inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (8 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • A l'aide d'une banque de données comprenant 179 points de référence , définition des relations entre les assemblages de kystes de dinoflagellés et les températures, salinité et saisonnalité dans les eaux de surface de l'Atlantique Nord, des bassins
  • subpolaires adjacents (mer du Labrador, baie de Baffin, bassins d'Irminger et d'Islande) et des milieux épicontinentaux de l'est du Canada (estuaire et golfe du Saint-Laurent, baie d'Hudson). L'analyse par composantes principales illustre des relations
  • Analyse des sédiments de surface de la mer du Labrador ainsi que des bassins d'Irminger et d'Islande pour leur contenu microfaunistique afin de définir les relations entre les assemblages de foraminifères benthiques et les caractéristiques des
  • bassin depuis environ 15 000 ans.
  • Description des carottes datées au C 14, prélevées dans la mer du Labrador, sur le talus continental, et dans les bassins de Hatton et de Resolution de la région sud-est de la plate-forme de Baffin. Sur la base d'analyses sédimentologiques
  • , dans ce bassin, et de préciser les relations entre la région septentrionale de la calotte laurentidienne et l'Atlantique Nord au cours du dernier glaciaire. Par des vitesses de sédimentation contrastées sur les talus continentaux, mise en évidence de 2
  • Avec des profils de température (T) et de salinité (S) réalisés en juin 1990 et octobre-novembre 1991, dans les mers du Labrador et d'Irminger, identification des grandes masses d'eau présentes, notamment en profondeur, dans ces bassins, afin
  • de productivité que le bassin a connus au cours du Quaternaire récent.
  • biogéniques, dans les bassins subpolaires, intervient dans le cycle global du carbone à l'échelle des changements climatiques glaciaires-interglaciaires.
  • Labrador. La suite des transformations diagénétiques à un endroit donné est déterminée par les taux de sédimentation plutôt que par la position du site dans le bassin. Le rapport des oxydes de Fe et du P inorganique réactif (phosphate plus apatite authigène