créations. Parallèlement, j’explore la production vidéo en tant que pratique urbaine qui fournit à l’espace de la ville des sensations et des sens. Je retrace
  • Espace urbain
  • partie étudie les stratégies de diffusion et de promotion artistiques les plus récentes. La troisième partie interroge l’impact de la guerre civile sur l’art et ses incidences sur la réorganisation urbaine au travers de l’exemple des « Monuments du
  • Sociologie urbaine
  • de différents groupes sociaux urbains montre qu’il existe plusieurs faisceaux de normes, de valeurs et d’affects pour penser, juger et légitimer la réussite sociale. Un principe d’opposition ressort entre, d’un côté, une économie morale de la facilité
  • L’objectif de cette étude consistait à explorer la contradiction naissante entre d’une part, la politique de l’eau menée au Cameroun depuis l’indépendance et d’autre part, les réalités urbaines de contrôle et d’usage informels de l’eau. Les concepts
  • Notre thèse porte sur le recours à l’avortement au Cameroun dans deux villes, Eséka et Maroua. Nous avons pour ambition de comprendre les sollicitations liées au recours à l’avortement en milieu urbain dans un contexte où existent des dispositions