inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Subsidence et planification territoriale : le cas d’Ha Noi, Vietnam
  • Surexploitation de l'eau
  • L’urbanisation avec le regroupement des activités et des populations dans les villes contribue à l’accroissement de la demande des services en eau. Cependant, la surexploitation de cette ressource peut entraîner des effets négatifs sur
  • l’environnement. Un des effets est la subsidence dont les causes majeures sont liées au processus d’urbanisation accéléré. Depuis les années 1990, les études antérieures utilisant des mesures in situ ont confirmé les déformations au centre-ville d’Ha Noi (la
  • capitale du Vietnam). Peu d’études ont permis d’obtenir une caractérisation spatiale sur l’étendue de la Nouvelle Région Urbaine et notamment pour les zones récemment urbanisées selon le Plan Directeur (2011) au Sud et à l’Ouest du centre-ville. L’objectif
  • de la thèse est d’élaborer une carte d’occurrence de subsidence dans cette région en fournissant une information utilisable à la protection civile par les acteurs de la planification. Le but d’une telle représentation est d’éviter ou d’optimiser le
  • développement sur des zones sensibles en complétant les documents de planification à partir d’une analyse de données géo-spatiales structurées dans un Système d’Information Géographique. La thèse aborde donc la subsidence en proposant une méthodologie à partir
  • de données InSAR multi-temporelle (Images ALOS 2007-2011) grâce à laquelle une quantification de la subsidence sur le territoire d’Ha Noi a été réalisée. Une forte différence apparait entre les deux rives du Fleuve Rouge. La rive Nord du Fleuve Rouge
  • Du rural à l'urbain dans la périphérie de Hà Nội (Vietnam) : Villages de métier, pouvoir et territoire
  • Village de métier
  • -Parti, dont les manifestations concrètes se font sentir dans les villages de métier. En effet, à des politiques de décentralisation-recentralisation de l'autorité s'ajoutent l'évolution du cadre légal, institutionnel et gestionnaire national, qui
  • remodèlent la gouvernance locale comme les rapports pouvoirs publics – habitants au niveau des villages. Les questions liées à l'aménagement du territoire, à la métropolisation d'Hà Nội, au foncier ou au contrôle des richesses créent ainsi des dynamiques
  • d'évolutions du régime et interrogent son modèle de gestion, reposant largement sur la flexibilité, le pragmatisme et les échanges d’expérimentations entre les échelons territoriaux.Pourtant, la « permissivité » du pouvoir central et la marge de manœuvre
  • déléguée aux autorités locales sont menacées à mesure que les déviances liées à l’exploitation des ressources s'accroissent et que les conflits locaux se multiplient. De plus, le mode de gouvernance « rurale » est progressivement remis en cause par
  • l'urbanisation administrative, vue comme une réaffirmation de l'autorité réglementaire et comme une intégration à « l'ordre urbain ». En étudiant de façon approfondie le cas de deux villages de métier, Sơn Đồng, commune rurale nouvellement intégrée à Hà Nội, et
  • Inscrite dans une démarche pluridisciplinaire et multi-scalaire, cette recherche s'attache à étudier l'évolution de la structure politique et gestionnaire vietnamienne locale, dans des villages de métier du delta du Fleuve Rouge. D'implantation