inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (363 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • La présence d'étrangers entraîne-t-elle le vote pour l'extrême droite ?
  • Comportement électoral ; Echelle spatiale ; Extrême-droite ; France ; Géographie politique ; Statistique
  • Cet exercice de travaux dirigés examine la relation statistique entre le vote pour l'extrême-droite et la présence d'étrangers en France. Au-delà de l'aspect politique, il s'agit de comprendre comment une même relation statistique peut, en fonction
  • de l'échelle de référence, changer de sens et de signification.
  • Les immigrés dans la cité: représentation des immigrés dans la vie publique en Europe
  • Droit de vote ; Droit politique ; Europe ; Géographie de l'Europe ; Géographie politique ; Immigré ; Participation ; Population ; Société ; Vie politique
  • Le droit de vote et les droits politiques dans le cadre national. La participation consultative et la participation délibérative au plan local. La représentation et la participation associatives. (DATAR).
  • Immigration et vote d'extrême-droite en Europe occidentale et en Belgique
  • Belgique ; Bruxelles ; Comportement électoral ; Election ; Europe ; Europe de l'Ouest ; Extrême-droite ; Géographie politique ; Immigrés ; Parti politique
  • L'articulation entre les progrès de l'extrême-droite et l'immigration étrangère est complexe. L'analyse géographique, à différentes échelles, peut contribuer à en affiner l'appréhension. Les AA. abordent cette analyse à l'échelle européenne d'abord
  • , puis dans le cas de la Belgique. - (RS)
  • Les temps du vote Front national et de ses représentations
  • L'extrême droite en Europe
  • Années 2000 ; Comportement électoral ; Crise économique ; Electorat ; Extrême-droite ; France ; Front national ; Géographie politique ; Immigration ; Insécurité ; LE PEN (J.-M.) ; Politique
  • L'A. montre que la question de l'insécurité est un facteur d'explication du vote FN dans les milieux populaires. Ce phénomène n'est pas récent et doit être envisagé sur un temps plus long. L'analyse géopolitique propose une mise en perspective qui
  • intègre les fortes fluctuations du vote FN depuis une douzaine d'années.
  • [b1] Institut Francais de Géopolitique - Université Paris 8, SAINT-DENIS, France
  • Le vote Front National aux élections européennes de 1984. Un produit de la société industrielle?
  • Comportement ; Comportement électoral ; Extrême droite ; France ; Front national ; Géographie humaine ; Immigré ; Structure sociale
  • Chercher les plus fortes corrélations avec des variables caractérisant des structures sociales pourrait permettre de comprendre la distribution des votes en faveur du Front National| les plus fortes corrélations s'obtiennent avec les immigrés
  • Right extremist votes and the presence of foreigners : an analysis of the 1994 elections in Amsterdam
  • Amsterdam ; Comportement ; Comportement électoral ; Electorat ; Etranger ; Extrême-droite ; Immigration urbaine ; Logement ; Pays-Bas ; Ville ; Voisinage
  • Amsterdam en 1994. Ils constatent que la présence de Marocains et de Turcs dans le voisinage explique le fort taux des votes d'extrême-droite. La présence de Surinamiens ou d'Antillais et d'étrangers d'autres origines n'a pas cet effet.
  • Les AA. essaient de déterminer dans quelle mesure la présence des étrangers dans le voisinage est un facteur explicatif de la décision de voter pour un parti d'extrême-droite. Ils se basent sur les données de deux élections qui ont eu lieu à
  • DE VOS, S.
  • Immigrants and extreme-right vote in Europe and in Belgium
  • Belgique ; Bruxelles ; Comportement ; Comportement électoral ; Election ; Europe ; Extrême-droite ; Géographie politique ; Géographie électorale ; Immigration
  • Les rapports entre immigration et politiques d'extrême-droite sont complexes. Une analyse géographique, entreprise à différents niveaux, peut contribuer à une compréhension des interrelations. Une telle analyse est tentée, d'abord en Europe, puis en
  • Le vote lepéniste alsacien du printemps 1988 in La France, une nation, des citoyens.
  • Alsace ; Canton ; Comportement électoral ; Disparités régionales ; Extrême droite ; France ; Géographie de l'Europe ; Géographie politique ; Identité régionale ; Implantation ; Processus de diffusion ; Société
  • L'A. se demande comment un courant politique en apparence étranger aux traditions régionales a pu s'implanter en Alsace. Le vote en faveur du Front s'est diffusé au-delà des villes en 1986. Brusque radicalisation du comportement des campagnes en
  • 1988, dans un contexte de désyndicalisation, de disparition de la culture ouvrière et de marginalisation socio-économique. Ce vote montre que le thème de l'identité régionale devient dangereux quand sont valorisées les notions de retour à l'ordre et de
  • priorité nationale ou régionale avec pour corollaire l'exclusion de ceux qui n'appartiennent pas à la région ou à la nation par la naissance ou par le sang.
  • Regional voting in Jamaica : trends, causes and implications
  • Comportement électoral ; Disparités régionales ; Géographie de l'Amérique ; Géographie politique ; Jamaïque ; Parti politique
  • An analysis of regional voting patterns, by parish, for Jamaica, between 1959 and 1986. Traditional one-party voting tendencies in the majority of parishes have become eroded as the country has come to have more uniform regional voting trends. - (DB)
  • Le Front national, un vote raciste? in La France, une nation, des citoyens.
  • Comportement électoral ; Disparités régionales ; Election ; Extrême droite ; France ; Géographie humaine ; Géographie politique ; Idéologie ; Implantation
  • Les étapes de l'implantation du Front entre 1981 et 1988 et sa constante progression infirment l'idée qu'il s'agit seulement d'un vote d'humeur passager. L'A. fait état de prises de position des médias qui sèment plutôt la confusion dans les débats
  • et montre comment, à la suite du changement des conditions politiques intérieures et extérieures, l'idéologie raciste plus que latente a pu s'exprimer, bénéficiant de la levée de l'interdit de vote.
  • Opposition centre-périphérie et vote d'extrême droite en Europe in Populations et élections.
  • Centre-périphérie ; Comportement électoral ; Disparités régionales ; Europe ; Extrême-droite ; Géographie de l'Europe ; Géographie politique ; Parti politique ; Sentiment d'insécurité ; Structure sociale
  • Dans les Etats de l'Europe du Nord-Ouest (sauf RFA), l'extrême droite apparaît dans les grandes régions urbaines, confrontées à diverses crises de société (insécurité, immigrés). Ailleurs, nettement périphérique, elle exprime les révoltes des
  • couches sociales et des régions marginalisées, qui cherchent dans l'instauration d'un Etat fort la solution à leurs problèmes. Répartition spatiale qui diffère profondément de celle des autres familles politiques.
  • Géographie des comportements électoraux protestataires en Wallonie : une approche infracommunale à Charleroi et Mons
  • Belgique ; Charleroi ; Comportement électoral ; Différenciation spatiale ; Extrême-droite ; Géographie politique ; Mons ; Représentation cartographique ; Structure socio-économique ; Vote protestataire ; Wallonie
  • Il s'agit de l'abstention, des votes blancs et nuls et de l'extrême droite. L'A. fait le point sur les comportements liés à ces votes. La méthode des bureaux de dépouillement permet une mise en relation statistique des données électorales et socio
  • -économiques au niveau infra-communal. Une analyse en composantes principales peut être réalisée. Caractéristiques socio-économiques des territoires concernés. Analyse complétée par une cartographie infra-communale.
  • Vote et gradient d'urbanité : les nouveaux territoires des élections présidentielles de 2002
  • l'opposition rural/urbain, l'espace péri-urbain apparaît comme une nouvelle zone à fort enjeu électoral où les habitants, poussés par de multiples motivations, ont fortement voté pour l'extrême-droite. Proposition d'hypothèses relatives à ce vote protestataire.
  • A l'aide d'une méthodologie recomposant les résultats communaux de l'élection présidentielle de 2002 selon la distance aux principales aires urbaines françaises, l'article insiste sur l'importance du gradient urbain comme élément explicatif du vote
  • . Le vote des principaux candidats est fortement influencé par la distance aux grandes villes, facteur qui reste toujours prépondérant une fois les effets de la composante sociale neutralisés. Si les explications sont désormais connues dans le cadre de
  • Extrême droite en Europe : une analyse géopolitique
  • L'extrême droite en Europe
  • Chômage ; Crise économique ; Europe ; Extrême-droite ; France ; Géographie politique ; Idéologie ; Immigrés ; Musulmans ; Nationalisme ; Parti politique ; Système de valeurs
  • Crisis económica ; Europa ; Extrema derecha ; Francia ; Geografía política ; Ideología ; Inmigrados ; Musulmanes ; Nacionalismo ; Paro ; Partido político ; Sistema de valores
  • La montée électorale dès le début des années 1980 du Front national, créé en 1972, a fait de la France une exception en Europe. Aujourd'hui ce n'est plus le cas. Le vote en faveur des partis d'extrême droite dans nombre de pays européens a pour
  • cause principale le rejet de l'immigration musulmane, vue comme une menace pour l'identité nationale et pour les valeurs de la Nation. Ces ressorts communs à la montée de l'extrême droite en Europe n'effacent pas les particularités des situations
  • La participation des immigrés aux élections locales aux Pays-Bas
  • Collectivité locale ; Droit de vote ; Election ; Géographie de l'Europe ; Immigrés ; Intégration sociale ; Législation ; Minorité ethnique ; Parti politique ; Participation ; Pays-Bas ; Vie politique
  • L'A. analyse le processus qui a abouti à l'intégration politique par le droit de vote aux élections locales en 1985. Presque tous les partis politiques ont appuyé les textes de lois, même celui proposant une réforme de la constitution. Le consensus
  • s'est réalisé en quelques années, sans que les immigrés aient fait campagne. L'A. analyse aussi leur première expérience des droits électoraux : participation importante, qui ne bouleverse pas le paysage politique.
  • Ombres et facettes des élections allemandes
  • Allemagne ; Election législative ; Extrême-droite ; Géographie politique ; Géographie électorale ; Parti politique
  • Les élections législatives de septembre 2005 sont apparues confuses en Allemagne : le SPD a perdu mais moins que prévu, et la CDU-CSU a nettement moins gagné qu'attendu. Le mode complexe de scrutin (double vote) y est pour beaucoup : à ce jeu, les
  • déports de voix au sein de la droite révèlent la permanence de comportements politiques régionaux mais aussi les progrès de l'extrême-droite.
  • Vote Front National 1984-2002, géographies et interprétations successives : une équation politique
  • Comportement électoral ; Diffusion ; Disparités régionales ; Echelle spatiale ; Extrême-droite ; France ; Géographie politique ; Géographie électorale
  • Les AA. montrent que depuis 1984, date de l'apparition du Front National sur la scène nationale française, la progression de ce courant est spectaculaire. Néanmoins, les géographies et les ressorts du vote Le Pen se sont modifiés. L'article met en
  • perspective ces modifications et il en propose des interprétations.
  • La géographie de l'Extrême droite peut-elle s'expliquer par l'ethnocentrisme des territoires ? Une analyse multiscalaire en Europe occidentale
  • Comportement ; Disparités régionales ; Ethnocentrisme ; Europe ; Extrême-droite ; Géographie politique ; Géographie électorale
  • L'A. s'interroge sur la relation écologique entre le vote d'extrême droite et les attitudes comme l'intolérance vis-à-vis des étrangers. La géographie de l'ethnocentrisme est marquée par l'importance des oppositions entre les zones urbaines et
  • métropolitaines et les zones plus périphériques ou d'industrialisation ancienne. La géographie des attitudes politiques typiques de l'extrême droite n'est pas corrélée à celle du vote en faveur des partis d'extrême droite. Une question centrale se pose : celle de
  • la capacité spatialement différenciée des partis à mobiliser un électorat potentiel plus ou moins important. L'A. évoque les pistes suivantes : les systèmes politiques nationaux, le contexte socio-économique ou l'importance d'un clivage urbain
  • [b1] Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique
  • [a1] Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique
  • The non-Jewish vote in Israel in 1992
  • Arabes ; Comportement électoral ; Groupe ethnique ; Géographie politique ; Israël ; Minorité ; Parti politique ; Répartition de la population
  • The understatement of potential electoral strength of Arab population is due to low voter turnout, unfocused voting patterns among the voters, and the inability of the Arab parties to agree on distribution of their surplus votes among themselves
  • . Statistical analysis of the voting shows that it is extremely difficult to explain or predict the electoral behaviour of the Arab population.
  • Anciens et nouveaux territoires du vote Front national : le cas du Nord-Pas-de-Calais
  • Territoires de pouvoirs en France
  • Comportement ; Comportement électoral ; Délinquance ; Extrême-droite ; France ; Géographie politique ; Immigration ; Insécurité ; Nord-Pas-de-Calais ; Vie politique
  • Behaviour ; Delinquency ; Electoral behaviour ; Far-right ; France ; Immigration ; Insecurity ; Nord-Pas-de-Calais ; Political geography ; Political life
  • progression de la petite délinquance. Ce vote n'a pas progressé dans les vieux bastions comme Roubaix ou Tourcoing. Une forte poussée a été enregistrée en 2002 dans des territoires jusque-là peu attirés par le vote extrémiste (Calaisis et Boulonnais
  • L'enracinement du vote Front national dans le N.-P.d.C. n'est pas le simple fait d'une vieille région industrielle en crise. La géographie électorale très contrastée correspond à la conjonction d'une forte présence d'immigrés et d'une nette
  • ) : l'analyse par commune semble indiquer un effet Sangatte, forme de rejet d'une surprésence de migrants illégaux.