inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Inégalités de mobilité dans le Grand Santiago et la région Ile-de-France : politiques de logement, des transports et gouvernance métropolitaine
  • Notre époque est caractérisée par des enjeux globaux inédits qui exigent une critique et une reformulation des principes d'organisation socioéconomique, notamment dans le domaine de l'aménagement urbain. La concentration de la population dans des
  • grandes agglomérations, leur ségrégation croissante et leur empreinte écologique, soulignent l'importance de faire évoluer les institutions métropolitaines. Au sein de ce vaste champ de recherche, cette thèse se concentre sur la problématique des
  • objectivée par des mesures quantitatives à un niveau méso-social. Le corolaire éthique d'un tel constat, en termes d'action publique nous amène à proposer une hypothèse complémentaire. En effet, l'atténuation des inégalités urbaines nécessiterait
  • , à niveau des ménages. Cet ensemble de capacités est nécessaire pour l'épanouissement des citoyens, mais la connotation d'injustice des différences statistiques est difficile à démontrer. Ainsi, le principal objectif de cette thèse consiste au
  • d'injuste. Nous montrons notamment que l'effet des politiques sociales en Ile-de-France semble être confondu par l'extension de son aire urbaine, qui présente des niveaux d'inégalités socio-spatiales proches à ceux observés dans le Grand Santiago, où les
  • mécanismes redistributifs sont très faibles. Cette convergence souligne l'intérêt d'analyser les limites des systèmes de gouvernance métropolitaine pour résoudre ce type d'iniquités. Cette question est adressée par l'observation de deux controverses publiques
  • Calcutta et ses ports : 40 ans de développement régional et de gouvernance portuaire : Acteurs, enjeux et conflits
  • Le développement portuaire est mis en perspective à partir des ports de Calcutta, la troisième métropole de l’Inde par sa population. L’objet d’analyse est le phénomène de régionalisation portuaire en Inde, défini par une gouvernance portuaire qui
  • notions en géographie portuaire : la régionalisation et la gouvernance portuaires en Inde. La thèse montre que la régionalisation portuaire s’insère dans les évolutions de la gouvernance portuaire qui caractérise Calcutta. Elle souligne la pertinence de la
  • notion de gouvernance portuaire comme catégorie analytique du phénomène de régionalisation portuaire, comme processus et comme enjeu politico-socio-économique. Par ailleurs, le rôle joué par la gouvernance portuaire dans le rapport métropole-port est mis
  • évolue à travers une succession d’étapes marquées par l’initiation de réformes faisant progressivement appel à la participation des capitaux privés. En Inde, les décisions prises en matière de réformes portuaires, souvent au détriment des populations les
  • plus vulnérables (paysans), ne sont pas sans poser de problèmes sociaux, qui ont déjà évolué vers de graves conflits entre ces populations et les acteurs impliqués dans la question portuaire. A Calcutta, les enjeux du développement portuaire régional
  • en évidence par l’étude des choix économiques ouvertement néolibéraux en opposition aux couleurs politiques du gouvernement du Bengale occidental, communiste depuis 1977. Dans ce contexte spécifique au Bengale occidental, la régionalisation portuaire