inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (8 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • California ; Climat ; Densité de drainage ; Dissymétrie de versant ; Domaine aride ; Effet géomorphogénique ; Etats-Unis ; Exposition ; Géographie physique ; Microclimat ; Origine ; Sarah Canyon ; Versant
  • morphogénique. L'écoulement de surface est un processus érosif beaucoup plus important sur le versant au Sud, aboutissant à une densité de drainage et à un rapport de confluence plus élevés et à un angle de pente maximum moyen plus faible.
  • Les versants exposés au Sud reçoivent 30% de radiation solaire de plus que les versants au Nord. Il en résulte des contrastes dans le type de végétation, la densité de la végétation, la texture et la perméabilité du sol et dans le processus
  • 1978
  • Analyse spatiale ; Cheminement aléatoire ; Confluence ; Dispersion ; Géographie physique ; Processus aléatoire ; Réseau de drainage ; Simulation
  • de la dispersion des confluences pour un modèle de cheminement aléatoire. La simulation et la déduction théorique montrent que les points de confluence ont tendance à être groupés pour un modèle de cheminement aléatoire. Une comparaison entre réseaux
  • La configuration spatiale d'un réseau de drainage peut servir pour tester des théories de générations des réseaux et on peut la quantifier, comme l'A. le fait ici, par l'analyse des points nodaux du réseau. L'hypothèse nulle est établie en fonction
  • simulés et réseaux réels montre une tendance inverse pour les confluences d'ordre inférieur, ce qui d'après l'A. peut servir pour un développement théorique.
  • 1978
  • Composite grains in heavy-mineral concentrates and their significance in the differentiation of surface deposits at the confluence of the Maas, Meuse, and Roer, Rur, rivers
  • Accumulation fluviatile ; Confluence ; Dépôt de surface ; Fluviatile ; Formation superficielle ; Géographie de l'Europe ; Meuse, bassin ; Minéraux lourds ; Pays-Bas ; Plaine d'inondation ; Roer, rivière ; Sédimentologie ; Terrasse
  • Individualisation des dépôts de surface au confluent Meuse-Roer par l'étude des minéraux lourds. A l'W de la vallée les dépôts sont faibles (
  • plaine d'inondation de la Meuse et dans une accumulation plus ancienne (terrasse de Caberg) qui pourraient être à l'origine des dépôts trouvés à l'E.
  • 1978
  • Coin de glace fossile ; Confluence glaciaire ; Déglaciation ; Ecoulement ; Fluvioglaciaire ; Glaciaire ; Glacier ; Géographie de l'Europe ; Islande ; Kettle ; Marge proglaciaire ; Moraine ; Quaternaire zones froides ; Retrait glaciaire
  • L'A. reconstitue, à partir des stries glaciaires et des dépôts morainiques et fluvioglaciaires, les anciens écoulements glaciaires du Skagafjordur, notamment les confluences des glaciers d'Islande centrale avec ceux des secteurs montagneux situés
  • entre l'Eyjafjordur et le Skagafjordur. La déglaciation a, semble-t-il progressé sans interruption majeure comme le confirme la rareté des moraines terminales. Une période froide (sans doute Dryas récent), a suivi la déglaciation de cette région comme
  • l'attestent les coins de glace fossiles de certaines terrasses fluvioglaciaires. (JCB).
  • 1978
  • L'Erg de Fachi-Bilma (Tchad-Niger). Contribution à la connaissance de la dynamique des ergs et des dunes des zones arides chaudes
  • Afrique ; Domaine aride ; Dune ; Désert ; Eolien ; Erg ; Fachi-Bilma, erg ; Géographie de l'Afrique ; Monographie ; Niger ; Sahara ; Topologie ; Typologie
  • Etude morphographique d'un erg de confluence d'après photographies aériennes. Typologie et organisation spatiale des dunes. (CM).
  • 1978
  • (1911-1970) ; Alizé ; Atlantique ; Atlantique tropical ; Basses pressions équatoriales ; Circulation atmosphérique ; Circulation latitudinale ; Climatologie ; Dynamique de l'atmosphère ; Géographie physique ; Océan ; Pacifique Est équatorial
  • ; Pacifique, îles ; Pression atmosphérique ; Vent ; Zone intertropicale ; Zone intertropicale de convergence
  • sud de l'axe de confluence entre les alizés des deux hémisphères| elle se situe également au sud de la zone où les eaux de surface sont les plus chaudes. Ce schéma se vérifie tout au long de l'année sur le Pacifique oriental, et la plupart du temps sur
  • la moitié Est de l'Atlantique. Mais sur la moitié Ouest de cet océan, la nébulosité la plus forte, les précipitations les plus fréquentes et la convergence maximale sont localisées sur la marge équatoriale de l'axe de confluence au cours de l'été
  • Une analyse détaillée de la circulation atmosphérique au-dessus des océans équatoriaux conduit à une discussion d'ensemble du concept de zone intertropicale de convergence. En fait, la convergence la plus forte paraît se situer à environ 350km au
  • 1978
  • Indice des longueurs des galets de quartz: définition et exemples d'application
  • Accumulation fluviatile ; Bassin parisien ; Ere tertiaire ; France ; Galet ; Granulomètrie ; Géographie physique ; Indice de longueur ; Quartz ; Quaternaire ; Sédimentologie ; Technique de recherche
  • sa confluence ont mis en évidence une limite le long d'un talweg anté-Mindel-Pléistocène. Dans le SW du Bassin Parisien, ils peuvent servir d'indice chronologique. La comparaison entre les vallées montre que la taille du matériel quartzeux subit des
  • Sur cent ou deux cents galets de quartz ramassés au hasard, la plus grande longueur est mesurée au pied à coulisse. L'indice obtenu est 100longueurs/10. Plusieurs exemples de son utilité sont donnés: les galets plus larges à l'amont de l'Indre qu'à
  • écarts importants reflètant les diverses possibilités d'alimentation en matériel des bassins.
  • 1978
  • Air équatorial ; Alizé ; Amérique du Sud ; Amérique tropicale ; Atlantique ; Atlantique, Ouest ; Circulation atmosphérique ; Convergence ; Divergence ; Dynamique de l'atmosphère ; Géographie physique ; Masse d'air ; Pacifique Est ; Pacifique, îles
  • ; Vent ; Vent résultant ; Zone intertropicale ; Zone intertropicale de convergence
  • translation des processus tropicaux en direction du pôle. En janvier, l'axe de confluence des alizés et la zone intertropicale de convergence (ZIC) passent sans solution de continuité de l'Atlantique occidental sur le continent. Il n'en va pas de même en
  • Présentation, pour les mois de janvier et de juillet, des cartes de la circulation atmosphérique en surface (vents résultants) sur le Nord de l'Amérique du Sud et sur les régions océaniques adjacentes. On suit parfaitement, de l'hiver à l'été, la
  • juillet, où les zones de forte convergence notées sur le Pacifique oriental et sur l'Atlantique occidental sont séparées par un secteur de divergence sur l'Amérique du Sud septentrionale: à l'affrontement direct des alizés fait place, vraisemblablement
  • , l'intercalation de cellules d'air équatorial continental. (JPB).
  • 1978