inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (8 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Les vécus de l’enfant hospitalisé à Dakar : une analyse ethnographique des paroles et des interactions dans quelques services de pédiatrie à Dakar
  • Afrique de l'Ouest
  • En Afrique subsaharienne, plus de 3 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, et la santé des enfants africains constitue une priorité de développement international. Cette thèse a donc pour objectif de mettre en évidence les
  • perceptions de l’enfant malade, de ses proches et des soignants dans quelques services pédiatriques à Dakar. Elle s’inscrit à la croisée de l’anthropologie de la santé et de l’enfance, et deux enquêtes de terrain ont été menées dans le service de pédiatrie à
  • Dakar et dans deux écoles primaires. Les principaux résultats sont les suivants. D’abord, dans un pays comme le Sénégal où l’État n’arrive pas à assurer les services publics de base, la pauvreté signifie l’exclusion des soins essentiels. Ensuite, les
  • soignants adaptent leur pratique du geste douloureux en fonction des circonstances et des types de hiérarchies. Dans ce contexte, les soignants étaient à la fois les autorités et les victimes de ce « système d’indifférence ». Puis, le dogme existe chez les
  • médecins qu’il faut traiter le patient jusqu’au bout de sa vie malgré la souffrance de l’enfant. Enfin, la fin de vie n’a pas de place à l’hôpital de Dakar. Pour conclure, les vécus de l’enfant à l’hôpital sont affectés par le contexte des rapports sociaux
  • et des normes in situ. Néanmoins, les témoignages des enfants malades confirment leur autonomie et leurs capacités de réflexion.
  • Élections et gouvernance locale au Sénégal : le cas de l'agglomération dakaroise
  • Afrique de l'Ouest
  • Près de vingt ans après les «transitions démocratiques» en Afrique, même si la question de la fiabilité des scrutins électoraux se pose avec acuité, la plupart des recherches se sont réorientées vers la participation politique. Au Sénégal, depuis
  • l'application de la régionalisation en 1996, les élections municipales, rurales et régionales ont permis aux candidats, aux partis, aux organisations de la société civile d'investir le champ politique local. Le décryptage du discours des candidats, l'analyse des
  • résultats électoraux et du profil des élus montrent l'articulation entre les enjeux locaux et nationaux. Pour analyser ces enjeux et les dynamiques socio-politiques qu'ils suscitent, nous privilégions une approche politique et territoriale. L'approche
  • politique analyse les électorats politiques et sociologiques dans l'agglomération dakaroise. L'approche territoriale montre que le schéma actuel de la gouvernance urbaine résulte de stratégies complexes, de rapports de forces aléatoires entre des acteurs
  • sociaux multiples. Au-delà de l'analyse thématique, cette étude innove dans la mesure où elle présente un traitement à la fois synoptique et différentiel des résultats électoraux. Le but de cette thèse est de montrer, comment à partir des processus de
  • «municipalisation» et de «politisation» (à l'échelle locale), la démocratie de la décentralisation est devenue une géographie politique de maîtrise des territoires.
  • De New York à Dakar : pour une approche critique et méthodologique de la justice environnementale
  • Afrique de l'Ouest
  • Le thème des inégalités et ses corollaires, telles la pauvreté, la précarité, l’exclusion ou encore la ségrégation, se posent de plus en plus d’un point de vue de la justice et concerne à la fois les enjeux spatiaux et environnementaux. Comme pour
  • marquer le paroxysme des inégalités, la question de la justice environnementale vient relancer le débat autour de l’accès aux ressources au sein des catégories sociales et spatiales, ainsi que le débat autour de l’inégale répartition et répercussion des
  • externalités, causées entre autres par l’usage de ces dernières d’un point de vue environnemental. De New York à Dakar, malgré les différences de contextes socio-culturels et économiques, les mêmes phénomènes d’inégalités face aux conditions environnementales
  • s’observent avec cependant des nuances dans les formes de manifestations et d’interprétations. Ce travail vise à réfléchir sur les déclinaisons que peuvent avoir les injustices environnementales dans la ville de Dakar à partir d’une approche élaborée dans les
  • villes américaines, berceau des mouvements de revendications. Deux localités situées dans la baie de Hann sont choisies en raison des pollutions industrielles dont elles souffrent. Il s’agit de Hann-Bel-Air et de Thiaroye-Sur-mer. Partant de l’analyse des
  • nuisances environnementales liées à la pollution industrielle, il s’agit de montrer l’importance de la « contextualisation » dans l’étude des injustices environnementales au regard des dynamiques socio-spatiales, mais aussi des perceptions face aux
  • La protection sociale au Sénégal : l'exemple des ouvriers du bâtiment à Dakar
  • Afrique de l'Ouest
  • Cette thèse porte sur la protection sociale des professionnels du bâtiment au Sénégal et plus particulièrement sur l’analyse du risque santé et de sa prise en charge chez les ouvriers à Dakar. Elle tente d’apporter des réponses à des interrogations
  • portant sur les risques au travail, les besoins d’assurance santé et les stratégies de recours aux soins des travailleurs du bâtiment et de leurs familles. La recherche, à la fois qualitative et quantitative s’appuie sur une enquête auprès de 540 ouvriers
  • et sur une dizaine d’entretiens avec les acteurs de la protection sociale. Elle montre d’une part, que la couverture maladie dans le secteur du bâtiment est très faible (environ 5%) et la prise en charge assez limitée (soins primaires), et d’autre
  • part que le régime sénégalais de prévoyance santé à travers la Caisse de sécurité sociale, les Institutions de Prévoyance Maladie (IPM) et les mutuelles de santé, connaît de nombreux dysfonctionnements qui l’empêchent d’être efficace et viable. L’étude
  • révèle que globalement les ouvriers du bâtiment ne connaissent pas la sécurité sociale ; ils ont recours aux structures publiques de santé en cas de maladies ou d’accidents. Toutefois, ils sont conscients des risques dans leur métier et utilisent
  • largement des équipements de protection lorsque ceux-ci sont mis à leur disposition. Enfin, les ouvriers sont les principaux financiers de la santé dans le ménage. Cependant, à cause de la faiblesse de leurs revenus et du coût de la couverture santé, ils
  • Commerce et gestion de l'espace urbain à Dakar : enjeux, logiques et stratégies des acteurs
  • Cette thèse est une contribution à la compréhension des nouvelles dynamiques urbaines liées aux activités commerciales dans les villes des Suds et tout particulièrement à Dakar. L’entrée privilégiée est celle des acteurs qui sont impliqués
  • directement ou indirectement dans les activités commerciales. Compte tenu de la place importante qu’elles occupent dans l’économie et dans l’espace urbains et la multitude d’acteurs qu’elles mobilisent, ces activités offrent un cadre pertinent d’analyse des
  • processus d’appropriation de l’espace et des mutations urbaines en cours. Cette thèse révèle que les activités commerciales s’insèrent dans l’espace dakarois sous de multiples formes : commerce de rue, marchés, centre commercial. Mais l’absence d’une
  • politique cohérente d’aménagement de l’espace urbain établit le commerce comme un défi pour la gestion urbaine. Dans ce contexte, la décentralisation qui aurait pu contribuer au développement harmonieux de la ville, a, plutôt, exacerbé les clivages entre les
  • collectivités de proximité, la mairie de Dakar et l’Etat central sur fond de rivalités politiques, nourries par les conflits d’intérêts privés mis en concurrence. Les opérations de déguerpissement érigées en mode de régulation de l’espace urbain par les
  • collectivités locales ne sont pas parvenues à résoudre le problème de l’occupation des rues par les marchands. Ces derniers préfèrent rester dans la rue plutôt que de regagner les centres commerciaux construits par la mairie de Dakar pour les recaser. Cette
  • L’hypothèse migratoire comme horizon d’émancipation ? : une ethnographie des jeunesses dakaroises
  • Afrique de l'Ouest
  • Au croisement d'une sociologie des migrations et d'une sociologie de la jeunesse, cette thèse s'attache à saisir le sens de l'émigration envisagée par les jeunes de trois quartiers de Dakar. Alors que cet horizon collectif ne se concrétisera que
  • . L'étude de l'« hypothèse migratoire » montre comment la circulation de représentations communes du « Nord » se traduit différemment selon la position occupée par les jeunes dans l'espace social. En prenant en compte la place des jeunes dans les rapports
  • sociaux – d'âge, de sexe, de caste (« Waaso ») et de classe – structurant la société sénégalaise, l'ethnographie de ces trois quartiers socialement différents dévoile la diversité des hiérarchies et des obstacles que les jeunes doivent contourner pour s
  • '« accomplir » et réussir socialement (« Tekki »). En analysant les tensions créées par ces velléités d'émancipation à l'égard des structures sociales et les différentes formes de rappels à l'ordre exercées par ces dernières (stigmatisations, sanctions mystico
  • retour. Moins qu'une volonté de bouleverser l'ensemble des structures sociales sénégalaises, l'émigration est envisagée comme le chemin le plus rapide pour obtenir une reconnaissance sociale de la part des différentes catégories dominantes : les plus âgés
  • , les nobles (« géér »), les hommes, les riches. Cependant, seuls les plus armés économiquement et scolairement réussiront à partir. Pour la grande majorité des autres, l'émigration reste une migration « en puissance » (en suspens, différée ou reformulée
  • Dakar, métropole en mouvement : recomposition territoriale et enjeux de la gouvernance urbaine à Rufisque
  • Afrique de l'Ouest
  • Ce travail est l’aboutissement de plusieurs années de recherches entamées depuis 2006 dans le cadre de nos études en Maîtrise (équivalent de Master 1) de géographie, à la faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Cheikh Anta Diop de
  • Dakar. A l’entame de cette étude, nous avions élaboré un projet de thèse structuré et centré sur les modalités d’appropriation citoyenne de la décentralisation et d’un renforcement de la participation des habitants au regard du mode de fonctionnement
  • adopté par les collectivités publiques. Toutefois, au-delà de cet aspect qui met en exergue l’articulation entre la décentralisation et la gouvernance locale, l’objectif principal est de formuler un diagnostic géopolitique sur la gouvernance et les
  • différentes échelles dans l’agglomération, et sur leur articulation géopolitique et géographique. Ainsi, notre démarche s’inscrit dans une dynamique de recherche productive et vise à articuler les techniques de collectes aux exigences de la méthode hypothético
  • stratégies de planification et d’aménagement urbain au sein de l’agglomération dakaroise sur la base des principes du développement durable. Il s’agit principalement de produire un travail d’évaluation des choix et des stratégies territoriales développées à
  • -déductive. Cette approche méthodologique permet de dégager une vision personnelle originale, scientifiquement argumentée de notre thèse puis de projeter l’évolution de l’agglomération dakaroise.
  • Entre distance géographique et distance sociale : le risque de paludisme-infection en milieu urbain africain : l'exemple de l'agglomération de Dakar, Sénégal
  • Afrique de l'Ouest
  • Cette thèse défend l’intérêt d’appliquer une démarche d’analyse exploratoire de données spatiales pour examiner un phénomène complexe irréductible, dans un contexte limité en données : le paludisme-infection à Dakar. Chaque partie du système
  • pathogène du paludisme est nécessaire mais non suffisante au fonctionnement du système. Il n’y a paludisme-infection que lorsque les trois composantes sont en contact : le parasite, le vecteur et l’hôte humain. La recherche des lieux où ces contacts peuvent
  • s’opérer facilement est donc primordiale dans la lutte contre le paludisme et l’amélioration des programmes visant à la diminution voire l’élimination de la maladie. L’analyse exploratoire, encore très peu appliquée dans les pays dits du Sud, se définit
  • et sanitaires ont été intégrées dans un système d’information géographique pour décrire la ville et ses habitants. Le croisement de ces sources a permis d’étudier les faces spatiales du risque épidémique palustre. Le recours à des analyses
  • statistiques et géostatistiques, bivariées et multivariées, a permis de souligner que le risque d’infection des populations dépendait fortement d’une distance, que l’on a qualifié de sociale.
  • ainsi comme une démarche de recherche mais aussi comme un moyen d’apporter des réponses aux besoins sanitaires. Elle pousse à l’observation, sous différents angles, des déterminants sociaux qui sont impliqués dans la réalisation du phénomène, tout comme