inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (51 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Aménagements routiers en zone équatoriale forestière et accidentée: l'exemple des Monts de Cristal (Gabon)
  • Cristal, monts ; Forêt ; Gabon ; Géographie de l'Afrique ; Okoumé ; Route ; Route forestière ; Zone intertropicale
  • Formation de cristaux de glace dans l’atmosphère
  • Atmosphère ; Classification ; Condensation ; Cristal de glace ; Gel ; Glace ; Météorologie ; Nucléation ; Vapeur d'eau
  • La nucléation des cristaux de glace dans l’atmosphère se produit comme résultat du gel des agglomérats microscopiques de l’eau refroidie à la surface des particules d’aérosol. L’A. détermine la taille et l’habitus minimum des cristaux par rapport à
  • l’énergie superficielle de ses arêtes. On propose un diagramme de l’impact de la pression absolue et relative de la vapeur saturante de l’atmosphère sur la formation et la morphologie des cristaux de glace atmosphérique. L’A. présente la typologie des formes
  • essentielles des cristaux de glace.
  • A propos des fentes dites d'extension dans les phéno-cristaux feldspathiques des granites et des gneiss: rôle de la contraction thermique
  • Des cristaux de gypse aciculaires pouvant mesurer 225 mm de long ont été découverts sur le remplissage argileux d'un ancien conduit du réseau du Verneau (Doubs). La genèse de tels cristaux n'est pas clairement établie. - (AW)
  • , une foliation d'origine sédimentaire se développe. La taille moyenne des cristaux augmente lentement dans le névé et montre des fluctuations saisonnières entre 30 et 50 m. L'orientation subverticale très forte des axes optiques des cristaux du névé
  • disparaît rapidement. Et dès 66 m, on note l'apparition dans la glace à gros cristaux d'une texture à maxima multiples.
  • Amérique du Nord ; Cascade Range ; Cristal de glace ; Dynamique de l'atmosphère ; Etats-Unis ; Géographie physique ; Noyau de congélation ; Nuage ; Nuage orographique ; Pacific mountain system ; Tempête cyclonique ; Washington
  • Cristaux de glace et noyaux de congélation au-dessus d'un massif montagneux. Structure interne des nuages orographiques. Exemples nombreux, pris dans l'état de Washington.
  • Le cristal centre-européen entre banane bleue et pentagone est-européen. Perspectives du nouveau groupe de travail bilatéral germano-tchèque sur l'aménagement du territoire
  • L'article décrit les tâches du groupe de travail germano-tchèque, ses objectifs et ses attentes. Par ailleurs, on discute du cadre possible du cristal de la Mitteleuropa. - (IfL)
  • Cette étude faite au Centre d'Etude de la Neige à Grenoble montre la complexité et la spécificité du cycle d'évolution annuel du manteau neigeux. La diversité des cristaux de neige résulte des conditions complexes de la croissance des cristaux dans
  • solides. Dans la 1 partie on étudie les déformations de la structure du cristal. Dans une 2 partie, consacrée aux agrégats de cristaux, sont envisagés successivement le cas des roches approximativement isotropes monominérales et pluriminérales, puis celui
  • L'histoire de la cristallisation de quelques niveaux de glace dans le permafrost peut être reconstituée à partir de la taille, de la forme, de la dimension et de l'orientation des cristaux de même que par la manière dont ils se structurent ensemble
  • . Dans un hydrolaccolithe formé par injection d'eau dans le sol gelé, la croissance initiale est rapide puis lente, engendrant des cristaux allongés parallèlement à la direction du gel. Dans un petit pingo, il existe temporairement de l'eau libre à
  • Examen structural de la formation des ogives. Les bandes sombres pourraient être de gros cristaux sans bulle d'air, glace transportée par un processus de plissement et/ou de faille de renversement, dues à l'écoulement compressif à la base d'une
  • chute de séracs. Les bandes claires représentent des cristaux plus petits, riches en bulles de glace de surface. Les variations de compression dont il faut tenir compte pour comprendre la périodicité des plissements sont expliquées par les variations
  • Mécanisme probable de destruction de la couche d’ozone composée de cristaux de glace dans la stratosphère polaire
  • Présentation du nouveau mécanisme de réactions photochimiques. Ce mécanisme tient compte de l’interaction bipolaire des molécules avec les fortes hétérogénéités des cristaux glaciaires électrisés dans les nuages stratosphériques polaires. Il permet
  • études pétrographiques et de terrain de ces travertins. Leurs textures suggèrent que la précipitation des cristaux d'aragonite et de calcite était probablement de nature abiotique, et épisodique plutôt que continuelle. Le dégazage rapide de CO2 associé à
  • une ébullition à faible profondeur, aurait joué un rôle important dans la croissance des cristaux.
  • Résultats d'une série d'expérimentations permettant de différencier les forces de croissance du cristal de l'hydratation dans la météorisation par un système d'hydratation d'un seul sel (sulfate de sodium), avec cinq roches différentes et plusieurs
  • cycles diurnes température/humidité relative. Il est montré que l'hydratation du sulfate de sodium est un mécanisme de désintégration de la roche mais qu'elle est beaucoup moins efficace que la pression due à la croissance des cristaux. Les taux de
  • provenant d'une altération hydrothermale présentent une texture compacte de petits cristaux alors que les kaolinites d'origine météorique ont une texture poreuse constituée par des cristaux plus gros. L'observation au MEB s'avère encore plus précieuse dans
  • Postglazialer Meeresanstieg und vertikale Krustenbewegungen im Ostseeraum. (Postglacial raising of the sea level and vertical cristal movements in the area of the Baltic)
  • Manuel destiné au 1 cycle de l'Enseignement supérieur, c'est un excellent ouvrage de référence pour le géographe. Cette 7 édition incorpore les faits nouveaux essentiels à la compréhension de la planète Terre de l'échelle du cristal à celle du globe.
  • Confirme la glaciation étudiée par G. Coudé-Gaussen. Décrit des cristaux de feldspaths polis et striés. (SD).
  • cristallisation de la calcite imitant des cristaux et aiguilles de glace. La comparaison avec les microstructures de plaques sous-glaciaires de la région de Hull (Canada) confirme l'attribution de ces formes à des processus de précipitation propres au milieu froid.
  • relations entre cristaux, la recimentation des fissures, la densité des joints, sont en effet différents. (l'A.).