inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (5 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • "Ana loubia" : ruses et résistances dans l’exploration identitaire des homosexualités masculines à Casablanca
  • sur le caractère hybride et mouvant des identités (homo) sexuelles. Au carrefour entre littérature, espace virtuel et espace de la ville, j’ai réfléchi la construction individuelle et collective des identités homosexuelles comme le résultat de
  • Mon travail de thèse porte sur les homosexualités masculines dans la ville de Casablanca. Elle est le résultat d’une enquête ethnographique de terrain de trois ans auprès d’une quarantaine d’hommes âgés de 16 à 30 ans issus de classes moyennes et
  • populaires. Les expériences du quotidien vécues par ces garçons m’ont permis d’interroger les concepts forgés par les études sur les homosexualités dans les pays européens et aux États-Unis et donc de penser autrement la politisation de la question
  • homosexuelle au Maroc. Mon approche s’inscrit dans une critique des discours globalisants autour des homosexualités au Maroc par l’intermédiaire de l’analyse de parcours singulier. Sans nier la circulation hégémonique des identités sexuelles, j’ai mis l’accent
  • conscientisations liées à des oppressions de classe, de genre et de racialisation. Les éléments de réponse que je propose s’articulent autour d’une réflexion sur la notion d’agency. Par ce biais, j’observe de quelles manières les résistances et la ruse structurent
  • aussi bien les constructions identitaires que les rapports sociaux.
  • 2015
  • Casablanca, une "ville à l'envers". Urbanités métropolitaines au prisme de la marginalité sociale au Maroc
  • Cette recherche porte sur les mécanismes d’ajustement des différentes urbanités en présence à Casablanca, principale métropole du Maroc, par le biais de l’étude de l’appropriation d’espaces publics par des pratiques déviantes. La question des
  • rapports mutuels entre les citadins déviants et l’ensemble des acteurs de la ville (citadins ordinaires et acteurs institutionnels de l’aménagement), incarnée dans le processus d’aménagement urbain du centre-ville à partir de 2002, permet de mettre en
  • évidence l’importance de la visibilité de la transgression des normes sociales. Ces projets contraignant les citadins déviants à réadapter leurs lieux de vie à l’injonction à une urbanité policée sont analysés au regard des limites des compétences des
  • citadins en situation de vulnérabilité et interrogent l’aménagement dans sa capacité à intégrer toutes les composantes sociales de la ville. Dans une démarche de type ethnographique, explorer l’articulation du lien social à la morphologie urbaine permet de
  • comprendre les transformations des valeurs à l’oeuvre dans des situations de déviance, révélatrices de changements affectant les formes familiales et l’ensemble de la société marocaine, pour les hommes et les femmes en quête d’individuation.
  • 2015
  • La mobilité durable facteur de changement et d'évolution pour la société marocaine : Le cas de Rabat-Salé
  • Mode de transport
  • L’objectif de cette thèse est de comprendre l’usage et les pratiques modales des individus et saisir les conséquences globales d’un nouveau mode alternatif « tramway » au sein de l’agglomération Rabat- Salé sur une société donnée (marocaine). Cette
  • étude doctorale met en exergue les variables, les logiques individuelles qui interagissent dans un report modal et qui peuvent parfois être la cause des freins et de comportements résistants face au changement et à l’innovation. Les choix modaux se
  • trouvent au cœur d’un processus complexe autour d’une multitude de facteurs et de variables. Un des éléments clés résultant de notre enquête sociologique pour accepter le changement consiste à acquérir de nouvelles compétences en termes de mobilité. Notre
  • travail a été réalisé à l’échelle micro- individuelle qui correspond le mieux à notre problématique pour mieux analyser les pratiques des individus, les émotions, les normes sociales incorporées. La méthode qualitative retenue permet de se concentrer sur
  • les propos des individus, la construction de leurs choix modaux, les représentations et les significations que donnent chaque personne à son choix. Le cadrage méthodologique s’est construit en se concentrant sur la focale « dimension culturelle et
  • symbolique » de la société marocaine interrogée pour mieux saisir les processus de changement dans leur dynamique contextuelle et temporelle. En mêlant recherches bibliographiques épistémologiques, théoriques, enquêtes de terrain et analyse sociologique
  • 2015
  • Les dispositifs institutionnels dans les politiques de lutte contre l’exclusion urbaine - Le cas des dispositifs participatifs dans le PNRU en France et dans l’INDH en milieu urbain au Maroc : Approche comparative entre deux métropoles françaises
  • L’objectif de ce travail est de chercher à comprendre comment des dispositifs participatifs génèrent des effets au niveau de la relation entre les représentants des pouvoirs publics et les représentants associatifs mobilisés autour des dispositifs
  • mis en place dans le cadre du « Programme national de rénovation urbaine » en France et de l’« Initiative nationale pour le développement humain en milieu urbain » au Maroc. Cela permet de comprendre les points communs et divergents entre les deux cas
  • étudiés. Cette recherche s’appuie sur le recueil d’environ 70 entretiens semi-directifs. Ceux-ci ont été réalisés avec des acteurs publics et associatifs impliqués dans le « PNRU » en France et dans l’« INDH en milieu urbain » au Maroc. Cette thèse montre
  • que les dispositifs participatifs mis en œuvre dans le cadre du Programme national de rénovation urbaine et de l’INDH en milieu urbain, contribuent à transformer la relation entre les représentants des pouvoirs publics et les représentants associatifs
  • . Ces dispositifs ont donné lieu à l’émergence de « professionnels » de la participation. L’enquête montre par ailleurs que les pouvoirs publics utilisent les ressources associatives pour produire de l’action publique dans les quartiers populaires. Dans
  • ce cadre, les acteurs associatifs accomplissent des actions qui devraient être réalisées par des agents publics.
  • 2015
  • L' Unesco et l'institutionnalisation du patrimoine culturel immatériel : le cas marocain de la place Jama'l-Fna et ses conteurs
  • Cette thèse porte sur le processus de préservation du « patrimoine culturel immatériel ». Elle se fonde, d’une part, sur une étude anthropologique du concept de « patrimoine » à partir de l’examen des conventions de l’Unesco et, d’autre part, sur
  • l’analyse du rôle socioculturel de l’oralité mis en évidence par une enquête ethnographique menée auprès des conteurs (hlaïqiyya) de la place Jama‘ l-fna (Marrakech, Maroc). L’étude éclaire également les singularités du processus de patrimonialisation au
  • Maroc. Elle montre comment la gestion patrimoniale et les différentes activités commerciales ont pu induire à la marginalisation des conteurs et à un changement notable de l’art de conter, aujourd’hui menacé de disparition. Enfin, la thèse révèle un
  • décalage entre l’imaginaire exotique des visiteurs nationaux et internationaux – mettant la pratique du conte au centre de cet espace emblématique marrakchi – et les difficultés socioéconomiques des narrateurs qui sont particulièrement exposés à la pauvreté
  • et aux problèmes de santé. De manière générale, la thèse contribue à l’étude des enjeux de la préservation de la transmission de la culture orale et de sa durabilité, et permet de mieux cerner les répercussions de la mondialisation dans les villes
  • 2015