inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (16 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Bien pourvue en matières premières, la Roumanie a connu en 40 ans un formidable développement industriel qui s'est effectué aux dépens de l'agriculture, pourtant prometteuse, et du niveau de vie de la population. Cette surchauffe industrielle est
  • La restauration des grands équilibres financiers et monétaires et l'accélération décisive des privatisations industrielles ont été les paris relevés par le gouvernement en 1997. La première épreuve a pu être en partie surmontée au prix d'une brutale
  • récession et d'une baisse du niveau de vie. 1997 a été une bonne année pour les investissements étrangers. Ce regain de capitaux étrangers et la hausse du chômage dans certains secteurs industriels marquent l'entrée effective de l'économie dans la phase
  • secteur industriel est par contre dans un état critique.
  • politique de stabilisation macro-économique critiquée pour son manque de cohérence. Le secteur privé est en net progrès, ainsi que les investissements étrangers, mais la privatisation des grandes entreprises industrielles n'est encore qu'ébauchée.
  • économique en 1990 et au début de 1991 (baisse des productions agricole et industrielle, inflation, chômage, etc...) qui engendre de nouveaux déséquilibres structurels et aggrave la récession économique (baisse de la production intérieure brute de 10 % en
  • Situation de crise grave depuis le second semestre 1996. La forte baisse de la production industrielle a contribué à la chute du PIB. Mise en place d'un directoire financier par le FMI pour agir sur une inflation galopante. Amenuisement des déficits
  • L'année 1986 témoigne de débuts relativement prometteurs pour le VIII quinquennat (1986-1990) : bonne tenue du secteur industriel, mais insuffisance de l'agriculture et plus spécialement de l'élevage. Mise en garde contre les méfaits d'une
  • faible production du travail, l'absentéisme, l'absence d'innovation dans la production, l'obsolescence de l'appareil industriel, un travail peu mécanisé dans les mines, etc. Cependant le pays procède à un désenclavement commercial progressif.
  • extérieure à n'importe quel prix, risque d'engendrer une dégradation supplémentaire du tissu industriel et des conditions de vie de la population.
  • Croissance économique ; Donnée 1984 ; Développement industriel ; Géographie de l'Europe ; Niveau de vie ; Population ; Production agricole ; Roumanie
  • Parallèlement à une croissance étonnante de l'économie en 1984 (qui aurait pulvérisé certains objectifs du plan, grâce aux bonds réalisés par la production industrielle passée de 5,1 % en 1983 à 8,4 % en 1984 et par la production agricole passée de
  • avril 1990. L'afflux massif d'Albanais candidats à l'émigration dans les ambassades en juillet 1990 a poussé le régime à prendre une série de mesures politiques se démarquant carrément de la politique d'E. Hoxha. Une modernisation industrielle devient
  • qui pose un grave problème, car l'accroissement démographique atteint 70.000 personnes par an. Les mauvais résultats industriels (notamment pour l'extraction du chrome et du pétrole) sont un manque à gagner pour l'exportation et freinent les
  • Croissance économique ; Donnée 1981-1982 ; Géographie de l'Europe ; Production agricole ; Production industrielle ; Roumanie ; Taux de croissance
  • L'activité économique de l'Albanie en 1983 apparaît médiocre: bilan globalement positif de l'agriculture (bons résultats pour les cultures, mais l'élevage donne des résultats encore insuffisants)| décélération de la croissance industrielle (en
  • principales productions industrielles et agricoles en 1985).
  • Agro-industrie ; Bulgarie ; Crise ; Europe ; Europe de l'Est ; Ex-Tchécoslovaquie ; Exportation ; Hongrie ; Industrie agro-alimentaire ; Investissement ; Pologne ; Restructuration industrielle ; Roumanie