inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (39 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Les résultats du plan 1983 en Roumanie
  • La restauration des grands équilibres financiers extérieurs a été opérée pour la troisième année consécutive au détriment de la croissance économique (mais de façon moins accentuée qu'en 1982) et du niveau de vie de la population. Dans l'agriculture
  • , le dynamisme du secteur privé a été étouffé par la planification de l'état et l'industrie souffre durement du poids de la dépendance énergétique| enfin le commerce extérieur a été recentré sur les pays du Comecon. (CLR).
  • Les aménagements de l'organisation du commerce extérieur roumain
  • La nouvelle centralisation du commerce extérieur, en 1986, devrait faciliter le recours à des opérations de compensation et permettre de mieux maîtriser le régime des importations. La nécessité du développement des exportations est actuellement
  • vitale. Difficultés d'approche du marché roumain pour les entreprises étrangères.
  • L'économie roumaine en 1990 : au pied du mur
  • L'année 1989, dernière du régime Ceausescu, aura marqué une nouvelle dégradation dans la situation économique et sociale du pays| le bilan dressé en avril 1990 présente l'ampleur du désastre (pour l'industrie, l'agriculture, le commerce extérieur
  • , le niveau de vie). Les premières mesures d'urgence, prises à la hâte et dans la perspective des élections du 20 mai 1990, ont apporté quelques bouffées d'oxygène à la population. La situation politique encore instable et la conjoncture économique
  • Trois ans après la chute du régime communiste, l'Albanie subit une profonde désorganisation économique. Malgré l'aide du PMI, la situation financière et monétaire est inquiétante : inflation de 400 % en 1992, dette extérieure de 600 millions de
  • dollars et cela obère les chances de réussite du nouveau programme de stabilisation. La situation de la population est particulièrement dramatique du fait de l'explosion des prix alimentaires; de plus, la privatisation du commerce de détail a surtout
  • Roumanie 1998-1999. Sur le fil du rasoir
  • Aucun des principaux indicateurs macro-économiques de l'année 1998 ne laisse place à un quelconque espoir d'amélioration à court terme. Nouvelle récession attendue pour 1999. Sombre bilan et absence d'amélioration du niveau de vie. Seuls progrès
  • Europe ; Externalisation ; Flux migratoire ; Gestion ; Immigration ; Main-d'oeuvre ; Marché du travail ; Migration internationale ; Union Européenne
  • Liberté de circulation et du travail : les deux versants de l'acquis Schengen; main-d'oeuvre et marché du travail : une ouverture à géométrie variable. L'externalisation de la gestion des flux migratoires.
  • L'année 1986 témoigne de débuts relativement prometteurs pour le VIII quinquennat (1986-1990) : bonne tenue du secteur industriel, mais insuffisance de l'agriculture et plus spécialement de l'élevage. Mise en garde contre les méfaits d'une
  • centralisation excessive et du bureaucratisme. Amélioration dans l'organisation du commerce extérieur (notamment avec la RFA et la Turquie).
  • Déterminé à poursuivre le remboursement de la dette extérieure à une cadence qui hypothèque gravement le dévloppement interne du pays, le président Ceaucescu apparaît comme le principal obstacle à toute éventuelle reprise économique. La
  • manifestation ouvrière de Brasov du 15 novembre 1987 a révélé la profondeur du divorce entre un pouvoir fortement personnalisé et une population privée des produits les plus élémentaires (viande, lait, pommes de terre etc...). Les statistiques roumaines, très
  • Confrontée à des difficultés diverses, l'économie albanaise a enregistré en 1987 une très faible croissance (1 à 2 %) : l'agriculture et l'élevage ont pâti du climat, de ce fait la situation alimentaire de la population ne s'est pas améliorée, ce
  • qui pose un grave problème, car l'accroissement démographique atteint 70.000 personnes par an. Les mauvais résultats industriels (notamment pour l'extraction du chrome et du pétrole) sont un manque à gagner pour l'exportation et freinent les
  • Les résultats du plan albanais en 1983
  • partie due à la sécheresse qui est cause d'une baisse des réserves énergétiques). L'impératif est toujours de renforcer les capacités d'exportation pour pouvoir importer sans emprunt extérieur. Léger déficit du commerce extérieur albanais avec les pays
  • Dégradation ; Environnement ; Géographie de l'Europe ; Industrialisation ; Pollution ; Pollution atmosphérique ; Pollution de l'eau ; Pollution du sol ; Protection de l'environnement ; Roumanie
  • incité au vote de la loi n 9 du 23 juin 1973 sur la protection de l'environnement. Mais, dix ans plus tard, on peut faire le bilan de l'aggravation des phénomènes en analysant l'air, l'eau, le sol et en examinant l'état du Danube, qui est un exemple
  • L'économie roumaine en 1994: la sortie du tunnel
  • Les résultats économiques de l'année 92 et du premier semestre 1993 témoignent d'une récession aigüe. L'ampleur de l'inflation, l'instabilité monétaire, ajoutée à l'aggravation du déficit budgétaire, hypothèquent les chances de succès d'une
  • Après l'effondrement en 1996-97, les autorités se sont employées à restaurer un ordre public minimal et à convaincre la communauté internationale de reprendre son soutien financier. Priorités du nouveau gouvernement : reconstitution du système
  • Situation de crise grave depuis le second semestre 1996. La forte baisse de la production industrielle a contribué à la chute du PIB. Mise en place d'un directoire financier par le FMI pour agir sur une inflation galopante. Amenuisement des déficits
  • et reconstitution des réserves de devises. Sacrifices énormes pour la population. Aggravation du chômage.
  • Bulgarie 1998-1999. Au milieu du gué
  • Guerre ouverte au sommet de l'Etat : les germes du conflit; des institutions malmenées pour un référendum qui ne résout rien. Premiers effets de l'adhésion et satisfecit économique : une intégration sous contrôle renforcé; le dynamisme débridé d'une
  • économie émergente. Chronologie 2006 et 2007 jusqu'en juin. Formations politiques, dernières élections et composition du gouvernement.
  • la baisse du prix du pétrole. Mais le commerce soviéto-roumain est florissant.
  • récession et d'une baisse du niveau de vie. 1997 a été une bonne année pour les investissements étrangers. Ce regain de capitaux étrangers et la hausse du chômage dans certains secteurs industriels marquent l'entrée effective de l'économie dans la phase
  • Administration ; Aménagement du territoire ; Bulgarie ; Collectivité locale ; Collectivité territoriale ; Découpage administratif ; Développement régional ; Europe ; Europe centrale ; Europe de l'Est ; Hongrie ; Politique régionale ; Pologne
  • Face aux disparités régionales qui s'accentuent, la nécessité s'impose de mettre en place une politique d'aménagement du territoire. De nouveaux découpages administratifs sont intervenus, mais les débats sur une véritable politique régionale sont à