inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (2 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Les dispositifs institutionnels dans les politiques de lutte contre l’exclusion urbaine - Le cas des dispositifs participatifs dans le PNRU en France et dans l’INDH en milieu urbain au Maroc : Approche comparative entre deux métropoles françaises
  • (Lille et Amiens) et deux métropoles marocaines (Rabat et Casablanca)
  • mis en place dans le cadre du « Programme national de rénovation urbaine » en France et de l’« Initiative nationale pour le développement humain en milieu urbain » au Maroc. Cela permet de comprendre les points communs et divergents entre les deux cas
  • que les dispositifs participatifs mis en œuvre dans le cadre du Programme national de rénovation urbaine et de l’INDH en milieu urbain, contribuent à transformer la relation entre les représentants des pouvoirs publics et les représentants associatifs
  • L’objectif de ce travail est de chercher à comprendre comment des dispositifs participatifs génèrent des effets au niveau de la relation entre les représentants des pouvoirs publics et les représentants associatifs mobilisés autour des dispositifs
  • étudiés. Cette recherche s’appuie sur le recueil d’environ 70 entretiens semi-directifs. Ceux-ci ont été réalisés avec des acteurs publics et associatifs impliqués dans le « PNRU » en France et dans l’« INDH en milieu urbain » au Maroc. Cette thèse montre
  • . Ces dispositifs ont donné lieu à l’émergence de « professionnels » de la participation. L’enquête montre par ailleurs que les pouvoirs publics utilisent les ressources associatives pour produire de l’action publique dans les quartiers populaires. Dans
  • ce cadre, les acteurs associatifs accomplissent des actions qui devraient être réalisées par des agents publics.
  • De la station balnéaire au lieu de mémoire : Alexandrie et la bataille d’El-Alamein, arromanches et le débarquement du 6 juin : histoire d’un développement comparé (1860 - 1965)
  • Développement urbain
  • Lieu de mémoire
  • Cette thèse présente une étude comparative qui s’impose entre deux villes dont les circonstances historiques et les développements urbains sont similaires à plus d’un aspect. L’une est française, l’autre égyptienne. Il s’agit d’Arromanches et
  • elle s’est entourée de quelques petites stations satellites estivales profitant de sa réputation balnéaire. Cette recherche a dû revenir un siècle environ en arrière, afin de maitriser le développement des deux villes côtières dès la moitié du XIXème
  • victoire en France, sur les plages du débarquement du 6 juin 1944, dont Arromanches était l’un des premiers théâtre des combats. Outre le développement touristique, la thèse expose les travaux qui ont transformé ces sites pour perpétuer l'histoire: comment
  • ces deux localités qui ont marqué la Seconde Guerre mondiale sont-elles devenues de lieux de mémoire, par excellence? Des monuments commémoratifs avec des musées ont été bâtis, et des terrains ont été réservés pour de nombreux cimetières. D’autre part
  • , on montrera que les manifestations officielles et populaires qui ont été organisées pour le souvenir des soldats morts pour la Liberté, sont devenues annuelles, avec de plus en plus d’enthousiasme.
  • d’Alexandrie. La première, une simple bourgade de pêche, se transforme petit à petit à une activité maritime, pour devenir une station balnéaire de renommée sur la côte normande. De l’autre côté, Alexandrie qui non seulement s’est grandie dans l’espace, mais