inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (17 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Les espaces ruraux à l'heure du tourisme citadin : l'exemple du delta du Yangzi - Chine
  • Cette thèse étudie les dynamiques touristiques, contemporaines des réformes, dans les espaces ruraux de la mégalopole du delta du Yangzi. Le processus du tourisme dans les espaces ruraux est étudié au regard des politiques de modernisation rurale
  • . Les pratiques touristiques ont été envisagées du point de vue de l'expérience des touristes et des motivations de départ. Les campagnes constituent une forme originale de tourisme, dont les aménagements se déclinent selon quatre types : bourg, village
  • à des lieux balisés, contribuent aux dynamiques spatiales et économiques de la région du delta du Yangzi, dominée par la métropole de Shanghai. Par ailleurs, le tourisme dans les campagnes participe à la construction de territorialités des provinces
  • Les formes spatiales du developpement urbain en Chine : l apport de la teledetection (villes de Suzhou et Wuxi)
  • Shanghai - Chine - Asie de l Est - Asie - Geomatique - Teledetection - Croissance Urbaine - Utilisation du Sol - Urbanisme
  • Politiques du logement, conflits familiaux et pratiques judiciaires : le cas du marché du logement à Shanghai au début du XXIeme siècle
  • Politique du logement
  • dans la redistribution immobilière au sein de la famille et du couple à l'occasion d'événements liés au logement et d'événements familiaux. Nous examinons la question de la régulation par l'État des conflits familiaux ainsi que la restructuration des
  • relations familiales face aux structures de genre, de classe et dans le cadre institutionnel du rapport entre État, marché et famille. Nous constatons que l'État produit et institutionnalise les politiques de logement, et joue par-là un rôle central dans la
  • genèse et la régulation des conflits familiaux, notamment lors d'événements du logement sous l'impact des politiques de logement d'État. Nous revenons sur le fait que l'État, le marché et la famille sont tous impliqués aussi bien dans les pratiques des
  • individus et des familles relatives au logement que dans les politiques du logement et les régulations de l'État. Nous montrons ainsi leurs effets sur les rapports patrimoniaux et les liens familiaux, ainsi que sur la production des inégalités d'accès au
  • logement et sur la stratification sociale entre les différentes classes sociales dans la ville de Shanghai dans les premières décennies du XXIème siècle.
  • Réflexions sur l’évolution des villes industrielles du Nord-Est de la Chine
  • Cette thèse explore les problèmes de l'évolution des villes industrielles du Dongbei : la récession économique, la renaissance urbaine, etc. Ce travail vise à focaliser sur les liens entre l’économie et le développement des villes, sur les obstacles
  • au cours du développement afin de trouver l’universalité d’évolution de ville industrielle du Dongbei. La thèse se compose de quatre parties: 1. Des études sur l’histoire de l’industrialisation et l’urbanisation de Chine avant de faire le point des
  • ressources, l’industrialisation et l’urbanisation du Dongbei. À travers l’analyse du phénomène du Dongbei, on cherche à mettre en lumière les causes de la répartition inappropriée des industries du Dongbei. 2. L’analyse sur la chute des villes industrielles
  • du Dongbei permet à mettre en lumière les difficultés et les problèmes auxquels le Dongbei est confrontée. 3. En s’appuyant sur la théorie de l’ajustement des terrains industriels, sur la stratégie de régénération du Dongbei proposé et mis en œuvre
  • par le gouvernement chinois, et sur le statu quo du Dongbei, on propose les stratégies de renouvellement destinées aux trois niveaux anciens centres industriels, aux anciennes villes industrielles et aux agglomérations des villes industrielles
  • villes industrielles du Dongbei.
  • La place du transport semi-collectif dans les mutations des systèmes de mobilité urbaine en Chine : Le cas de Shanghai
  • Dans le contexte du développement rapide des villes chinoises, l’expansion de la ville et les nouvelles zones de développement entraînent de forte besoins de mobilité. Le transport public ne peut satisfaire toutes les demandes des déplacements des
  • citadins. Ils organisent leurs propres services, les transports semi-collectifs, par une approche de bas en haut. Avec les avantages de l’adaptation locale, du service à la demande et de la flexibilité, ce type de transport devient un mode important pour
  • leurs vies moderne. Pourtant, ce transport est en dehors du système du transport traditionnel. Le cadre juridique et institutionnel actuel n’est pas adapté à l’exploitation de ces transports spontanés. La réglementation gouvernementale sur ce type de
  • transport montre aussi une difficulté en raison du manque d’un cadre convenable. De plus, le système du transport urbain durable demande une intégration des divers modes des transports. La relation entre le transport semi-collectif et les autres moyens du
  • transport devient une question essentielle. De ce fait, nous proposons des approches de l’évolution du cadre juridique et institutionnel, de l’amélioration de l’organisation et l’exploitation ainsi que de l’intégration dans le système du transport urbain
  • , afin de créer un environnement innovant pour l’avenir du transport semi-collectif
  • Elites et pouvoir en Chine a l oree du XXIeme siecle : Shanghai et la modernite chinoise
  • Construction des espaces urbains et renovation d un quartier de Shanghai : la problematique de la migration et du changement social
  • Shanghai - Chine - Asie orientale - Asie - Politique urbaine - Habitats - Politique du logement - Architecture
  • Droit au delogement et protection du patrimoine : Xiangyuan Lu et Gujia Lu, deux projets de renovation dans la Vieille Ville de Shanghai (2003-2009)
  • Politique du personnel
  • Conflit du travail
  • transformations du secteur public dans le prolongement des réformes engagées dans les années 1980. Ces réformes conduisent à distinguer véritablement les intérêts des salariés de ceux des directions d’entreprise. En ce sens, elles ouvrent la voie à l’émergence
  • d’un système de relations professionnelles. Elle s’attache à l’analyse des politiques du personnel dans ces entreprises, marquées par une autonomisation croissante à l’égard des autorités publiques, à la transformation du rôle du syndicat dans ce
  • Cette étude à l’intersection entre pouvoir et espace porte sur le contrôle du cinéma par les autorités des concessions, l’intervention de pouvoirs concurrents dans le champ du cinéma et les activités de l’industrie cinématographique entre 1927 et
  • 1943. Dans les années 1920, Shanghai, en particulier par ses concessions, devient la capitale du cinéma en Chine. En 1927, les autorités de la Concession internationale et celles de la Concession française établissent l’une après l’autre un système de
  • qui relèvent de la morale publique, de la prévention de la criminalité, de la sensibilité nationale ou du rapport avec la politique. Le cinéma en effet n’est pas seulement un outil de divertissement. Il devient aussi un enjeu de la lutte croissante
  • entre les divers pouvoirs. Ainsi les autorités chinoises utilisent le nationalisme en manipulant l’émotion populaire et parviennent à orchestrer des mouvements de protestation « spontanée » pour s’emparer du droit de censure dans les concessions. Le
  • Japon, acteur clé dans l’histoire moderne de la Chine, joue également un rôle dans ce tableau. Avec l’occupation du territoire chinois de Shanghai à partir de 1937, dans la mesure où l’armée japonaise considère le cinéma comme un outil de propagande
  • ont une influence sur l’industrie du cinéma qui doit trouver un équilibre entre le contrôle exercé par divers pouvoirs et le marché. Une culture spécifique du cinéma s’est ainsi construite. Cette étude entend analyser à la fois l’évolution du système
  • stéréotypes du genre dans ces interactions. Pour répondre à ces questions, la recherche compare huit écoles primaires de Shanghai, sélectionnées en fonction des écarts des milieux sociaux et géographiques ainsi qu’en fonction de la réputation concernant la
  • qualité de l’enseignement dans telle ou telle école. La méthode utilisée est d’abord celle de l'entretien avec des enseignants. Il s’agissait de leur demander qu’elle était leur conscience du genre, qu’elle était leur attitude à l’égard des élèves en
  • obtenues par les élèves. Or, les stéréotypes du genre associent les questions de logique et d'imagination aux garçons qui sont censés pouvoir y répondre plus facilement que les filles ; et associent aux filles les questions « affectives » ou répétitives
  • élèves, nous voyons que l’attitude et les préoccupations des enseignants, jouent à long terme un rôle très important pour renforcer les différences du genre.
  • Grandir aux marges de Shanghai : une sociologie du statut d'âge à l'aune de la condition des enfants de migrants ruraux en Chine
  • chinoise sera dévoilée. La deuxième partie analyse le déroulement du concept de la beauté de l’apparence, et sa relation avec l’utilisation de cosmétiques. Dans ces deux parties, une culture de la féminité de consommation voit le jour. Par conséquent, nous
  • En se concentrant sur les relations entre guerre et criminalité, cette étude se penche sur les transformations des activités criminelles en temps de guerre et sur l’influence du conflit sino-japonais sur les crimes et délits à Shanghai entre 1937 et
  • Shanghai en 1902, à la suite duquel la cour mixte française fut reconnue par les autres puissances occidentales. Le chapitre trois procède à une relecture détaillée des jugements rendus par la cour, qui montre l’influence croissante mais encore limitée du
  • voix ‘correcte’ imposée sur les gens ordinaires par la classe la plus haute de la société. La guerre elle-même de 1937 créait un défi spécial à cause de l’instabilité politique. L’ingérence officielle du Gouvernement Nationaliste aussi agissait sur le