inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (3 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Recomposition urbaine
  • immigrés instrumentalisent l’alimentation comme moyen d’inclusion dans un très vaste ensemble urbain, à la fois comme outil identitaire et comme mode d’action sur le fonctionnement métropolitain. Originaires d’un département dont la réputation est associée
  • alimentaires et urbaines des citadins immigrés. En outre, par leurs manières d’utiliser la référence alimentaire comme outil d’urbanité, ceux-ci contribuent à la recomposition urbaine par une redéfinition des citadinités, une complexification des marquages
  • sociaux dans des quartiers en restructuration, la création d’une offre commerciale et culturelle spécifique. Ce rôle d’acteurs urbains repose sur le statut ambivalent des immigrés gaziantepli à Istanbul, entre partage d’une nationalité commune et distance
  • ou des conflits. Dans ce contexte, j'appuierai la thèse que Kavak (Arhavi) et Aralik (Borçka) sont devenus des espaces péri-urbains à travers la transformation particulière par laquelle ils sont passés. Le caractère péri-urbain a facilité le voyage
  • des idées et des schémas de politisations urbaines dans les villes natales des citadins. Dans le cas particulier d’ Arhavi, l'effet de la ville dans la mobilisation anti-SHP est évident. Un groupe de personnes originaires d'Arhavi qui peuvent être
  • . A Aralik par contre, malgré toutes les tentatives, un modèle similaire n'a pas pu être atteint. Le modèle de migration rurale-urbaine a laissé un espace socio-économique viable dans la ville de Arhavi alors que celle de Aralik a été négativement impactée
  • par ces migrations rurales-urbaines, ce qui peut alors être considéré comme un facteur de non-viabilité. Au contraire des petits villages de l'est de la Mer Noire producteurs de petites marchandises, les vallées arides de Tortum abritent des maisons de
  • mobilisation sont complètement différents de ceux des espaces péri-urbains de la Mer Noire. L'amplitude de la mobilisation est directement reliée à celle de la menace sur les moyens de subsistance de la population à Bagbasi et Pehlivanli. Quand la menace est