inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (24 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • L'érosion en milieu tropical tempéré par l'altitude: l'exemple des Andes colombiennes, essai de cartographie thématique in Comptes rendus = Proceedings.
  • Cartographie thématique ; Colombie ; Erosion des sols ; Etage tempéré ; Géographie physique ; Sol ; Versant ; Zone intertropicale
  • Bien que située en zone équatoriale, la Colombie présente des régions où le climat est tempéré par l'altitude: entre1800 et 3800m environ, pour des températures moyennes annuelles de18 à 6C. L'érosion agricole des sols présente des caractéristiques
  • très différentes entre les régions humides où dominent les mouvements de masse et les régions abritées moins humides (1000mm/an) où règne l'érosion par les eaux superficielles. Le but de la carte de l'érosion en Colombie est de montrer quel est l'état
  • actuel du problème dans le pays. L'accent est donc porté sur la dynamique des phénomènes et leur évolution possible en cas de changement du milieu naturel. (D'après les AA.).
  • OSTER, R.
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Almeria, prov. ; Analyse des données ; Andalucia ; Erosion des sols ; Espagne ; Expérimentation ; Géographie physique ; Ruissellement ; Versant
  • On étudie les effets des conditions de sub-surface, du relief et de la végétation sur l'intensité et l'évolution du ruissellement, dans un petit bassin-versant d'Espagne méridionale. Mesures détaillées du ruissellement et de l'infiltration sur le
  • terrain. Détermination en laboratoire de la teneur initiale en eau, de la courbe du pF, de la conductivité à l'état saturé de la couche superficielle, de la texture et de la teneur en humus. Pour chaque parcelle expérimentale ont été relevés le profil du
  • sol, la rugosité de surface, les irrégularités et la valeur de la pente, la densité et la hauteur du couvert végétal, etc. L'analyse des données fait ressortir que l'intensité du ruissellement est fortement corrélée avec le volume des macropores de la
  • couche superficielle, la densité des racines et du couvert végétal, la pente, le microrelief et la charge pastorale.
  • BORK, H. R.
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Modélisation des débits solides in Comptes rendus = Proceedings.
  • On admet de manière générale que la relation exprimant le débit solide Q d'un cours d'eau en fonction du débit liquide Q est de la forme: Q=a.Q où a et n sont des paramètres constants. Cette relation n'est pas stable à l'intérieur du cycle
  • hydrologique annuel. A débit liquide égal les débits solides sont plus importants en saison de montée des eaux qu'en saison de décrue, ce qui se traduit par une courbe débit-liquide-débit solide présentant une boucle d'hystérésis à l'échelle annuelle. L'A
  • . propose un modèle à cinq paramètres permettant la simulation de ces boucles. On considère qu'à tout moment il existe un débit limite en-dessous duquel le lit est en équilibre et ne peut être érodé| sa valeur, fonction des débits antécédents, varie d'une
  • saison à l'autre, et un des paramètres du modèle sert à sa réactualisation. (l'A.).
  • KALMAN, R.
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Almeria, prov. ; Andalucia ; Bassin-versant ; Erosion des sols ; Espagne ; Expérimentation ; Fluviatile ; Géographie physique ; Prévision ; Ruissellement ; Simulation ; Versant
  • Dans un petit bassin-versant d'Espagne méridionale, à partir des résultats obtenus par simulation sur deux séries de 100 et 260 mini-parcelles expérimentales de 1m on a élaboré des modèles qui permettent de déduire les quantités d'eau ruisselée et
  • )| échantillon de 260 parcelles = 3131T/h (379T/h/km). (les AA).
  • de terre érodée pour l'ensemble du bassin-versant. Résultats (pour une averse de 150mm/h: pluie: échantillon de 100 parcelles = 622825m/h| échantillon de 260 parcelles = 691 110m/h| érosion: échantillon de 100 parcelles = 3736T/h (467T/h/km
  • BORK, H. R.
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Risques climatiques d'érosion hydrique des sols en France in Comptes rendus = Proceedings.
  • Carte ; Erodibilité ; Erosion des sols ; Erosion hydrique ; France ; Géographie physique ; Indice R. de Wischmeier ; Pluie ; Précipitation ; Risque ; Risque climatique ; Sol ; Versant
  • of the national meteorological network. A map of annual median values from the R index shows the importance of regional contrasts in the erosivity of rainfall in France. (The A.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Analyse des données ; Erosion des sols ; Expérimentation ; Géographie physique ; Modélisation ; Ruissellement ; Versant
  • Cf l'article de Bork (H. R.) et Rohdenburg (H.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Problèmes méthodologiques de la simulation de pluies. Application à l'étude de l'érodibilité des sols in Comptes rendus = Proceedings.
  • Erodibilité ; Erosion des sols ; Géographie physique ; Géomorphodynamique ; Infiltration ; Méthodologie ; Ruissellement ; Simulateur de pluie
  • L'étude de l'érosion hydrique sous pluies simulées permet une analyse fine des phénomènes de splash et de cisaillement en fixant le maximum de paramètres. La mise au point et l'utilisation de deux types de simulateurs de pluie par les pédologues et
  • les hydrologues de l'ORSTOM ont montré que cette technique réclame certaines conditions: les caractéristiques des pluies artificielles doivent être aussi proches que possible de celles des pluies naturelles| la durée de chaque pluie doit être
  • suffisante pour permettre l'obtention du régime permanent de ruissellement de la région concernée et il existe une longueur minimale de parcelle en-dessous de laquelle le ruissellement n'acquiert pas une force érosive suffisante| les variations saisonnières
  • de l'érodibilité n'étant pas négligeables, les mesures ne doivent pas être limitées à une courte période de l'année. Ces conditions étant réunies, il est possible d'obtenir des valeurs de K et de C comparables à celles obtenues sous pluies naturelles
  • pendant de très longues périodes (10-15ans). (l'A.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Premiers résultats de l'utilisation d'un simulateur de pluie dans le vignoble alsacien in Comptes rendus = Proceedings.
  • Erodibilité ; Erosion des sols ; Géographie physique ; Géomorphodynamique ; Infiltration ; Ruissellement ; Simulateur de pluie
  • Les résultats des premiers essais, dont les caractéristiques sont données, permettent de mettre en évidence le rôle du travail du sol et celui de l'humidité de la couche superficielle sur le ruissellement et l'infiltration. Ils montrent aussi le
  • rôle vis-à-vis de l'infiltration de la couverture du sol et celui de la pente, et permettent de préciser l'érodibilité des formations superficielles. (l'A.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Recherches sur l'érosion des sols sableux en Bedfordshire, Angleterre in Comptes rendus = Proceedings.
  • Bedfordshire ; Ecoulement diffus ; England ; Erosion des sols ; Géographie physique ; Royaume-Uni ; Ruissellement ; Ruissellement diffus ; Sable ; Versant
  • MORGAN, R. P. C.
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Contribution à la connaissance des variables régissant l'érosion dans le vignoble alsacien: les discontinuités dans les relations variables-érosion in Comptes rendus = Proceedings.
  • Alsace ; Analyse des données ; Discontinuité ; Erosion des sols ; France ; Géographie physique ; Versant
  • Tant les données à expliquer, les modalités de l'érosion de type courant, que les données explicatives de terrain ont été cartographiées. Cette information a été traitée d'une part par une simple recherche de correspondance, d'autre part par la
  • taxonomie numérique associée à une analyse multivariable. Il est apparu entre autres: 1. Que les relations entre les variables explicatives et l'intensité de l'érosion ne sont linéaires que dans des limites relativement étroites de variation des facteurs
  • , qu'il existe des valeurs seuil au-delà desquelles les relations changent de valeur, et parfois de signe| 2. Que l'augmentation d'intensité des manifestations de l'érosion de 1 et 2 rang de fréquence est souvent liée à des substitutions de facteurs. (l'A.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Méthode de détermination de l'érosion agricole des sols à l'aide des expériences au laboratoire hydraulique in Comptes rendus = Proceedings.
  • Erosion des sols ; Expérimentation ; Géographie physique ; Mesure ; Versant ; Zone tempérée
  • Le résultat le plus important des essais en laboratoire est qu'on a obtenu des rapports entre la durée, le type de sol, la rugosité de la superficie, la quantité de perte du sol par érosion ainsi que la pente du terrain, l'intensité de précipitation
  • et la longueur de l'installation expérimentale. Les essais en laboratoire ont l'avantage que les effets de variables citées peuvent être étudiés avec économie dans des limites relativement larges. Ils ont en même temps le désavantage que
  • l'installation est trop étroite et trop éloignée de la situation naturelle. Au cours des essais, on observait l'apparition et les dimensions de l'érosion en forme de fossé et on mesurait la vitesse du film superficiel. (les AA.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Méthode d'étude complexe de l'érosion agricole des sols à l'exemple du vignoble alsacien in Comptes rendus = Proceedings.
  • Agriculture ; Alsace ; Cartographie ; Economie rurale ; Enquête ; Erosion des sols ; Expérimentation ; France ; Géographie physique ; Géomorphologie appliquée ; Sol ; Versant ; Vignoble
  • les conséquences économiques, la période de retour des événements de divers ordres de gravité, et de formuler des hypothèses de travail. La cartographie aboutit à une hiérarchisation qualitative de la sensibilité des terrains à l'érosion. Les deux
  • méthodes commandent la localisation et les caractéristiques de l'expérimentation. La connaissance du facteur climatique résulte de l'enquête et de l'expérimentation, celle de la sensibilité des terrains et du rôle des techniques de culture de l'ensemble des
  • La recherche a associé l'enquête, la méthode cartographique conçue comme outil d'analyse, et l'expérimentation, à quatre échelles différentes, allant de l'ensemble de la région (1/100000) à la parcelle expérimentale. L'enquête permet de connaître
  • trois méthodes, celle des conséquences économiques de l'enquête. (l'A.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Alpage ; Erosion des sols ; Géographie physique ; Mesure ; Montagne ; Versant
  • recueillir les fractions solides ruisselées, dans un laps de temps déterminé. Les quelques résultats enregistrés montrent le rôle fondamental du couvert herbacé qui limite et parfois supprime l'entraînement des particules par le ruissellement, même sur pente
  • forte. Les précipitations déterminent non seulement le déclenchement du ruissellement mais aussi la destruction des agrégats du sol lors du splash des gouttes de pluie. De plus, elles augmentent la teneur en eau des horizons de surface exagérant ainsi
  • Pour mesurer l'action du ruissellement sur un versant d'alpage pâturé par un troupeau d'ovins au cours de l'été, on a installé, dans plusieurs situations représentatives des unités géomorphologiques élémentaires, une série de pièges permettant de
  • l'impact du piétinement ovin sur la dégradation des sols. L'action érosive du mouton ne s'exerce que sur une surface très limitée de l'ensemble de l'alpage, et sans commune mesure, en année humide, avec l'ampleur des phénomènes géomorphologiques. (l'A.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • L'érosion agricole des sols abordée par la cartographie des géomicrochores| exemple des collines loessiques d'Outre-Forêt, Alsace, France in Comptes rendus = Proceedings.
  • Alsace ; Cartographie ; Erosion des sols ; Erosion pluviale ; France ; Géographie physique ; Géomicrochore ; Limon ; Méthode géochorologique ; Risque ; Sol ; Versant
  • L'érosion agricole des sols dans les collines loessiques de l'Alsace du Nord (secteur de Neewiller) est étudiée par la cartographie à grande échelle (1/10000) des géomicrochores. Deux variables principales, le degré de pente et le type de formation
  • déterminer le degré de stabilité de ce milieu. (l'A.).
  • superficielle, ont permis la distinction de sept types de géomicrochores. Chacun de ces types est caractérisé par un risque théorique d'érosion. Une approche plus quantitative est tentée au moyen d'une méthode statistique de calcul d'entropie, en vue de
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Méthodologie d'approche de l'érosion basée sur des méthodes statistiques in Comptes rendus = Proceedings.
  • Erosion des sols ; Géographie physique ; Géomorphologie appliquée ; Méthode statistique ; Méthodologie ; Versant ; Vignoble
  • Il s'agit de l'érosion dans le vignoble alsacien. L'objectif de la recherche était triple: étendre l'étude des processus et l'évaluation des risques à de nouveaux secteurs du vignoble, affiner l'examen de l'érosion à l'échelle d'un seul versant et
  • approfondir l'étude des mécanismes par l'expérimentation sur le terrain et en laboratoire. Vu la nature multifactorielle du phénomène, le travail a été effectué à différentes échelles. Trois méthodes ont été utilisées: l'enquête globale, la cartographie
  • , l'expérimentation en plein champ. Le traitement statistique permet de mettre en évidence les relations entre variables du milieu (explicatives) et l'érosion, variable à expliquer. Les méthodes statistiques appliquées étaient: l'analyse factorielle des
  • correspondances et la méthode de régression par boule. (d'après les AA).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Battance ; Belgique ; Encroûtement ; Erodibilité ; Erosion des sols ; Géographie physique ; Indice de consistance ; Limon ; Sol ; Versant
  • L'effet de battance, provoquant l'encroûtement et l'érosion de certains sols limoneux en Moyenne et en Basse Belgique, est le plus marqué pour des terres dont les courbes de liquidité, destinées à déterminer la limite de liquidité, présentent un
  • aspect relativement aplati. Ceci permet de dégager un indice de consistance qui exprime la résistance relative du sol à l'encroûtement. Des expériences de laboratoire, menées sous simulateur de pluies, mettent en évidence des phénomènes de liquéfaction
  • qui interviennent dans la destruction des mottes de terre des sols à indice de consistance faible, c'est-à-dire des sols très susceptibles à l'encroûtement. Par contre, certains sols, bien agrégés et résistants aux effets de battance, sont assez
  • susceptibles à l'érosion par le splash sans toutefois se liquéfier. (l'A.).
  • DE PLOEY, J.
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • L'érosion agricole en milieu cristallin: processus, conséquences et dimension historique du phénomène. A partir d'exemples pris dans le massif d'Ambazac-Limousin (France) in Comptes rendus = Proceedings.
  • Ambazac, massif ; Cristallin ; Erosion agricole ; Erosion des sols ; France ; Géographie physique ; Limousin ; Sol ; Versant
  • Développés sur des arènes peu cohérentes, les sols minces du Limousin granitique se révèlent très sensibles à l'érosion chaque fois qu'ils sont mis à nu par les pratiques culturales: processus de type pipkrake en hiver, pluies d'orage au printemps
  • . Il est rare que les matériaux transportés atteignent directement la base des versants, ils sont stockés au bas de chaque parcelle en raison de la présence de haies, murettes ou friches. Ainsi la longue courbe convexo-concave de la pente naturelle se
  • transforme peu à peu en un versant coupé par de grandes banquettes pouvant dépasser 4m de hauteur. Au fur et à mesure de leur création, ces banquettes diminuant la pente stabilisent le versant en atténuant les phénomènes d'érosion. Une datation absolue
  • indique 82080années BP pour une banquette de 2,5m de haut. D'autres datations sont en cours. (D'après les AA.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Bassin-versant ; Erosion ; Erosion des sols ; Géographie physique ; Homerka, bassin ; Karpaty ; Pologne ; Sécheresse estivale ; Versant
  • Dans des bassins-versants partiels et sur le versant expérimental du bassin de drainage de la Homerka, une série de mesures de la quantité et de la qualité des eaux ont été effectuées lors d'une sécheresse d'été. Des corrélations étroites ont été
  • mises en évidence entre tant la quantité (débit spécifique et absolu) que la qualité (concentration en matières dissoutes, ablation chimique de subsurface) de l'eau d'une part, et la taille de l'aire drainée de l'autre. Les relations entre le taux
  • d'écoulement et le taux d'ablation s'expriment par une équation hyperbolique qu'on peut écrire comme suit: y=ax+b/x. Elle peut être considérée comme un modèle mathématique de la variabilité hydrologique territoriale dans les bassins de drainage des Carpathes à
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Belgique ; Erosion des sols ; Géographie physique ; Limon ; Pratique culturale ; Sol ; Versant ; Zone tempérée
  • En Moyenne Belgique limoneuse l'érosion moyenne annuelle peut atteindre 15t/ha dans certaines parcelles de culture et plus de 100t/ha au cours d'une seule année. Les causes en sont non pas l'agressivité des pluies ni la pente ni l'utilisation du sol
  • mais plutôt l'érodibilité des sols qui est fonction de la stabilité structurale qui elle-même résulte en grande partie des pratiques culturales. Les conséquences: dégâts aux cultures, troncature des sols d'où amoindrissement de leur potentiel agricole
  • , remblaiement des ravins forestiers, etc.
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France
  • Les parcelles de mesure des processus d'érosion actuels du mont des Vaux (Cessières-Aisne-France). Descriptif sommaire| logique initiale (1975) in Comptes rendus = Proceedings.
  • Aisne ; Cessières ; Erosion de versant ; Erosion des sols ; Expérimentation ; France ; Géographie physique ; Géomorphodynamique ; Mesure ; Mouvement de masse ; Parcelle expérimentale ; Picardie ; Ruissellement ; Sol ; Transport éolien ; Versant
  • Les principaux éléments, dont les parcelles, d'un système métrologique destiné à quantifier les processus d'érosion actuels (mouvements de masse, ruissellement, transports éoliens) sont décrits. Il s'agit de les mesurer dans la nature actuelle telle
  • qu'elle se présente à nous, compte tenu des diverses actions anthropiques, directes et indirectes, localisées ou diffuses, qui ont pu se réaliser sur de tels versants. Cette communication concerne plus particulièrement la mesure du ruissellement. (l'A.).
  • Ministère des Universités. Université Louis-Pasteur, Institut de Géographie. Strasbourg, France
  • Ministère de l'Agriculture. Institut national de la Recherche agronomique, Station d'agronomie de Colmar. (INRA). Colmar, France