inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (5 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Tours a été une cité romaine. Elle a été doublée par le bourg de Châteauneuf associé à l’abbaye Saint-Martin. Réunie dans les enceintes des XIVe siècle et XVIIe siècle, elle est restée bipolaire jusqu’au XVIIIe siècle lorsque la grande route nord
  • -sud entre cité et bourg, radiale parisienne, devient l’axe majeur de l'extension selon le modèle des villes de val. Confinée entre Loire et Cher jusqu’au XIXe siècle, la ville déborde après 1950 sur les plateaux en y dédoublant les espaces d’activités
  • BRUNET, R.
  • Angers ; Chorème ; France ; Frise chronologique ; Histoire urbaine ; Pays de la Loire
  • Angers ; France ; Interpretative diagram ; Pays de la Loire ; Urban history
  • La modélisation chrono-chorématique d’Angers du Ier siècle av. J.-C. au XIIIe siècle rend aisément lisibles les éléments majeurs de la topographie historique, dépassant le niveau du point pour atteindre celui de la surface. La confrontation des
  • modèles obtenus permet de repérer les transformations et les persistances et met en évidence la dynamique urbaine. La confrontation avec des modèles théoriques replace Angers par rapport à un idéal-type et met en avant les spécificités propres à l’objet
  • La trajectoire en huit épisodes de la ville, proche de la frise théorique, reste en deçà des modèles généraux. Les écarts sont dus à son écrasement contre la montagne Sainte-Victoire, à son étirement vers Marseille et à son statut de colonie antique
  • . Elle se développe le long de la via Aurelia, puis de l’axe Paris/Marseille au XIXe siècle. Le modèle de ville double pour le Moyen Âge disparaît avec son accession au rang de ville d’État en 1471. Dès lors, apparaissent des spécifications socio
  • -économiques, renforcées avec l’arrivée du chemin de fer.
  • [b1] Univ. Paris 1, ArScAn, UMR 7041 CNRS, Maison de l'Archéologie et de l'Ethnologie, Nanterre, France
  • dans un double réseau d’agglomérations locales et de capitales voisines. La situation politique et économique et l’ampleur des fonctions religieuses éclairent les écarts avec la frise théorique; l’exercice invite à s’interroger sur le poids de
  • La ville tire parti de sa position au centre du seuil du Poitou à partir du VIe siècle et déborde son site naturel au XIXe siècle. La verticale des chrono-chorèmes est celle d’une ville intérieure moyenne, dominant un vaste territoire rural, située
  • [b1] Univ. Paris 1, ArScAn, UMR 7041 CNRS, Maison de l'Archéologie et de l'Ethnologie, Nanterre, France
  • [b2] Université de Poitiers, Poitiers, France
  • L’étude chrono-chorématique de Vendôme du VIe au XIe siècle a mis en évidence la trajectoire urbaine d’une ville qui peut être considérée comme l’archétype de ces villes moyennes qui constituaient et constituent encore le réseau urbain secondaire
  • . La confrontation entre modèle spécifique et chorotype a permis de mettre en exergue les points communs et surtout les différences existant entre ces deux modèles obtenus et de mieux comprendre les spécificités de l’objet d’étude.