inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (9 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Forger la participation : une ethnographie de la culture civique experte à Santiago du Chili : le cas du réseau de défense de la précordillère
  • Protection de la nature
  • Cette thèse aborde comment une association citoyenne – le Réseau de Défense de la précordillère, RDP – transforme en objet de défense, de revendication et d’enquête une forêt autochtone de la Cordillère des Andes à Santiago, Chili. Cette forêt
  • , connue sous le nom de « El Panul », située dans la précordillère ou piémont andin de la commune de La Florida, est menacée par des projets immobiliers. Les citoyens progressivement s’engagent afin de protéger cette forêt qu’ils considèrent « en danger
  • ». A partir d’une ethnographie menée entre 2007 et 2010 avec le RDP et d’autres collectifs et citoyens de Santiago, cette recherche aborde comment quotidiennement les citoyens inventent différentes façons de participer. Elle s’intéresse aux stratégies mises en
  • œuvre par les citoyens pour essayer d’avoir une incidence dans un contexte caractérisé par le manque de dispositifs de participation. Les citoyens engagés forgent ainsi leur propre chemin fait de contradictions, d’erreurs, de réussites et d’échecs pour
  • essayer de peser dans les projets que les affectent et dans lesquels ils ne se sentent pas considérés. Tout d’abord, nous analysons comment l’association RDP se configure et comment les membres de l’association configurent le problème de la précordillère
  • . Il s’agit de rendre compte comment ils « rentrent en politique » en faisant publique une controverse autour d’un territoire précis. Nous nous attardons sur comment suite à une catastrophe qui a lieu dans la précordillère, les coulées de boue de 1993 à
  • Universidad de Chile
  • Protection de l'enfance et régulation sociale en Colombie : ethnologie des foyers communautaires à Ciudad Bolívar (Bogotá)
  • Protection de l'enfance
  • Les foyers communautaires sont des crèches cogérées par l'État colombien et par la communauté, fonctionnant au sein de maisons de famille dans les quartiers vulnérables des grandes villes colombiennes depuis les années 1980. La maîtresse de maison
  • prend en charge une quinzaine d'enfants et devient ainsi mère communautaire, et les ressources mises à disposition par l'État sont gérées par des associations regroupant une vingtaine de foyers communautaires. Cette thèse étudie à la fois l'évolution des
  • foyers communautaires sur la scène publique et la vie quotidienne des membres d'une association de bénéficiaires du programme. L'auteure combine l'étude d'un corpus de normes juridiques régissant le fonctionnement des foyers communautaires et une
  • ethnographie menée dans un quartier défavorisé de la périphérie sud de Bogotá. À l'aide de la théorie de la régulation sociale, l'analyse met en lumière la place centrale qu'ont occupé les foyers communautaires dans le processus de construction de la nation
  • l'intérêt supérieur de l'enfant, issu du droit international, facilite l'institutionnalisation de ces valeurs. Or, au nom de ces derniers, les droits fondamentaux des mères communautaires, qui ont un statut de bénévoles et non pas d'employées, sont négligés
  • par l'État : les mères communautaires se mobilisent afin de revendiquer leurs droits et obtiennent des résultats probants. Les mécanismes de l'empowerment de ces femmes autour des activités quotidiennes de prise en charge des enfants, ainsi que les
  • Resolver, un art cubain de la débrouille : la gestion du quotidien des Vazquez, une famille transnationale dans la Cuba des années 2000
  • Le présent travail est une ethnographie du quotidien cubain durant les années 2000. L’investigation a été menée au sein des ménages d’une famille multi-sites, prise à la fois comme base d’observation de la société et comme objet d’enquête
  • Miami. Les membres des ménages voyagent ou migrent d’un site à l’autre. L’enquête multi-sites par immersion a été complétée par l’exploitation d’archives inédites d’Oscar Lewis et de son équipe, archives écrites et orales d’une vaste enquête
  • ethnographique collective sur la vie à Cuba durant la première décennie de révolution (1968-1970), dont les cartons ont été ré-ouverts pour la première fois à l’occasion de cette recherche. Le rapprochement permet d’accéder aux expériences vécues des Cubains dans
  • leurs temps internes, et de les confronter à la mémoire de trois générations. Examinées au ras des expériences quotidiennes, les difficultés rencontrées par les Cubains ont donné lieu à un art particulier de la débrouille, qui donne leur unité à toutes
  • les descriptions : le « resolver », la « résolution » des problèmes. Depuis les débuts de la Révolution, les Cubains ont été condamnés à l’invention de solutions, à la résolution permanente hors légalité face aux impasses de la vie économique
  • constamment produites par un système sans cohérence. Ce système résultait pour partie d’un volontarisme utopique, pour partie d’un pragmatisme du pouvoir pour resolver à son tour les difficultés qu’il subissait ou suscitait. La créativité des gouvernés a été
  • Des choses écrites : écritures exposées en situation de "dissensus" au Chili : une enquête anthropologique
  • Ce travail a pour objet les écritures exposées dans l'espace urbain chilien contemporain, notamment à Santiago du Chili. Il s'agit de construire un regard anthropologique concernant toute une panoplie d'écrits exposés, politiques et poétiques, tout
  • différents collectifs - la structuration d'une logique d'action-, implique l'analyse de situations de production, d'exposition, de circulation et de conservation de ces écrits. Elle impose aussi un retour et un éclairage historique sur les modes d'existence
  • de ces écritures, leur survivance, ainsi que les formes de vie que ces écritures engagent. Ephémères et situées, ces écritures exposées mettent en tension et questionnenet "le partage du sensible" (Rancière) contemporain. Cela appelle à considérer les
  • manières dont cette mise en tension travaille. Le contrôle de l'écriture exercé par les autorités se voit confronté aux modes d'apparition et d'insistance de ces écritures. A travers les écrits et les discours des scripteurs, il s'agit aussi d'aborder
  • ethnographiquement le possible dissensus opéré par ces écritures, et de comprendre comment s'élabore la forme qui convient pour donner force à ces actes d'écriture et à ces objets écrits. En somme, ces pages esquissent une anthropologie de l'écriture, en regardant ce
  • un monde: des slogans et mots d'ordre, des rayados et des papelografos, des lâchers d'écrits et de poèmes, de la bombe-spray et des brosses, des banderoles et des affiches, entre autres. L'étude du processus d'appropriation de ces pratiques par des
  • Les trames de soi : régime d'autonomie et production du sujet indigène originaire paysan en Bolivie (Municipalité de Tarabuco)
  • Les trames de soi cherche à expliquer comment, dans le contexte de l’adoption de l’Autonomie Indigène Originaire Paysanne (AIOC), les habitants de Tarabuco, localité des Andes méridionales boliviennes « se trament » entre différents politiques du
  • la constitution bolivienne de 2010. Afin d’y accéder, les habitants de cette municipalité sont astreints à s’auto-définir en démontrant leur connaissance d’eux-mêmes, de leur histoire et leur culture. Pris en étau par l’injonction d’identification
  • , ces acteurs (syndicat paysan, ayllus et habitants de la ville) sont entrés en conflit pour défendre différentes visions de ce que doit être l’ethos tarabuqueño. Cette ethnographie montre qu’entre les univers de sens de ces individus en conflit, il
  • existe cependant tant de discontinuités que de convergences. Ces dernières se situent dans le partage de significations liées à des pratiques sociales que l’adoption de l’AIOC pousse à redéfinir, à transformer, ou à écarter, en vue de la production d’un
  • monde afin de s’approprier une nouvelle catégorie juridique, celle du sujet de droit « Indigène Originaire Paysan ». Ce nouveau sujet est dépositaire du droit à l’autogouvernement, nouveau régime destiné aux populations indigènes ayant été proclamé par
  • « sujet indigène » doté d’une culture et d’une nature objectivables, et ce à l’ère de l’injonction de décolonisation promue par l’avènement de l’Etat Plurinational.
  • Entre corps invaincus : les luttes rituelles de Zitlala au Mexique
  • aujourd’hui un regain d’intérêt à l’intérieur duquel s’élaborent de nouvelles significations. À la croisée de l’histoire et de l’anthropologie, cette thèse analyse ces combats à partir d’une exploration autour de trois axes. Le premier, politico-historique
  • , s’intéresse au contexte pour comprendre cette pratique corporelle dans l’épaisseur du temps long et au-delà d’une approche première qui les réduirait à des singularités locales. Le deuxième axe présente une ethnographie de sept combats (dont deux disparus dans
  • les années 1980), eux-mêmes resitués dans le contexte plus général de jeux d’affrontements paysans. Le troisième axe de cette recherche est dirigé vers la matérialité de ces combats et l’étude des interactions corporelles et leurs effets subjectivants
  • À Zitlala, dans l’État du Guerrero au Mexique ont lieu, plusieurs fois par an, différents combats rituels où les protagonistes s’affrontent à coups réels. Présentés dans les années soixante-dix comme « tradition en perdition », ils connaissent
  • sur les protagonistes actuels. Ce parcours s’appuiera sur les transformations observées sur le terrain et mettra en lumière les ajustements du système symbolique aux nouvelles réalités économiques et sociales.
  • Une anthropologie de l'ordinaire du trafic de drogue à Ciudad Juarez (Mexique) et El Paso (Etats-Unis)
  • Cette thèse s’intéresse à l’ordinaire du trafic de drogue à Ciudad Juárez-El Paso et se donne un double objectif. Comprendre le phénomène de compénétration du trafic de drogue et d’un espace social frontalier dans sa profondeur historique, décrire
  • cette compénétration au ras du sol, au présent. Cette recherche propose d'examiner le trafic de drogue en tant que champ de relations sociales complexes par le biais desquelles il perdure et se transforme. Elle tente d’épouser cette complexité en
  • croisant les points de vue de personnages. L’analyse qui porte principalement sur trois moments charnières – les années 1930, 1980 et 2000 – s’efforce de nouer en un récit trois fils, trois histoires qui s’éclairent les unes les autres. Le premier fil est
  • l’histoire régionale du trafic de drogue. La thèse met en relief le rôle de l'État mexicain comme fer de lance du mouvement social de légitimation du narcotrafic. Il traça le chemin : instrumentaliser cette manne était possible ; il sema cette idée – via
  • l'exemple et la contrainte – qu'il était rationnel de tirer son parti du crime. La seconde histoire incorporée dans la trame du récit est celle, individuelle, d’une multitude de protagonistes. D’un portrait à l’autre, les points de vue de mes interlocuteurs
  • produisent une manière d’histoire orale à plusieurs voix et commencent d’éclairer un même moment historique, en actes. La thèse revient aussi sur le conflit armé qui fit plus de 10 000 morts à Ciudad Juárez entre 2008 et 2011. L’histoire de cette enquête, une
  • Derrière la plage, les plantations : ethnographie d'une "situation touristique" dans le Nordeste brésilien : le cas de Tibau do Sul, RN
  • sucrières, Pipa est fréquentée à des fins de villégiature dès le début du XXème siècle par l'élite agraire locale, mais ce n’est que dans les années 1970-80 que se développe le tourisme proprement dit, sous l’impulsion de jeunes surfeurs et de voyageurs
  • étudie l’évolution des rapports sociaux au sein de la commune - en particulier à travers le marché foncier, les usages environnementaux, les activités culturelles et la politique locale - en soulignant leur dimension éminemment conflictuelle mais aussi
  • créatrice. À contre-courant de certaines interprétations de sens commun présentant l e tourisme tantôt comme une forme « d’impérialisme culturel », voire de « néo-colonialisme », tantôt comme une « recette miracle » pour le développement économique
  • relation d’interdépendance entre les acteurs, sociologiquement et historiquement déterminée mais jamais acquise à l’avance. Le cas de Tibau do Sul révèle l’influence des structures sociales et foncières héritées des modes de production antérieurs - la
  • paysannerie, la pêche et la culture de la canne à sucre - sur la trajectoire des communautés du littoral et sur les dispositions des agents locaux à s’investir dans le tourisme.
  • Tibau do Sul est une commune littorale du Nordeste connue pour sa célèbre Praia da Pipa, un ancien village de paysans-pêcheurs devenu station balnéaire internationale et haut-lieu du surf brésilien. Située à la limite d’une zone de plantations
  • Université de Lausanne
  • Maestros de Oaxaca : ethnographie post-exotique des pratiques et espaces politiques locaux au Mexique
  • Cette thèse propose une analyse des liens entre enseignants, populations locales et État au sein d’une configuration locale mexicaine, Oaxaca. Les « maestros », opérateurs privilégiés de la médiation politique, membres d’un syndicat qui constitue un
  • culturelles locales aux instances municipales coutumières, ils se situent au cœur de l’actualité des négociations et déclinaisons contemporaines de la « modernité » politique. Croisant les travaux de l’anthropologie et de la science politique, cette recherche
  • s’attache aux lieux et à la trame concrète des relations politiques qui impliquent ces maestros, elle en explore les articulations et les imbrications, entre espaces syndicaux et villageois, mouvements indiens et sphère éducative. Cette contribution apporte
  • donc un éclairage empirique, historique et critique sur la médiation et la politique contestataire au Mexique. Elle sonde les reconfigurations des canaux qui lient l’État et la population, s’intéresse aux processus de redéfinition des contours de la
  • contre-pouvoir important face au gouvernement local, relais historiques de l’État via l’institution scolaire, occupent une position spécifique et ambivalente au sein de la configuration politique mexicaine. Du plantón aux écoles, des festivités
  • nation et de la citoyenneté à l’heure du néolibéralisme et du multiculturalisme. Liant exigence théorique et souci épistémologique, l’écriture de cette thèse, nourrie d’un important socle ethnographique, donne accès à des aspects inédits des réalités
  • Université de Montréal