inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (583 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Axes de communication et développement régional équilibré
  • Aménagement régional ; Analyse spatiale ; Axe de communication ; Croissance économique ; Développement régional ; Equilibre ; Europe ; Géographie de l'Europe ; Région
  • s'appuyer sur la région, base spatiale d'un développement équilibré, dont l'A. propose des conceptions théoriques adaptées à chaque type d'espace. (RK).
  • 1978
  • Analyse spatiale ; Bibliographie ; Donnée ; Généralités sur la géographie ; Interaction spatiale ; Matrice d'interaction ; Méthodologie ; Transformation
  • La recherche théorique sur les phénomènes spatiaux a conduit à décrire et à interpréter des flux d'interaction qu'expriment généralement des matrices origines-destinations. Les lacunes méthodologiques apparaissent cependant au niveau de l'attitude
  • essentielles. Bibliographie équilibrée, théorie-applications. (Cch).
  • 1978
  • rapport présente ensuite une série d'études y compris les modèles de développement spatial qu'elles préconisent. A défaut de solutions définitives dans le cadre de Région programme de planification, la notion de système d'habitat est présentée comme le
  • présente enfin des orientations générales: création de villes nouvelles, restructuration du monde rural, création de système d'habitat équilibrés, limitation de la polarisation. (BS).
  • 1978
  • Some results in spatial econometrics in (Actes).
  • Analyse spatiale ; Diffusion ; Econométrie spatiale ; Estimation ; Généralités sur la géographie ; Interaction spatiale ; Modélisation ; Méthodologie
  • Mise au point sur différentes études d'économétrie spatiale basées sur l'interaction dans les modèles économiques régionaux et spatiaux| sur la corrélation spatiale, sur l'estimation spatiale et sur la diffusion.
  • 1978
  • Spatial representation and spatial interaction: an overview in Spatial representation and spatial interaction.
  • Agrégation spatiale ; Analyse spatiale ; Donnée ; Généralités sur la géographie ; Identification ; Interaction spatiale ; Méthodologie ; Représentation ; Système spatial
  • Chacune des stratégies utilisables pour la représentation spatiale, à partir de données d'interaction, possède des avantages et des désavantages: difficultés techniques du problème d'agrégation de critères multiples mais simplicité de comptage
  • , ensuite| simplicité de spécification à niveaux multiples mais difficultés de comptage, ensuite. Les deux possibilités supposent que l'analyse et la modélisation de l'interaction spatiale constituent un processus multiforme où l'identification des systèmes
  • spatiaux est primordiale. Indications bibliographiques sur l'analyse des systèmes spatiaux, et sur leur modélisation. (Cch).
  • 1978
  • A spatially adjusted ANOVA model
  • Analyse spatiale ; Autocorrélation spatiale ; Généralités sur la géographie ; Modèle ANOVA ; Méthodologie ; Statistique spatiale ; Variabilité spatiale
  • Compléments au modèle de Moellering and Tobler, Geographical variances présenté dans Geographical Analysis, 1972, n1, pp.42-50, d'analyse de variance sur des données spatiales. Le modèle, développé ici, tient compte de l'autocorrélation spatiale.
  • 1978
  • Spatial forecasting a view from the touchline in Towards the dynamic analysis of spatial systems.
  • Analyse spatiale ; Critique ; Généralités sur la géographie ; Modélisation ; Prévision ; Système spatial ; Théorie
  • 1978
  • Spatial externalities I: Theory
  • Adaptation ; Analyse spatiale ; Concept ; Economie régionale ; Economie spatiale ; Equilibre spatial ; Externalités ; Généralités sur la géographie ; Optimum spatial ; Système ; Système spatial ; Système urbain ; Ville
  • Après avoir défini une externalité comme la combinaison d'externalités émises, par un certain nombre d'agents, dans un espace S, l'A. énumère toutes les formes que peuvent prendre les externalités spatiales. D'un point de vue théorique, l'A. montre
  • comment les villes s'adaptent spatialement à différentes externalités. Description du système tenant compte de tous les flux, distribution spatiale explicite d'une externalité, ses propriétés et formes d'équilibre, son optimum. (Cch).
  • 1978
  • Spatial demand under conditions of substitution
  • Concept ; Demande spatiale ; Généralités sur la géographie ; Localisation ; Secteur tertiaire ; Substitution spatiale
  • Le concept de demande spatiale est central dans la plupart des théories de localisation des activités tertiaires. Cet article intègre le concept de substitution spatiale dans le processus de demande spatiale en utilisant les modèles existants de
  • 1978
  • An optimal zoning approach to the study of spatially aggregated data in Spatial representation and spatial interaction.
  • Agrégation ; Analyse spatiale ; Echelle ; Généralités sur la géographie ; Méthodologie ; Planification régionale ; Système spatial ; Zonage
  • spatialement. (Cch).
  • 1978
  • The specification of multi-level systems for spatial analysis in Spatial representation and spatial interaction.
  • Généralités sur la géographie ; Interaction spatiale ; Méthodologie ; Pays-Bas ; Régionalisation ; Système spatial ; Système à buts multiples
  • A partir de la régionalisation des Pays-Bas, les AA. développent l'application de plusieurs méthodes en soulignant les indications utiles qu'elles fournissent sur la structure spatiale des interactions que l'on découvre au cours du processus de
  • 1978
  • Hierarchical trip distribution models and the design of accounting systems in Spatial representation and spatial interaction.
  • Analyse spatiale ; Autoroute ; Donnée ; Géographie humaine ; Méthodologie ; Planification ; Royaume-Uni ; Régionalisation ; Réseau ; Terminologie ; Trafic ; Trajet ; Transport ; Zonage hiérarchique
  • 1978
  • The welfare foundations of regional planning. General equilibrium and Pareto optimality in a spatial economy
  • Analyse spatiale ; Economie régionale ; Economie spatiale ; Equilibre spatial ; Géographie humaine ; Optimisation ; Théorie de Pareto
  • Tentative de définition d'un optimum, selon la théorie de Pareto, dans une économie spatiale. Les conditions d'une allocation optimale des marchandises et des principaux facteurs économiques sont déterminées pour des systèmes économiques soit
  • 1978
  • Analyse spatiale ; Généralités sur la géographie ; Information ; Interaction spatiale ; Méthode de l'ellipse ; Semis de points ; Statistique spatiale
  • Application de la méthode de l'ellipse aux problèmes spatiaux pour résumer l'information de données spatiales sous forme de semis de points. Illustration de la pertinence de la méthode pour des problèmes géographiques, plus particulièrement pour
  • l'étude de l'interaction spatiale.
  • 1978
  • Verarbeitung und Darstellung raumbezogener Daten. (Traitement et représentation des données spatiales)
  • Analyse spatiale ; Cartographie automatique ; Donnée ; Généralités sur la géographie ; Modèle ; Méthodologie ; Traitement
  • Exposé méthodologique sur le traitement des données en analyse spatiale et leur représentation graphique.
  • 1978
  • A spatial equilibrium model: another view
  • Analyse spatiale ; Concept ; Economie de marché ; Economie spatiale ; Equilibre spatial ; Généralités sur la géographie ; Programmation ; Théorie
  • Un modèle d'équilibre spatial comporte deux problèmes: 1. L'adéquation de la demande et de l'offre, au niveau régional sous forme d'une fonction| 2. La résolution de cette fonction, généralement non linéaire, avec ses contraintes. Les AA. proposent
  • une résolution du problème d'équilibre spatial de façon non traditionnelle en réduisant celui-là au problème fondamental de Dantzig-Cottle. Exposé de la méthode et discussion des implications économiques.
  • 1978
  • Spatial externalities II: Applications
  • Adaptation ; Analyse spatiale ; Economie spatiale ; Externalités ; Généralités sur la géographie ; Interaction spatiale ; Pollution ; Système ; Système spatial ; Système urbain ; Utilisation du sol ; Ville
  • Second volet d'une même étude, l'A. explique ici quelques cas caractéristiques d'externalités spatiales urbaines. Les villes s'adaptent aux différentes interactions, à la pollution, à la congestion, à la classe d'utilisation du sol incompatibles en
  • 1978
  • Transitivity, spatially seperable utility functions, and United States migration streams, 1935-1970
  • (1935-1970) ; Analyse spatiale ; Comportement ; Comportement migratoire ; Etats-Unis ; Flux migratoire ; Généralités sur la géographie ; Interaction spatiale ; Migration ; Migration intérieure ; Préférence ; Séparabilité spatiale ; Transitivité
  • Les prévisions des modèles d'interaction spatiale, pour les systèmes de migration, peuvent être considérées comme la maximisation d'une utilité où les préférences pour une origine donnée, sont spatialement séparables. Un test de la séparabilité
  • spatiale des utilités peut être construit en examinant le degré de transitivité des probabilités et des flux tels que les donnent les modèles d'interaction spatiale. Analyse des migrations intérieures de 1935 à 1970 aux Etats-Unis. L'examen des flux
  • considère trois échelles pour vérifier la transitivité. Les résultats infirment l'hypothèse d'utilités spatialement séparables.
  • 1978
  • Speculations on an information theoretic approach to spatial representation in Spatial representation and spatial interaction.
  • Analyse spatiale ; Généralités sur la géographie ; Information spatiale ; Optimisation ; Représentation spatiale ; Régionalisation ; Théorie de l'information ; Zonage
  • permet de décrire des configurations spatiales et des agrégations. Les propriétés des fonctions d'information sont également intéressantes mais on en est encore à une phase de recherche de fonctions plus appropriées.
  • 1978
  • A note on the calibration of maximum-performance spatial-interaction models
  • Analyse spatiale ; Distribution univariée ; Généralités sur la géographie ; Interaction spatiale ; Mathématique ; Modèle ; Optimisation ; Trajet
  • Explication de l'efficacité d'un modèle en prenant comme exemple les modèles d'interaction spatiale de performance maximale, tels qu'ils ont été développés par Openshaw et Connolly. L'explication, contrairement à ce que ces deux A. proposaient
  • 1978