inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (42 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • La présente thèse porte sur une étude comparative de la rénovation et de la métropolisation urbaines à Hamadan (Iran) et à Grenoble (France). Après une introduction, nous présenterons, dans la première partie, un état de lieu. Le premier chapitre
  • événements majeurs, survenus à la fin de XIXe et au début du XXe siècle : l’application du schéma directeur de 1931 à Hamadan et la découverte de la Houille Blanche à Grenoble. Dans la deuxième partie, nous étudierons les rôles des différents acteurs. En
  • analysant les bases de données, les rapports et les cartes, nous démontrerons comment la mondialisation, l’industrialisation, les changements socio-économiques et les développements universitaires ont transformé, l’espace urbain. En étudiant une sélection
  • des monuments historiques, nous allons analyser en ce sens la mutation du patrimoine urbain et les rôles de différents acteurs sur la revalorisation de celui-ci. Pour conclure, nous présenterons d’abord un récapitulatif par des cartes comparatives de
  • reconstitution chronologique de l’expansion urbaine de Hamadan et de Grenoble afin de dégager une vision sur les moments forts du développement et sur les rôles des acteurs. Ensuite, nous présenterons les grandes lignes de nos observations et quelques
  • perspectives sur le développement futur de ces deux villes. La recherche sera complétée par un glossaire, des bibliographies, une table des sigles, des annexes et des indexes.
  • L'objectif de cette étude est de comprendre comment circulent les imaginaires touristiques de la ville de Tanger à travers de sa trajectoire touristique. Le discours touristique sur la destination repose sur un imaginaire puissant de la ville qui
  • configure des représentations hétérogènes héritées du passé de la ville qui s'est, très tôt, imposée comme ville-monde puis comme un haut-lieu littéraire du XIXème siècle. Le travail sur le décalage narratif dans les points de vue des divers acteurs en
  • coprésence sur le territoire, et dans leur action urbanistique, révèlent les modes de consommation et de (re) production des imaginaires touristiques en vue de construire ou freiner la métropolisation de la ville postcoloniale. D'une part, la dynamique de
  • l'action autour des patrimoines permet de comprendre le rôle du tourisme dans l'ancrage territorial d'imaginaires géographiques en déshérence. D'autre part, la conception des acteurs étatiques du projet urbain met en évidence la manière dont sont récupérées
  • et aseptisées les images du tourisme dans l'élaboration de la relation de la ville au monde afin de l'intégrer à l'économie globale.
  • Commerce et gestion de l'espace urbain à Dakar : enjeux, logiques et stratégies des acteurs
  • Cette thèse est une contribution à la compréhension des nouvelles dynamiques urbaines liées aux activités commerciales dans les villes des Suds et tout particulièrement à Dakar. L’entrée privilégiée est celle des acteurs qui sont impliqués
  • directement ou indirectement dans les activités commerciales. Compte tenu de la place importante qu’elles occupent dans l’économie et dans l’espace urbains et la multitude d’acteurs qu’elles mobilisent, ces activités offrent un cadre pertinent d’analyse des
  • processus d’appropriation de l’espace et des mutations urbaines en cours. Cette thèse révèle que les activités commerciales s’insèrent dans l’espace dakarois sous de multiples formes : commerce de rue, marchés, centre commercial. Mais l’absence d’une
  • politique cohérente d’aménagement de l’espace urbain établit le commerce comme un défi pour la gestion urbaine. Dans ce contexte, la décentralisation qui aurait pu contribuer au développement harmonieux de la ville, a, plutôt, exacerbé les clivages entre les
  • collectivités de proximité, la mairie de Dakar et l’Etat central sur fond de rivalités politiques, nourries par les conflits d’intérêts privés mis en concurrence. Les opérations de déguerpissement érigées en mode de régulation de l’espace urbain par les
  • collectivités locales ne sont pas parvenues à résoudre le problème de l’occupation des rues par les marchands. Ces derniers préfèrent rester dans la rue plutôt que de regagner les centres commerciaux construits par la mairie de Dakar pour les recaser. Cette
  • Fabriquer des centralités marchandes dans le monde arabe : étude comparée de deux quartiers-marchés du commerce transnational au Caire et à Oran
  • Le Caire
  • À travers l’étude de deux ancrages urbains situés sur quelques-uns des chemins discrets et labiles de la mondialisation, le Mūskī au Caire (Égypte) et Médina J'dida à Oran (Algérie), la thèse propose une géographie de la ville marchande en contexte
  • mondialisé. Elle se penche sur les effets territoriaux de circulations de biens de consommation courante fabriqués en Asie orientale, et montre que la mondialisation et ses opérateurs – les entrepreneurs-marchands algériens et égyptiens – sont des moteurs
  • puissants de la fabrique urbaine dans le Monde arabe. Elle apporte ainsi un éclairage renouvelé sur les échelles de la production de la ville marchande, y compris dans ses espaces les plus discrets, et propose une lecture au plus près des acteurs urbains
  • , certes peu visibles, mais dont les stratégies économiques, sociales et spatiales participent à la fabrique de la ville.Dans un premier temps, le rôle de structurations commerciales et urbaines plus anciennes des quartiers-marchés est mis en évidence pour
  • comprendre l’ancrage de la mondialisation dans des souks intra-urbains. Le commerce transnational s’inscrit dans deux centralités commerciales héritées qui se déploient à plusieurs échelles et qu’il requalifie. Dans un second temps, il apparaît que les
  • importations de produits fabriqués en Asie orientale modifient en profondeur ces souks en contribuant à une nouvelle organisation spatiale de ces marchés. Avec ces circulations de biens, se diffusent également des modèles culturels, qui touchent à la fois les
  • Le Caire ; Oran
  • L'ordre urbain à Mexico (1692-1794) : Acteurs, règlements et réformes de police
  • les commodités des habitants. Dans la première moitié du XVIIIe siècle, le bon ordre de la ville repose sur une différenciation socio-ethnique qui se lit aussi bien dans les règlements urbains que dans la séparation de deux Républiques : celle des
  • savoirs policiers venus d’Europe, de nouvelles conceptions de l’ordre se font jour, portées par le vice-roi, le corregidor et les magistrats de l’Audience royale qui cherchent à réformer l’ordre corporatif traditionnel. A ce titre, la réforme de 1782 qui
  • divise Mexico en cuarteles et barrios fait écho à la réforme madrilène de 1768. Elle débouche sur la création de nouveaux agents territorialisés, les alcaldes de barrio, figures de l’ordre qui s’imposent dans l’ensemble des grandes villes des Indes à la
  • fin du XVIIIe siècle. Le mandat du vice-roi Revillagigedo (1789-1794) constitue assurément une nouvelle étape dans ces transformations des conceptions et des pratiques de l’ordre. En s’appuyant sur la troupe, qui s’implante durablement dans la capitale
  • linéaires, ni univoques, le paysage de l’ordre n’est plus exactement le même qu’un siècle auparavant. Les distinctions socio-ethniques se sont progressivement effacées, la séparation entre les deux Républiques a été gommée par le nouveau quadrillage policier
  • L’étude de l’ordre urbain au XVIIIe siècle à Mexico, capitale de la Nouvelle-Espagne, contribue à comprendre comment la police, en tant que technique de gouvernement des hommes et des choses, contribue à améliorer la sécurité, l’approvisionnement et
  • La négociation de l'action publique entre Etat et société civile : une analyse de la mise en oeuvre des politiques d'alphabétisation dans la commune de Nikki au Nord-Bénin
  • Afrique de l'Ouest
  • La présente thèse fait une socio-anthropologie de l’action publique, en s’interrogeant sur les conditions d’émergence et de mise en œuvre des politiques de l’alphabétisation au Bénin. Elle s’intéresse aux acteurs « d’en-bas », (en insistant sur
  • leurs discours, leurs pratiques, leurs intérêts, leurs stratégies) et aux institutions dans lesquelles ils évoluent. La démarche adoptée est qualitative, de type ethnographique et est faite de séjours prolongés et répétés sur le terrain, d’entretiens
  • essentiellement individuels, d’observations et des études de cas. Elle décrit et analyse la façon dont se construit et se met en œuvre l’action publique dans le secteur de l’alphabétisation, à partir des interactions multiples des acteurs positionnés à différents
  • échelons de l’appareil social. Elle montre que l’action publique constitue une série de pratiques, de comportements instables, réversibles et non nécessairement institués. Elle se négocie entre les différents acteurs relevant de régimes de légitimité
  • crée de nouvelles configurations qui font appel à des articulations entre les différents niveaux de l’espace public, dans un contexte où le global est omniprésent et où la compétition est désormais au cœur des enjeux de l’action publique. Celle-ci se
  • différents, suivant des conditions et des modalités à contextualiser. Cette négociation se déroule dans un contexte local marqué par une faible présence des institutions étatiques qui contraste avec celle massive et imposante des acteurs non-étatiques. Elle
  • Domination et résistance de la minorité musulmane après le pogrom de 2002 à Ahmedabad (Inde) : les paradoxes de la ghettoïsation à Juhapura
  • ethniquement homogène, remettant ainsi en cause les modalités traditionnelles d'organisation de l'espace en Inde. Cette remise en cause est notamment due à l'arrivée des classes musulmanes supérieures dans la localité conséquemment au pogrom, et transformant la
  • localité en ghetto, analysé comme tel grâce aux travaux de L. Wacquant. Ce ghetto est initialement pensé comme un dispositif foucaldien de pouvoir visant à imposer la domination de la minorité musulmane. Par son truchement, le pouvoir y déploie un certain
  • nombre de stratégies de domination de la minorité, consubstantielles à la forme ghetto. Néanmoins, à partir de 2004, les classes supérieures se mobilisent. Leurs actions, coordonnées ou pas, et analysées comme des "entreprises de mobilisation sociales" (O
  • . Fillieule) sont autant d'initiatives de self-help conduisant au développement du ghetto. De fait, elles deviennent des "tactiques de résistance" aux stratégies de domination du pouvoir. Celles-ci apportent du changement social dans le ghetto, ce dernier
  • formation de quartiers, dans le ghetto.
  • Ce travail doctoral analyse les conséquences socio-spatiales du pogrom anti-musulmans survenu à Ahmedabad (Gujarat) en 2002 et orchestré par les autorités. Ce pogrom a donné lieu à la formation d'un ghetto, soit une localité économiquement mixte et
  • Caciquismes, résistances, violences : les pedranos et l’État mexicain dans le Chiapas postrévolutionnaire
  • Fondée sur l’étude d’un corpus riche composé de récits de vie, d’observations participantes réalisées entre 2003 et 2010, d’archives et de documents récoltés sur le terrain, cette thèse explore les rapports de pouvoir et les dominations multiples
  • sociologie des mouvements sociaux, à l’anthropologie politique de l’État et des ONG, et à la micro-histoire. L’étude en trois volets remonte aux années 1940 et s’achève en 2010, afin d’analyser la genèse et les transformations des rapports des pedranos à
  • l’État mexicain, par le biais de portraits de leaders politiques et religieux locaux. La crise politique et économique que connaît le Chiapas au tournant des années 1990 s’est exprimée à Chenalhó par un double phénomène d’autonomisation de la justice : la
  • profondément menacé. Puis l’affaire Acteal et ses controverses interprétatives (conflit intercommunautaire/guerre de basse intensité, massacre/bataille), ainsi que les dispositifs de réconciliation au bilan mitigé, illustrent comment les réappropriations du
  • qui agitent la vie politique de la municipalité de San Pedro Chenalhó, située dans la région des hautes-terres du Chiapas, Mexique. La thèse prend appui sur un cadre théorique inspiré de Gramsci dans lequel s’encastrent des analyses empruntées à la
  • rébellion des pedranos contre des caciques culturels aboutit à la création d’une municipalité autonome zapatiste à Polhó en 1996 (analysée depuis la vie quotidienne et articulée à la mise en scène de l’organisation zapatiste) et engendra la formation d’un
  • Les espaces de la mort à Beyrouth. Entre frontières, structuration et fragmentation de l’espace géopolitique
  • Cette thèse porte sur l’étude des frontières et des limites qui marquent les rapports entre les morts et les vivants dans la ville en général, et plus particulièrement à Beyrouth, ville multiconfessionnelle. Elle pose la question de la nature des
  • espaces, places et territoire de la mort, inscrite dans ses formes les plus concrètes : les cimetières, et les limites qu’ils entretiennent entre eux d’une part et avec la ville, d’autre part. Elle décrit leur impact sur l’organisation spatiale au sein de
  • la ville tout en interrogeant les stratégies et les enjeux adoptés par chaque groupe pour affirmer sa présence face aux autres. Notre choix s'est porté sur la ville de Beyrouth parce que cette dernière présente une histoire sociale, culturelle
  • , religieuse et urbaine riche et particulière, et a subi des changements démographiques, urbanistiques et paysagers radicaux au cours de l’Histoire et surtout durant les dernières années de guerre (1975-1990) et de l’après-guerre. Après les différents conflits
  • , les espaces de la mort, par leur emplacement et les limites qu’ils entretiennent entre eux et avec la ville, constituent une véritable césure physique et symbolique, conditionnée par les appartenances politiques, sociales ou religieuses. Ces espaces
  • semblent être instrumentés par les vivants pour justifier leurs positions spatiales ou s’arroger le droit d’occuper tel lieu. Dans ce cas, les cimetières constitueraient de véritables enjeux, aux implications diverses, qui peuvent aller jusqu'à fragmenter
  • Une géographie de la pauvreté à Jakarta : Espaces de la pauvreté et places des pauvres dans une métropole contemporaine
  • Espace de la pauvreté
  • comme ville vitrine de la croissance économique de l’Indonésie et comme point relais de la mondialisation, où la pauvreté n’aurait, en somme, plus lieu d’être. Pourtant, en augmentant les situations de vulnérabilité de certaines populations, les
  • dynamiques urbaines en œuvre contribuent à la mise sous tension de l’espace urbain. L’entrée par le concept de pauvreté en géographie permet de saisir la diversité des positions sociales et spatiales qui se conjuguent, se concurrencent et se négocient dans
  • cet espace urbain, au gré des rapports de force en œuvre. Au-delà de la pauvreté en tant qu'état, il s’agit de prendre en compte les parcours individuels et collectifs liés au phénomène, en les insérant dans les trajectoires des lieux – depuis
  • l’échelle du quartier à celle de l’aire métropolitaine. Plus que les seuls enjeux de définition, ce travail examine le rôle des représentations et des intérêts des groupes stratégiques dans la production de politiques urbaines profondément ancrées dans les
  • idéologies dominantes, le néolibéralisme urbain notamment. Enfin, l’analyse croisée de plusieurs types d’espaces de la pauvreté à Jakarta et à Bekasi montre les disparités en termes d’appropriations et de pratiques de l’espace urbain. Ainsi, au-delà d’une
  • Fondée sur une démarche de terrain qualitative, cette thèse propose une analyse géographique de la pauvreté urbaine dans une des plus grandes villes du monde. La métropole de Jakarta, agglomération de plus de vingt millions d’habitants, s’affirme
  • Médias, propagande et pouvoir politique à Cuba sous le régime du 10 mars (1952-1958)
  • L’un des sujets historiques latino-américains les plus abordés par la littérature scientifique, est celui de la révolution cubaine de 1959. Les réformes sociales, la projection internationale du nouveau régime havanais, la répression politique
  • intérieure, l’opposition des États-Unis ont entraîné un vaste débat politique et intellectuel. Pour montrer l’échec ou la réussite de la nouvelle politique menée, les auteurs ont tenté de nombreuses comparaisons avec le gouvernement de Fulgencio Batista sans
  • , pour autant, étudier attentivement ses mécanismes, ses contradictions internes, ses différences et ses similitudes avec les régimes voisins. De faux documents ont même été produits pour justifier la vision de l’un ou l’autre des camps.57 ans après
  • l’entrée des révolutionnaires à La Havane, il convient de s’interroger sur ce que fut le régime du 10 mars. L’objet de cette thèse est de réussir à comprendre, à partir du plus large corpus possible et à travers la relation entre l’État et les médias
  • , quelle était la nature du gouvernement de Fulgencio Batista. Il s’agit de replacer au centre de la compréhension les actions des acteurs politiques et médiatiques.
  • Vers une nouvelle ruralité : urbanisation et changements dans l'agriculture dans le centre du Mexique
  • Cette thèse analyse les causes et les impacts de l'urbanisation et de la gentrification rurale dans trois municipalités de l'état de Morelos, au Mexique, ainsi que les stratégies de reproduction que mobilisent les habitants originaires dans ce
  • . Quant aux impacts de cette urbanisation et gentrification rurale sur les habitants originaires, ils sont, de façon générale, positifs en termes économiques, encourageant lU1 ancrage des habitants ù leurs localités d'origine à partir de la création
  • d'emplois (notamment dans les services), mais négatifs en termes sociaux et environnementaux. D'autre part, nous analysons les stratégies de reproduction agricoles, foncières et non agricoles que mobilisent les habitants originaires dans ce contexte
  • d'urbanisation et de gentrification rurale. Ainsi, nous montrons qu'il y a une expansion des stratégies non agricoles - notamment l'adoption d'emplois non agricoles et l'accroissement de la scolarisation - qui ont des impacts sur les stratégies agricoles, surtout
  • en ce qui concerne la diminution de la participation de la main-d'œuvre familiale aux activités agricoles el l'augmentation du poids de la main-d'œuvre agricole salariée, ainsi que sur les stratégies foncières, encourageant la vente et la mise en
  • contexte, Nous examinons deux types de causes de l'urbanisation et de la gentrification rurale, ceux qui, « du côté de la production », créent l'offre d'espaces gentrifiés, el ceux qui, « du côté de la consommation », encouragent la demande de ces espaces
  • Modélisation de l'environnement d'un moustique vecteur de maladies : l'exemple d'Aedes aegypti à Delhi (Inde) et Bangkok (Thaïlande)
  • Aedes aegypti est le vecteur principal de la dengue et du virus Zika. La surveillance et le contrôle vectoriels constituent des armes de première ligne pour lutter contre les arboviroses transmises par ce moustique. Dans ce cadre, cette thèse
  • propose un modèle conceptuel (MODE) qui permet de reproduire in silico l'environnement dynamique d'Aedes aegypti aux échelles auxquelles sont organisées (échelle de la ville - MODE-macro) et menées (échelle du quartier -- MODE-micro) les campagnes de lutte
  • anti-vectorielles. L'environnement ainsi généré peut (1) être intégré à un modèle à base d'agents qui permet alors de simuler le système pathogène complexe de la dengue ou du Zika (environnement - vecteur - hôte - virus) et (2) être utilisé pour
  • périodes et à différentes échelles. Afin de garantir sa généricité spatio-temporelle, les modèles informatiques MODE-micro (échelle du quartier) et MODE-macro (échelle de la ville) ont été implémentés dans le but de générer des environnements dynamiques à
  • partir de données libres ou aisément accessibles. Dans ce travail, les potentialités de MODE ont été évaluées à Delhi (Inde) et Bangkok (Thaïlande). Les connaissances issues de l'étude des relations dynamiques, multifactorielles et non-linéaires entre
  • l’environnement et le vecteur devraient permettre d’améliorer les stratégies de surveillance et de contrôle.
  • Enjeux d’échelles, enjeux politiques : l’approvisionnement et l’accès à l’eau dans les quartiers périphériques du grand Khartoum (Soudan)
  • Gestion de l'eau
  • Cette thèse analyse les évolutions liées à l’introduction des réformes néolibérales dans le secteur de l’eau à partir des histoires urbaines de trois quartiers périphériques de l’agglomération du Grand Khartoum. Articulé autour de la transition
  • depuis des systèmes d’approvisionnement et d’accès à l’eau locaux vers les réseaux d’adduction d’eau centraux et publics, ce travail privilégie une approche scalaire et temporelle qui met en évidence la recomposition des relations de pouvoir liées aux
  • infrastructures et au contrôle de la ressource. Cette approche met en évidence les négociations multiples qui se jouent autour de l’eau. Dans un premier temps, l’analyse d’une politique scalaire descendante de l’acteur gouvernemental, la Khartoum State Water
  • Corporation (KSWC) contribue à la mise en place d’organisations locales de l’approvisionnement en eau par une association ou les comités populaires. Cette politique s’appuie et renforce les catégorisations de l’espace et de service discriminantes dans lesquels
  • recomposition des instances étatiques au sein de la ville. Les stratégies et les pratiques scalaires des acteurs locaux et de la population lors des négociations sur le développement des réseaux unitaires témoignent des évolutions de la relation entre l’État et
  • s’intègrent d’autres acteurs de l’approvisionnement et de l’accès à l’eau (ONG, gestionnaires locaux, population). Dans un second temps, l’intensification des réformes néolibérales entraîne la restructuration du service au niveau de l’agglomération
  • Université de Fribourg (Suisse)
  • Ce travail de recherche doctorale interroge les enjeux et les stratégies culturelles, économiques, politiques, et sociales liées au patrimoine pour la ville d'Ispahan. Il est centré sur la mise en place des grands plans iraniens et des initiatives
  • et la perte de leur identité urbaine, Ispahan, la capitale islamique brillante et safavide, prend une importance particulière après révolution islamique dans le pays. Dans une première étape, par une approche théorique et historique de la notion de
  • patrimoine, nous mettons en évidence les spécificités du concept dans le monde islamique et iranien, et nous évoquons des visions différentes (occidentales-orientales). Egalement, nous abordons les défis principaux face au patrimoine iranien et d'Ispahan. Par
  • la suite, nous analysons les grandes stratégies et des initiatives récentes en faveur du secteur du patrimoine culturel et du tourisme d'Ispahan, après la révolution islamique et notamment par le plan Outlook iranien. Il s'agit de quatre programmes
  • quinquennaux planifiés pour la perspective de développement du pays à l'horizon 2005-2025, en tant que puissance régionale. Enfin, nous abordons les projets de mise en valeur, achevés, ou en cours de réalisation dans la ville d'Ispahan, tous en faveur de son
  • secteur du patrimoine culturel et du tourisme. Nous discutons également des projets impactant (négativement) les biens historiques et inscrits au patrimoine mondial. Les sources utilisées (documents d'archives et originaux), sont des dispositifs de
  • Cette thèse a pour projet de poser les premiers jalons d’une recherche sur les transports publics dans deux des villes du Golfe arabo-persique, Abu Dhabi et Dubaï. Toutes deux doivent faire face à de nouveaux défis pour pérenniser le développement
  • durable (Dubaï the Smartest City, Masdar City). Au cours de cette recherche, nous analysons les nouvelles orientations de leurs politiques de planification, prises dans le but d’adapter leurs territoires urbains aux nouvelles mobilités. Elles ont connu une
  • croissance particulièrement rapide à partir de la fin des années 1990, qui est devenue plus que signifiante à l’échelle globale depuis le milieu des années 2000. Parallèlement, et presque consécutivement elles ont mis en place une série de plans de
  • fabrication de la ville au niveau des politiques d’aménagement. Comment Abu Dhabi et Dubaï se sont-elles adaptées à la mise en place des nouvelles infrastructures ? Quels en ont été les conséquences ? C’est à toutes ces réponses que se propose de répondre la
  • thèse qui analyse les nouvelles politiques urbaines, les projets immobiliers et les logiques des acteurs impliqués dans le développement urbain des deux capitales émiriennes. Ce travail s'appuie sur un nombre d’enquêtes de terrain très important de façon
  • à comprendre comment sont utilisés ces nouveaux réseaux et quelles sont aujourd’hui les conditions spécifiques de la mobilité des habitants de Dubaï et d’Abu Dhabi.
  • Bruxelles – Cotonou : une anthropologie économique de la filière euro-africaine d’exportation de véhicules d’occasion
  • Afrique de l'Ouest
  • À la frontière de l’anthropologie économique et de la sociologie urbaine, cette thèse de doctorat étudie le mode de fonctionnement et l’impact de la filière transnationale d’exportation de véhicules d’occasion sur l’un de ses principaux axes: la
  • route commerciale reliant Bruxelles à Cotonou. La première partie de la thèse propose une description minutieuse des différentes étapes suivies par les véhicules le long de la filière commerciale ainsi qu’une typologie des acteurs de l’activité. Cette
  • l’activité. L’approche est construite autour du concept de place marchande entendu comme un outil économique essentiel dans la « production » de la marchandise véhicule d’occasion. Pour que les nombreuses voitures rendues disponibles en Europe puissent être
  • transformées en biens consommables, et mises en relation avec la demande africaine, il est nécessaire qu’elles soient rassemblées en un marché. C’est cette fonction que la place marchande parvient à remplir en combinant les impératifs d’éclatement et de
  • description est notamment l’occasion d’une discussion critique des couples d’analyse formel/informel, légal/illégal habituellement mobilisés pour décrire ce type d’activité commerciale. La seconde partie de la thèse est centrée sur la dimension spatiale de
  • concentration. La troisième et dernière partie de la thèse est consacrée aux acteurs de l’activité. En particulier aux importateurs de véhicules qui incarnent la dimension transnationale de la filière commerciale. C’est dans la comparaison entre importateurs
  • Université de Bruxelles
  • Ethnographies de la gestion de l'eau à Tuti (Khartoum, Soudan) et Cano de Loro (Carthagène, Colombie) : histoire, localité et politique dans une perspective d'anthropologie urbaine comparée
  • Caño de Loro (Carthagène)
  • Gestion de l'eau
  • Au début du XXe siècle, un modèle centralisé est adopté pour l’approvisionnement en eau dans de nombreuses villes, dont Carthagène (Colombie) et Khartoum (Soudan). Ainsi, le réseau hydrique devient une technologie politique et un marqueur de la
  • Loro (Carthagène) et Tuti (Khartoum) – permet d’aborder la complexité des villes contemporaines. Dans la première partie, le réseau hydrique est restitué dans l’histoire de chaque ville où sa mise en place repose sur le renforcement ou l’émergence de
  • « localités » particulières au sein de l’espace urbain. L’analyse des relations entre sphères publiques et privées par le biais de la distribution de l’eau amène à discuter la pertinence de la notion de « gestion collective » des ressources en ville. La
  • troisième partie aborde les mécanismes mobilisés par différents acteurs dans les projets de planification urbaine pour négocier leur marge d’action sur l’eau et la terre. Elle met en lumière la dimension politique des catégories d’appartenance et le pouvoir
  • spatialité et des modes de vie urbains pour différents acteurs (administrateurs, techniciens et citadins). L’analyse comparée des stratégies d’accès, des usages quotidiens et de l’imaginaire lié à l’eau de deux populations urbaines et insulaires – Caño de
  • certains rapports de pouvoir et sur une transformation dans la conception de la nature. Ce caractère relationnel et politique du réseau ouvre la voie, dans une deuxième partie, à l’analyse de la matérialité de l’eau et ses échanges comme producteurs de
  • Caño de Loro (Carthagène) ; Tuti (Khartoum)
  • Survivre en contexte minoritaire : une étude sociologique des résistances des Grecs d'Istanbul (Rûms polites) au lendemain des émeutes de la nuit du 6 au 7 septembre 1955, Istanbul
  • Les stratégies de survie déployées par les Grecs d'Istanbul au lendemain des émeutes du 6 au 7 septembre 1955, représentent l'objet de cette thèse de doctorat. Affects et représentations de cet épisode du passé viennent construire les pratiques
  • mises en place par les acteurs pour atteindre un objectif commun, celui de la préservation de leur singularité et de leur histoire cosmopolite ancrée à Istanbul. Les émeutes de septembre 1951 sont révélatrices du conflit qui oppose l'identité première
  • , telle qu'elle est envisagée par les membres qui se considèrent comme les fondateurs d'Istanbul, à la dénomination officielle qui tend à réifier les différents groupes sociaux impliqués. Au cœur de cette étude, une enquête ethnographique menée à Istanbul
  • préservation de leur identité criminalisée en Turquie, ignorée sinon méprisée en Grèce, pays vers lequel une partie d'entre eux ont migré. Cette monographie présente les facettes liées à l'expérience de cet épisode traumatique donnant naissance à des
  • productions de récits de vie, de mémoires et expose les répertoires à différentes échelles pour maintenir à Istanbul ou réinventer la singularité de cette communauté, dans d'autres espaces.
  • , Athènes et Thessalonique met en en lumière la mobilisation silencieuse et souterraine des membres restés à Istanbul qui, à la suite de cette nuit, ont élaboré des stratégies d'accommodation suivant des logiques d'évitement, de contournement d'anticipation
  • Derrière la plage, les plantations : ethnographie d'une "situation touristique" dans le Nordeste brésilien : le cas de Tibau do Sul, RN
  • sucrières, Pipa est fréquentée à des fins de villégiature dès le début du XXème siècle par l'élite agraire locale, mais ce n’est que dans les années 1970-80 que se développe le tourisme proprement dit, sous l’impulsion de jeunes surfeurs et de voyageurs
  • étudie l’évolution des rapports sociaux au sein de la commune - en particulier à travers le marché foncier, les usages environnementaux, les activités culturelles et la politique locale - en soulignant leur dimension éminemment conflictuelle mais aussi
  • créatrice. À contre-courant de certaines interprétations de sens commun présentant l e tourisme tantôt comme une forme « d’impérialisme culturel », voire de « néo-colonialisme », tantôt comme une « recette miracle » pour le développement économique
  • relation d’interdépendance entre les acteurs, sociologiquement et historiquement déterminée mais jamais acquise à l’avance. Le cas de Tibau do Sul révèle l’influence des structures sociales et foncières héritées des modes de production antérieurs - la
  • paysannerie, la pêche et la culture de la canne à sucre - sur la trajectoire des communautés du littoral et sur les dispositions des agents locaux à s’investir dans le tourisme.
  • Tibau do Sul est une commune littorale du Nordeste connue pour sa célèbre Praia da Pipa, un ancien village de paysans-pêcheurs devenu station balnéaire internationale et haut-lieu du surf brésilien. Située à la limite d’une zone de plantations
  • Université de Lausanne