inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (29 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Alimentation ; Approvisionnement ; Géographie de l'Europe ; Niveau de vie ; Pénurie ; Roumanie
  • Le niveau de vie de la population roumaine est le plus bas parmi les pays du COMECON| comme aucun des objectifs économiques de l'année 1981 n'a été réalisé et que les autorités donnent la priorité à la réduction de l'endettement extérieur, le niveau
  • de vie de la population se trouve sérieusement compromis: les difficultés d'approvisionnement alimentaire ont obligé l'instauration d'un système de rationnement très strict doublé d'une autarcie régionale impérative. Des troubles sociaux, actuellement
  • sporadiques, viennent souligner, s'il en était besoin, l'exaspération de la population. (CLR).
  • Les résultats économiques de l'Albanie en 1982
  • Agriculture ; Albanie ; Commerce extérieur ; Commerce international ; Croissance économique ; Difficulté ; Géographie de l'Europe ; Industrie ; Niveau de vie ; Population
  • Le dernier remaniement ministériel de novembre 1982 n'a entraîné aucune modification de la politique économique albanaise: ni réforme, ni aménagement partiel, cependant les nombreux appels à l'amélioration de la productivité et à la réduction
  • systématique des coûts de production sont symptomatiques. On poursuit la modernisation de l'agriculture et on essaie de résoudre les difficultés dans les secteurs-clés de l'industrie| les responsables essaient de développer le commerce extérieur, mais
  • on continue de présenter la sauvegarde de l'indépendance économique du pays comme la priorité méritant tous les sacrifices. (CLR).
  • Années 1980-1985 ; Crise ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Politique économique ; Roumanie ; Situation économique
  • L'A. présente une chronologie de la crise économique roumaine pour les années 1980, 1981, 1982, 1983, 1984-85, qui fait apparaître parallèlement les signes les plus révélateurs du marasme économique et l'arsenal des remèdes envisagés autoritairement
  • une solution salvatrice de redressement. Après deux ans de collaboration étroite avec le FMI, la Roumanie a mis fin brutalement à cette coopération, de peur de se voir imposer des réformes auxquelles elle est résolument hostile. Le traitement de choc
  • appliqué à l'économie depuis 4 ans et l'incohérence de cette politique attestent que le pays est manifestement enlisé dans la crise.
  • , ce qui traduit une volonté de gérer la crise par un encadrement sévère de la production et de la consommation (collectivisation rampante de l'agriculture, militarisation de l'économie, limitation drastique de la consommation), plutôt que de chercher
  • Le tourisme en Roumanie
  • Equipement ; Evolution ; Flux touristique ; Géographie de l'Europe ; Infrastructure hôtelière ; Roumanie ; Tourisme ; Touriste indigène ; Touriste étranger
  • Le tourisme roumain a connu de 1965 à 1980 un développement important qui a fait de l'industrie touristique l'une des branches les plus dynamiques de l'économie roumaine. De fait, entre 1955 et 1965, le pays a créé des zones de villégiature à grande
  • capacité d'accueil. L'A. présente successivement l'évolution de l'infrastructure hôtelière et la circulation touristique en Roumanie (tableaux). Cependant, à l'heure où la Roumanie traverse d'importantes difficultés économiques et financières, et où les
  • devises fournies par les touristes n'en deviennent que plus précieuses, certaines taxes, obligations de change et interdits propres aux pays de l'Est risquent de réduire notablement le flux touristique. (CLR).
  • Les problèmes de l'environnement en Roumanie
  • Dégradation ; Environnement ; Géographie de l'Europe ; Industrialisation ; Pollution ; Pollution atmosphérique ; Pollution de l'eau ; Pollution du sol ; Protection de l'environnement ; Roumanie
  • Au cours des 25 dernières années, les méfaits de l'industrialisation ont beaucoup dégradé l'environnement, qui a subi des perturbations violentes et parfois irrémédiables. En 1970, on citait déjà de nombreux cas de pollution et de nuisances, qui ont
  • incité au vote de la loi n 9 du 23 juin 1973 sur la protection de l'environnement. Mais, dix ans plus tard, on peut faire le bilan de l'aggravation des phénomènes en analysant l'air, l'eau, le sol et en examinant l'état du Danube, qui est un exemple
  • Les résultats du plan 1983 en Roumanie
  • Agriculture ; Commerce extérieur ; Economie ; Economie nationale ; Ghum ; Géographie de l'Europe ; Industrie ; Plan 1983 ; Planification ; Roumanie ; Situation économique
  • , le dynamisme du secteur privé a été étouffé par la planification de l'état et l'industrie souffre durement du poids de la dépendance énergétique| enfin le commerce extérieur a été recentré sur les pays du Comecon. (CLR).
  • La restauration des grands équilibres financiers extérieurs a été opérée pour la troisième année consécutive au détriment de la croissance économique (mais de façon moins accentuée qu'en 1982) et du niveau de vie de la population. Dans l'agriculture
  • Les aménagements de l'organisation du commerce extérieur roumain
  • Années 1980-1986 ; Commerce extérieur ; Commerce international ; Exportation ; Géographie de l'Europe ; Importation ; Politique commerciale ; Roumanie
  • La nouvelle centralisation du commerce extérieur, en 1986, devrait faciliter le recours à des opérations de compensation et permettre de mieux maîtriser le régime des importations. La nécessité du développement des exportations est actuellement
  • vitale. Difficultés d'approche du marché roumain pour les entreprises étrangères.
  • Agriculture ; Albanie ; Commerce international ; Croissance économique ; Date 1985 ; Donnée ; Géographie de l'Europe ; Industrie
  • Le mutisme des autorités et les blancs dans le tableau des principaux indicateurs de croissance ne laissent aucun doute sur les difficultés traversées par l'économie albanaise en 1985. On peut les attribuer à des conditions climatiques néfastes, une
  • faible production du travail, l'absentéisme, l'absence d'innovation dans la production, l'obsolescence de l'appareil industriel, un travail peu mécanisé dans les mines, etc. Cependant le pays procède à un désenclavement commercial progressif.
  • Albanie 1986-1990 : vers plus de réalisme?
  • Albanie ; Années 1986-1990 ; Croissance économique ; Géographie de l'Europe ; Politique économique
  • Un effort pour enrayer le déclin de la croissance économique et mieux satisfaire la demande intérieure, notamment en produits alimentaires, ne se fera cependant pas au détriment de l'équilibre des échanges extérieurs, qui est le principe-clé de la
  • Albanie ; Croissance économique ; Date 1984 ; Donnée ; Géographie de l'Europe ; Politique économique
  • Le problème crucial de l'amélioration de la productivité obligeant le pays à passer d'une phase extensive à une phase intensive de production orienterait en douceur l'Albanie vers plus de modernisme, tout en respectant l'impératif de l'équilibre des
  • échanges extérieurs maintenu depuis les années 70. Le dynamisme démographique est favorable à cette politique. Cependant, les résultats économiques (peu détaillés) de 1984 en font une année médiocre et ont incité les planificateurs à prévoir des objectifs
  • plus modérés pour 1985. L'Albanie s'ouvre doucement, mais nettement, vers des échanges avec les pays occidentaux.
  • L'économie de la Roumanie en 1982: un redressement fragile
  • Croissance économique ; Donnée 1981-1982 ; Géographie de l'Europe ; Production agricole ; Production industrielle ; Roumanie ; Taux de croissance
  • commerciale, c'est au prix d'une très sévère politique d'austérité. L'industrie, avec une production brute particulièrement faible (1,1 %) a fait les frais de la politique de restriction à l'importation et de la baisse des investissements. La production
  • céréalière a été particulièrement bonne (22,3 millions de tonnes en 1981), mais la production animale a souffert des importations réduites de fourrage en provenance des Etats-Unis (moins de 50 % de l'objectif prévu en viande). Les indicateurs prévus au plan
  • Si la production nationale nette roumaine a connu en 1982 un taux de croissance de 2,6 % (contre 2,1 % en 1981) et si la dette extérieure due pour l'exercice 1982 a pu être rééchelonnée, s'accompagnant d'un redressement notable de la balance
  • Agriculture ; Bilan 1981 ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Industrie ; Niveau de vie ; Objectif 1982 ; Roumanie
  • Tableaux à l'appui, l'A. montre qu'aucun des objectifs pour 1981 n'a été réalisé, tandis que ceux de l'année 1982 figurent parmi les plus bas jamais fixés depuis 1965. Cette profonde détérioration de la situation économique et financière en Roumanie
  • est exposée en détail dans l'agriculture, dans l'industrie partiellement paralysée, dans les conditions de travail et de niveau de vie très dégradées. Le problème majeur est de réduire l'endettement.
  • La Roumanie en 1986 : déclin des échanges extérieurs
  • Commerce international ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Niveau de vie ; Roumanie ; Situation économique
  • Malgré la satisfaction affichée officiellement, il semble que l'appareil de production et le niveau de vie soient dans un état alarmant| la baisse des exportations a obligé le pays à surseoir au paiement de certaines échéances financières. Impact de
  • la baisse du prix du pétrole. Mais le commerce soviéto-roumain est florissant.
  • Aménagement rural ; Campagne ; Commerce international ; Economie ; Exportation ; Géographie de l'Europe ; Mortalité infantile ; Niveau de vie ; Population ; Remembrement ; Roumanie ; Récession économique ; Situation économique
  • En avril 1989, la Roumanie annonçait le remboursement intégral de sa dette extérieure (qui se montait à plus de 10 milliards de dollars en 1981). Cette entêtement à consacrer l'intégralité de la croissance économique à cet assainissement financier
  • la population. De plus, le plan de systématisation des villages, voté en avril 1989, porte le coup de grâce aux campagnes roumaines, dont le maillage est ainsi détruit par volonté idéologique. - (CLR)
  • aura été chèrement payé : terrible austérité imposée à la population (pénurie généralisée, niveau de vie pitoyable, hausse de la mortalité infantile). Récession économique et priorité donnée aux exportations vers l'URSS sont cruellement ressenties par
  • Albanie ; Croissance économique ; Géographie de l'Europe ; Industrialisation ; Niveau de vie ; Politique économique ; Population
  • Tenant farouchement à son indépendance économique et politique, l'Albanie a réussi à devenir autosuffisante sur les plans alimentaire et énergétique| elle a bénéficié de l'aide de la Yougoslavie, de l'URSS et de la Chine pour son décollage
  • économique mais ne compte plus que sur ses seules forces depuis 1977 pour moderniser son appareil de production - le niveau de vie de la population s'en ressent.
  • Albanie ; Date 1981 ; Donnée ; Données statistiques ; Géographie de l'Europe ; Plan quinquennal 1981-1985 ; Planification ; Réalisation
  • L'année 1981, première du VII quinquennat albanais (1981-1985) semble, d'après les chiffres, s'être mieux déroulée que l'année précédente: le produit social brut s'est accru de 5,6 % contre 3,6 % en 1980. Mais si les résultats des principaux
  • indicateurs pour 1981 correspondent aux fourchettes d'accroissement fixées pour ce quinquennat ou le dépassent, ils demeurent inférieurs aux objectifs initialement énoncés dans la première version de ce plan annuel (tableaux). En tout état de cause, le refus
  • par les dirigeants de tout crédit ou aide financière, donc de la possibilité d'utiliser les technologies étrangères, paraît un pari difficile à tenir.
  • Années 1986-1990 ; Croissance économique ; Géographie de l'Europe ; Politique économique ; Roumanie
  • Les prévisions de ce plan ne constituent qu'une pure surenchère politique sans rapport avec la situation économique : les dirigeants se refusent obstinément à modifier leur politique économique qui, axée sur le remboursement intégral de la dette
  • extérieure à n'importe quel prix, risque d'engendrer une dégradation supplémentaire du tissu industriel et des conditions de vie de la population.
  • L'économie albanaise en 1989-1990 : le grand virage
  • Albanie ; Crise ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Réforme ; Situation économique
  • Considérée comme la meilleure du quinquennat, l'année 1989 a seulement été un peu moins désastreuse que les deux précédentes, surtout en raison des nouvelles dispositions concernant l'agriculture et le commerce, prises lors des plenums de janvier et
  • avril 1990. L'afflux massif d'Albanais candidats à l'émigration dans les ambassades en juillet 1990 a poussé le régime à prendre une série de mesures politiques se démarquant carrément de la politique d'E. Hoxha. Une modernisation industrielle devient
  • impérative, car, face au manque d'approvisionnement en produits de toutes sortes, la population est décidée à manifester ses revendications.
  • Les résultats du plan albanais en 1983
  • Agriculture ; Albanie ; Commerce extérieur ; Croissance économique ; Date 1983 ; Ghum ; Géographie de l'Europe ; Industrie ; Statistique
  • L'activité économique de l'Albanie en 1983 apparaît médiocre: bilan globalement positif de l'agriculture (bons résultats pour les cultures, mais l'élevage donne des résultats encore insuffisants)| décélération de la croissance industrielle (en
  • partie due à la sécheresse qui est cause d'une baisse des réserves énergétiques). L'impératif est toujours de renforcer les capacités d'exportation pour pouvoir importer sans emprunt extérieur. Léger déficit du commerce extérieur albanais avec les pays
  • occidentaux, les rapports avec la Yougoslavie et la Grèce se sont détériorés. (CLR).
  • Crise ; Economie ; Géographie de l'Europe ; Plan ; Roumanie ; Situation économique
  • Déterminé à poursuivre le remboursement de la dette extérieure à une cadence qui hypothèque gravement le dévloppement interne du pays, le président Ceaucescu apparaît comme le principal obstacle à toute éventuelle reprise économique. La
  • manifestation ouvrière de Brasov du 15 novembre 1987 a révélé la profondeur du divorce entre un pouvoir fortement personnalisé et une population privée des produits les plus élémentaires (viande, lait, pommes de terre etc...). Les statistiques roumaines, très
  • appauvries, ne permettent pas une analyse approfondie de cet état de crise permanente.