inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (4 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • La production de la métropole : quel rôle jouent les documents de planification ? : les cas de la Région Métropolitaine de Belo Horizonte au Brésil et de la métropole lyonnaise en France
  • La gestion métropolitaine pose des défis dans différents pays parmi le monde : difficultés d'établissement d'autorités métropolitaines, partage de compétences, changements de pouvoir politiques... Ce sont de nombreuses difficultés à surmonter dans
  • le processus d'établissement d'une gestion métropolitaine. Au Brésil, changements récents dans le système de gestion métropolitaine dans divers états fédérés ont été mise en place depuis le début des années 2000.La Région Métropolitaine de Belo
  • Horizonte (RMBH) figure entre ces premières expériences d'innovation dans le sujet. Renouvelé presque il y a une décennie, le système de la RMBH compte avec quelques instances et instruments de gestion, dont le Plan Directeur de Développement Intégré (PDDI
  • ) y figure comme instrument principal. Même si existante depuis les années 1970, la mise en place du système de gestion présente, outre les problèmes cités ci-dessous, des difficultés liés à une construction partagé et à une mise en conscience de
  • l'échelle (ou de la réalité ?) métropolitaine parmi la population, les techniciens et les élus. C'est dans la quête de ces questions qu'il a été pertinent d'étudier l'expérience des coopérations métropolitaines en France. Les communautés urbaines existants
  • depuis la décennie de 1970 ont fait beaucoup avancer les processus de coopération inter municipaux, notablement dans le cas de l'agglomération lyonnaise, choisi comme deuxième étude de cas. Ainsi comme l'action publique se transforme avec l'émergence des
  • Les stratégies d'adaptation à la congestion automobile dans les grandes métropoles : analyse à partir des cas de Paris, São Paulo et Mumbai
  • Politique des transports
  • L'objectif de cette recherche est d'analyser le rôle de la congestion automobile dans la vie quotidienne des ménages motorisés des grandes métropoles. La congestion est-elle plus intense dans les grandes métropoles des pays émergents ? La situation
  • automobile comme une perturbation interne du système automobile. A partir d'une approche systémique et comparative, nous étudions les manifestations sociales, spatiales et temporelles de la congestion automobile en Île-de-France et dans deux régions
  • métropolitaines de pays émergents, São Paulo au Brésil et Mumbai en Inde. L'étude s'appuie sur les enquêtes de déplacements des ménages et les données du trafic. Puis, nous examinons comment la puissance publique, les acteurs collectifs intermédiaires et les
  • ménages motorisés de ces métropoles s'adaptent à la congestion et interagissent. Pour cela, nous menons une évaluation de la politique de transport de ces régions, enquêtons sur les stratégies des entreprises et des associations, et réalisons une enquête
  • dans ces grandes métropoles préfigure-t-elle l'avenir de l'Île-de-France, compte tenu d'une offre viaire qui se stabilise et d'une multiplication des déplacements automobiles de banlieue à banlieue ? Nous partons de la définition de la congestion
  • interactive de réponses déclarées auprès des ménages motorisés, suivie d'un questionnaire en Île-de-France.
  • La présente thèse porte sur une étude comparative de la rénovation et de la métropolisation urbaines à Hamadan (Iran) et à Grenoble (France). Après une introduction, nous présenterons, dans la première partie, un état de lieu. Le premier chapitre
  • événements majeurs, survenus à la fin de XIXe et au début du XXe siècle : l’application du schéma directeur de 1931 à Hamadan et la découverte de la Houille Blanche à Grenoble. Dans la deuxième partie, nous étudierons les rôles des différents acteurs. En
  • analysant les bases de données, les rapports et les cartes, nous démontrerons comment la mondialisation, l’industrialisation, les changements socio-économiques et les développements universitaires ont transformé, l’espace urbain. En étudiant une sélection
  • des monuments historiques, nous allons analyser en ce sens la mutation du patrimoine urbain et les rôles de différents acteurs sur la revalorisation de celui-ci. Pour conclure, nous présenterons d’abord un récapitulatif par des cartes comparatives de
  • reconstitution chronologique de l’expansion urbaine de Hamadan et de Grenoble afin de dégager une vision sur les moments forts du développement et sur les rôles des acteurs. Ensuite, nous présenterons les grandes lignes de nos observations et quelques
  • perspectives sur le développement futur de ces deux villes. La recherche sera complétée par un glossaire, des bibliographies, une table des sigles, des annexes et des indexes.
  • Sociologie des sans-papiers : processus d’illégalisation des migrant.e.s et expériences clandestines (Paris, Buenos Aires, Montréal)
  • Cette thèse porte sur les migrants illégalisés, étrangers dont la présence sur un territoire national est en contradiction avec la législation sur le séjour des extranationaux, dans trois pays : la France, l’Argentine et le Canada. L’illégalité
  • qu’ils mettent en œuvre. S’il est important de prendre en compte les spécificités historiques et géographiques propres à chaque pays, cette perspective donne à voir dans chaque cas la construction progressive d’un « espace de la clandestinité migratoire
  • migratoire doit dans un premier temps être comprise comme un processus historique d’illégalisation des mobilités migrantes par l’institution frontière. Un tel processus prend racines dans la constitution des Etats-nations, puis des politiques migratoires
  • ». À partir d'une ethnographie fine, ce travail se propose dans un second temps faire la sociologie des pratiques, procédures, usages, opérations, autrement dit des tactiques des acteurs qui évoluent dans ces espaces. Se découvrent alors des lieux où
  • peuvent se dire les expériences, où se construit une autonomie, où s’élabore une argumentation politique. Ceux que l’on nomme parfois les sans-papiers échappent ainsi – au moins en partie – à la négation sociale dont ils sont l'objet, et s'affirment comme
  • étant dotés, au même titre que n'importe qui, d'une intelligence à la fois situationnelle et réflexive. C'est bien cette dialectique entre un ordre et les pratiques qui lui sont hétérogènes, voire subversives, que cette thèse met à jour.