inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (16 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • Du réseau aux systèmes de villes : un siècle d'urbanisation indienne
  • Système urbain
  • plurimillénaire. La présence de deux perturbations ayant modifié les logiques urbaines au cours du 20ème siècle, nous a amené à nous questionner sur la résilience du système urbain indien. Afin d’en présenter les principaux mécanismes, nous avons retracé
  • organisationnelle et structurelle du système urbain. Cela nous a permis de mettre en évidence l’existence de classes dynamiques au sein de la hiérarchie urbaine. Leur évolution met en exergue le dynamisme du système urbain durant la seconde moitié du siècle dernier
  • Si l’Inde est un pays majoritairement rural, sa population urbaine est plus grande que la population totale des États-Unis. Ainsi, à la fin du 20ème siècle, le phénomène urbain indien est déjà bien développé, d’autant plus qu’il possède une histoire
  • l’évolution du système urbain indien au cours du 20ème siècle. Pour ce faire, nous avons utilisé une approche géographique par la population, qu’une approche qualitative et davantage historique est venue compléter. Nous nous sommes ainsi intéressés à
  • l’évolution de la hiérarchie urbaine et à celle des rythmes de croissance des villes. Après avoir mis en lumière l’existence de mécanismes de rééquilibrage de la trame urbaine au cours du 20ème siècle, nous nous sommes penchés sur la stabilité
  • et nous présente les étapes de sa résilience.
  • 2016
  • La place du transport semi-collectif dans les mutations des systèmes de mobilité urbaine en Chine : Le cas de Shanghai
  • Système de transports
  • Asie de l'Est
  • leurs vies moderne. Pourtant, ce transport est en dehors du système du transport traditionnel. Le cadre juridique et institutionnel actuel n’est pas adapté à l’exploitation de ces transports spontanés. La réglementation gouvernementale sur ce type de
  • transport montre aussi une difficulté en raison du manque d’un cadre convenable. De plus, le système du transport urbain durable demande une intégration des divers modes des transports. La relation entre le transport semi-collectif et les autres moyens du
  • transport devient une question essentielle. De ce fait, nous proposons des approches de l’évolution du cadre juridique et institutionnel, de l’amélioration de l’organisation et l’exploitation ainsi que de l’intégration dans le système du transport urbain
  • Dans le contexte du développement rapide des villes chinoises, l’expansion de la ville et les nouvelles zones de développement entraînent de forte besoins de mobilité. Le transport public ne peut satisfaire toutes les demandes des déplacements des
  • citadins. Ils organisent leurs propres services, les transports semi-collectifs, par une approche de bas en haut. Avec les avantages de l’adaptation locale, du service à la demande et de la flexibilité, ce type de transport devient un mode important pour
  • , afin de créer un environnement innovant pour l’avenir du transport semi-collectif
  • 2016
  • Contributions des communautés au processus de la résilience urbaine : une étude de cas de la ville de Semarang (Indonésie) face au risque hydrologique côtier
  • Système urbain
  • gouvernement néerlandais à celle du gouvernement actuel, ont élaboré de nombreux projets pour améliorer les capacités du système urbain et réduire le risque hydrologique ; en témoigne le développement du réseau de canaux et du système du polder. Cependant, le
  • risque hydrologique demeure une menace pour la ville. Les faiblesses du système urbain pour la réduction du risque hydrologique augmentent la vulnérabilité des communautés face aux risques hydrologiques. Ainsi les communautés côtières sont souvent
  • celles du contexte urbain global qui interviennent dans le processus de résilience. Cette dernière reflète les capacités du système urbain qui comporte à la fois les systèmes technique et institutionnel, et les capacités des communautés à s'adapter aux
  • développer des formes de résilience grâce à leurs efforts d'auto-assistance, en liaison ou non avec les autres acteurs impliqués dans le processus. Cependant, le système urbain et le système institutionnel apparaissent comme nécessaires pour développer la
  • La ville de Semarang est une des villes côtières indonésiennes vulnérables aux risques hydrologiques. Elle a été menacée par les inondations depuis plusieurs siècles. Cette menace a été aggravée par le phénomène de rob – expression locale qui
  • désigne une inondation survenant lors d’une haute marée – en particulier dans la zone côtière, depuis la fin des années 1980, en liaison avec le processus d’industrialisation qui influe sur la croissance urbaine. Les acteurs urbains, de l’époque du
  • 2016
  • Entre distance géographique et distance sociale : le risque de paludisme-infection en milieu urbain africain : l'exemple de l'agglomération de Dakar, Sénégal
  • Afrique de l'Ouest
  • Système d'information géographique
  • Cette thèse défend l’intérêt d’appliquer une démarche d’analyse exploratoire de données spatiales pour examiner un phénomène complexe irréductible, dans un contexte limité en données : le paludisme-infection à Dakar. Chaque partie du système
  • pathogène du paludisme est nécessaire mais non suffisante au fonctionnement du système. Il n’y a paludisme-infection que lorsque les trois composantes sont en contact : le parasite, le vecteur et l’hôte humain. La recherche des lieux où ces contacts peuvent
  • et sanitaires ont été intégrées dans un système d’information géographique pour décrire la ville et ses habitants. Le croisement de ces sources a permis d’étudier les faces spatiales du risque épidémique palustre. Le recours à des analyses
  • s’opérer facilement est donc primordiale dans la lutte contre le paludisme et l’amélioration des programmes visant à la diminution voire l’élimination de la maladie. L’analyse exploratoire, encore très peu appliquée dans les pays dits du Sud, se définit
  • ainsi comme une démarche de recherche mais aussi comme un moyen d’apporter des réponses aux besoins sanitaires. Elle pousse à l’observation, sous différents angles, des déterminants sociaux qui sont impliqués dans la réalisation du phénomène, tout comme
  • à l’examen des interactions existantes entre eux. Nous avons récolté des informations quantitatives variées, en lien direct et indirect avec l’étude du paludisme. Interprétation d’images satellites, données censitaires, résultats d’enquêtes sociales
  • 2016
  • avant tout politique, ce fut celle de Paul Beau pour faire à face aux changements en Extrême-Orient et aux exigences du peuple indigène. A partir de la réforme d’Albert Sarraut en 1917, l’enseignement supérieur devint une partie officielle du système de
  • L’enseignement supérieur en Indochine à l’époque coloniale française fut marqué notamment par la création de l’Ecole de Médecine de Hanoi en 1902, puis par la création d’une université indochinoise en 1906 qui était une mesure. Cette décision fut
  • et la sylviculture, les travaux publics et la pédagogie. Jusqu’en 1945, le système d’enseignement supérieur en Indochine fut très complet et très bien organisé et Hanoi devint un centre éducatif dans tout l’empire colonial français. L’université
  • indochinoise, bien que comportant des limites quant à la quantité et la qualité des enseignements propos, a participé au développement des pays de la péninsule indochinoise, pendant la période coloniale et après l’indépendance des trois pays. Elle était la
  • seule université consacrée aux étudiants indigènes dans tout l’empire colonial français. L’université indochinoise est considérée comme une des plus importantes œuvres du colonialisme français en Indochine.
  • 2016
  • Les enjeux de l’olivier en situations urbaine et périurbaine : nouvelles constructions territoriales et prospectives : cas du cordon littoral Centre–Sud tunisien
  • (spatiales, économiques, culturelles, paysagères, etc.) du système de l’olivier. Il s’agit d’étudier les enjeux de l’olivier en situations urbaine et périurbaine. Dans une première partie est exposée la démarche conceptuelle, méthodologique et pratique qui
  • permet d’appréhender les enjeux de l’agriculture urbaine et périurbaine et de l’olivier. Le concept du système de l’olivier est alors inscrit dans un méta-système littoral territorial afin de rendre compte des temporalités, du jeu des acteurs locaux
  • Alors que de nouveaux usages des espaces ruraux se développent des dynamiques urbaines et touristiques, la question de l’effet de l’urbanisation sur les oliveraies du littoral tunisien est questionnée. L’hypothèse de base est que le développement
  • économique et touristique important, associé à une urbanisation peu planifiée, met en danger l’oléiculture du littoral Centre-Sud tunisien, culture stratégique dans l’économie et la société du pays. L’objectif de la thèse est de comprendre les places
  • publics et privés autour de la place et des fonctions de l’activité oléicole. Ce concept est à la base de l’analyse systémique de l’oléiculture littorale urbaine et périurbaine du cordon littoral, dont les résultats sont développés pour saisir les facteurs
  • de résistance et les nouvelles valeurs de l’olivier. Il est tout d’abord montré comment les interactions dynamiques entre des événements d’ordre démographique, socioéconomique et politique ont conduit à transformer l’espace oléicole littoral en espace
  • 2016
  • Resolver, un art cubain de la débrouille : la gestion du quotidien des Vazquez, une famille transnationale dans la Cuba des années 2000
  • constamment produites par un système sans cohérence. Ce système résultait pour partie d’un volontarisme utopique, pour partie d’un pragmatisme du pouvoir pour resolver à son tour les difficultés qu’il subissait ou suscitait. La créativité des gouvernés a été
  • poussée si loin qu’elle a redessiné de fond en comble le système économique et social de l’île. Loin de l’idée d’une économie parallèle, l’ethnographie du resolver retrace un tissu social dont, pour ainsi dire, le gouvernement a fourni la chaîne
  • Le présent travail est une ethnographie du quotidien cubain durant les années 2000. L’investigation a été menée au sein des ménages d’une famille multi-sites, prise à la fois comme base d’observation de la société et comme objet d’enquête
  • . L’ethnographie par immersion a été échelonnée sur sept années (2007-2013). La principale implantation des ménages est à La Havane, une autre est en milieu rural, à Monte, dans l’Est de l’île d’où est originaire la famille, une troisième est aux États-Unis, à
  • Miami. Les membres des ménages voyagent ou migrent d’un site à l’autre. L’enquête multi-sites par immersion a été complétée par l’exploitation d’archives inédites d’Oscar Lewis et de son équipe, archives écrites et orales d’une vaste enquête
  • ethnographique collective sur la vie à Cuba durant la première décennie de révolution (1968-1970), dont les cartons ont été ré-ouverts pour la première fois à l’occasion de cette recherche. Le rapprochement permet d’accéder aux expériences vécues des Cubains dans
  • 2016
  • Afrique de l'Est
  • automobile faibles, un système de transport public déficient et des contraintes financières majeures manquent de telles expériences d’intégration du transport public. Notre question est donc : « Comment les villes africaines peuvent-elles reproduire et mettre
  • du transport public. Puis elle propose un schéma de conception et de mise en oeuvre d’un système de transport public intégré, appréhendé comme un outil de mobilité urbaine durable pour Addis-Abeba.
  • Addis-Abeba, qui s’étend sur 540 km2 et compte 3,1 millions d’habitants, connait aujourd’hui des transformations socio-économiques et spatiales rapides. Elle n’est pas seulement le coeur politique, commercial, économique et financier du pays mais
  • aussi une ville internationale accueillant le siège de l’Union africaine et d’autres institutions internationales. Comme d’autres villes africaines, elle connait un rythme élevé d’urbanisation. Ce processus a impliqué la croissance du nombre d’habitants
  • mais aussi une extension spatiale accrue. En conséquence, la demande de déplacements et la longueur des parcours ont augmenté. Le transport joue ainsi un rôle clé, pesant sur le développement socio-économique et la configuration de l’espace urbain. Tout
  • aussi important, en tant que demande dérivée, il joue sur la capacité des citadins à accomplir leurs diverses activités. La motorisation des ménages restant faible en dépit d’une lente progression, le transport public constitue le principal moyen d’accès
  • 2016
  • Les vécus de l’enfant hospitalisé à Dakar : une analyse ethnographique des paroles et des interactions dans quelques services de pédiatrie à Dakar
  • Afrique de l'Ouest
  • soignants adaptent leur pratique du geste douloureux en fonction des circonstances et des types de hiérarchies. Dans ce contexte, les soignants étaient à la fois les autorités et les victimes de ce « système d’indifférence ». Puis, le dogme existe chez les
  • En Afrique subsaharienne, plus de 3 millions d’enfants de moins de cinq ans meurent chaque année, et la santé des enfants africains constitue une priorité de développement international. Cette thèse a donc pour objectif de mettre en évidence les
  • perceptions de l’enfant malade, de ses proches et des soignants dans quelques services pédiatriques à Dakar. Elle s’inscrit à la croisée de l’anthropologie de la santé et de l’enfance, et deux enquêtes de terrain ont été menées dans le service de pédiatrie à
  • Dakar et dans deux écoles primaires. Les principaux résultats sont les suivants. D’abord, dans un pays comme le Sénégal où l’État n’arrive pas à assurer les services publics de base, la pauvreté signifie l’exclusion des soins essentiels. Ensuite, les
  • médecins qu’il faut traiter le patient jusqu’au bout de sa vie malgré la souffrance de l’enfant. Enfin, la fin de vie n’a pas de place à l’hôpital de Dakar. Pour conclure, les vécus de l’enfant à l’hôpital sont affectés par le contexte des rapports sociaux
  • et des normes in situ. Néanmoins, les témoignages des enfants malades confirment leur autonomie et leurs capacités de réflexion.
  • 2016
  • L'évolution des mangroves de la Basse Casamance au Sud du Sénégal au cours des 60 dernières années : surexploitation des ressources, pression urbaine, et tentatives de mise en place d'une gestion durable
  • Afrique de l'Ouest
  • l’exécution des travaux et dans la répartition des moyens de travail. Au regard de ces difficultés, des pistes de travail sont alors proposées et notamment un Système d’Information Géographique (SIG) qui permet de faire un état actualisé des changements de
  • La dégradation de la mangrove de la Casamance a fortement été influencée par des contraintes physiques. Mais c’est l’étalement des villes du fait de la croissance démographique, les importants prélèvements de ses ressources par les populations et la
  • mise en œuvre de techniques d’aménagements inadaptées qui ont accentué sa destruction. L’analyse de l’histoire des usages de cet écosystème, sa perception par les populations de diverses origines, les changements de législation foncière et le contexte
  • politique propre à la région expliquent aussi cette situation. On remarque ainsi qu’au fil des années la mangrove péri-urbaine de Ziguinchor ne cesse de perdre des surfaces. Pourtant depuis les années 1990 l’amorce de la prise de conscience croissante de son
  • importance écosystémique a conduit à la multiplication de projets de la part des organismes de développement et de protection de l’environnement pour endiguer ce phénomène. Il ressort en revanche à la suite d’enquêtes réalisées sur le terrain auprès des
  • populations et des opérateurs du développement que ces initiatives et notamment les reboisements de la mangrove n’ont pas toujours eu les résultats escomptés, et cela en raison de leur faible acceptabilité sociale, de l’existence de grandes disparités dans
  • 2016
  • Université de Saint-Louis (Sénégal)
  • Entre corps invaincus : les luttes rituelles de Zitlala au Mexique
  • aujourd’hui un regain d’intérêt à l’intérieur duquel s’élaborent de nouvelles significations. À la croisée de l’histoire et de l’anthropologie, cette thèse analyse ces combats à partir d’une exploration autour de trois axes. Le premier, politico-historique
  • , s’intéresse au contexte pour comprendre cette pratique corporelle dans l’épaisseur du temps long et au-delà d’une approche première qui les réduirait à des singularités locales. Le deuxième axe présente une ethnographie de sept combats (dont deux disparus dans
  • les années 1980), eux-mêmes resitués dans le contexte plus général de jeux d’affrontements paysans. Le troisième axe de cette recherche est dirigé vers la matérialité de ces combats et l’étude des interactions corporelles et leurs effets subjectivants
  • sur les protagonistes actuels. Ce parcours s’appuiera sur les transformations observées sur le terrain et mettra en lumière les ajustements du système symbolique aux nouvelles réalités économiques et sociales.
  • 2016
  • Plastiques urbaines, entre paysage et culture : recherche sur les aménagements urbains intégrant l’art dans l’espace public des villes de la province du Guangdong, Chine
  • Asie de l'Est
  • -on trouver les voies intermédiaires réconciliant deux polarités – la forme moderne occidentalisée et l’esprit traditionnel cantonais – dans la création de la sculpture urbaine ? Il devient nécessaire de reconstruire une version moderne de l’ancien système en
  • Dans un contexte de développement urbain en pleine vitesse de la province du Guangdong (au sud de la Chine), notamment de sa capitale Guangzhou, la transformation paysagère rapide et radicale nous incite à nous interroger sur les relations entre la
  • société et l’environnement, les habitants et les lieux de vie, l’art et la ville. Face aux enjeux politiques et économiques liés aux mutations urbaines, quelle est la place et l’action de l’art sur l’aménagement de la ville? Sous quelles formes et de
  • quelles manières l’art s’y intègre-t-il? Avec les interventions artistiques dans l’espace public, l’artiste est-il capable de rétablir, in situ, la communication réciproque entre les habitants et les lieux ? Quelles sont les approches et les modalités
  • envisageables pour répondre à ces questions? Vu qu’il y a de nombreux bâtiments occidentaux construits à Guangzhou depuis une trentaine d’années, qui font face aux sculptures traditionnelles chinoises qui ne correspondent pas au style occidental, comment peut
  • proposant une forme urbaine locale contemporaine utilisant les savoirs-faires traditionnels des artisans qui dépasseraient la dissonance entre contexte architectural occidentalisé et sculpture régionale cantonaise.
  • 2016
  • Habitat et mode de vie de la vallée du Drā (Maroc) : le village d'Asrir n'llemchane
  • Mode de vie
  • perspective avec le mode de vie et l'organisation sociale de la population, en lien avec l'agriculture de palmeraie et le système d'irrigation. L'analyse des maisons a permis de forger des hypothèses sur le développement du village et de son enceinte au cours
  • Cette thèse traite de l'architecture d'un village du Sud présaharien au Maroc, avec l'objectif de comprendre les origines et le développement de l'architecture traditionnelle dans cette région dans son contexte culturel et historique. Le village
  • choisi ici comme exemple représentatif est le qsar d'Asrir n'Ilemchane dans la vallée du Drā. Cette agglomération est un exemple très spécifique de ces groupements fortifiés aux maisons mitoyennes à puits de lumière central. Au-delà de la dénomination
  • courante d' « architecture berbère », l'étude vise à comprendre l'énigme de son origine à travers une analyse détaillée et compréhensive de l'architecture villageoise. À cette fin nous essayons de distinguer les contributions respectives des groupes sociaux
  • qui l'habitent, principalement deux, les Draoua ou Haratines, habitants originels, agriculteurs-jardiniers de l'oasis, et les Berbères Ayt Ātta, semi-nomades transhumants de la montagne proche, le jbel Saghro, installés plus récemment, comme
  • protecteurs des sédentaires. Après une présentation du contexte naturel et historique de la vallée et de son peuplement composite, notre démarche de recherche s'appuie sur une documentation architecturale détaillée, relevés et dessins, d'une trentaine de
  • 2016
  • De monde carcéral à espace culturel : mémoire collective, patrimonialisation et réappropriations. Le cas de la transformation de l'Ex-cárcel de Valparaiso (Chili)
  • . Réciproquement, il examine les réappropriations dont le site est l’objet et comment ils tendent à légitimer l’ancienne prison elle-même. Dans le contexte du classement de Valparaiso au patrimoine de l’Humanité par l’Unesco, en 2003, et plus largement du système
  • Cette thèse étudie la transformation de l’ancienne prison publique de Valparaiso, au Chili, en un espace culturel à partir de sa désaffectation en 1999. S’appuyant sur une enquête de terrain intégrant des entretiens approfondis, des documents de
  • presse écrite et d’autres sources secondaires, elle interroge les configurations singulières qui contribuent à la réhabilitation de ce lieu portant le stigmate de ses fonctions précédentes. Les enchevêtrements entre le monde carcéral et les mondes de
  • l’art et de la culture ainsi que les formes d’administration à mi-chemin entre l’institutionnel et le citoyen sont analysés. La thèse soutient que les infrastructures désaffectées ne sont pas neutres : ancrées dans l’espace urbain, elles constituent le
  • cadre de mémoires collectives et de significations qui dépassent leurs caractéristiques fonctionnelles. Le travail explore les effets de l’ancienne prison sur le capital symbolique et le travail des artistes locaux, dans un cadre de précarité matérielle
  • économique néolibéral chilien, l’ancien pénitencier apparaît comme une plateforme pour des mégaprojets infrastructurels, en vue de la relance de la ville par le biais de stratégies fondées sur la patrimonialisation, le tourisme et les services. En ce sens, la
  • 2016
  • Exploitation aurifere et mutations sociales en milieu rural : cas des mines d'or de Morila (commune rurale de Sanso)
  • Afrique de l'Ouest
  • Mode de vie
  • des allochtones a provoqué de nombreuses modifications qui affectent les relations sociales telles que tes systèmes de parenté, les stratégies d’alliance ou encore les règles de pouvoir. Notre recherche s’est focalisée sur les interactions entre les
  • L’interaction entre ceux qui se définissent comme autochtones et les allochtones s’illustre de façon manifeste dans la commune rurale de Sanso en raison de la découverte et de l’exploitation d’une mine d’or à partir de l’année 2000. Nous avons
  • choisi ce site car il est considéré comme exemplaire tant par sa forte production aurifère (avec plus 20 millions de minerais en 2012, depuis sa mise en service elle a injecté 400 milliards Franc CFA dans l’économie nationale) que pour les projets de
  • développement mis en place par la société minière. Nous avons analysé les changements sociaux au-delà des discours politiques, juridiques et économiques sur l’or tout se référant sur l’environnement social et les changements qui le caractérisent, L’implantation
  • autochtones et les allochtones. Les comportements traditionnels sociaux, politiques ou quotidiens ont connu des mouvements au profit de la généralisation d’un mode de vie unique inspiré par la ville. Notre problématique se résume donc à la question suivante
  • : quels sont les changements provoqués par le déséquilibre démographique entre les habitants originaires de la commune et ceux qui sont venus s’y installer depuis l’exploitation de la mine et les incidences sur les conditions socio-économiques de la
  • 2016
  • Repenser l'économie politique des conflits contemporains sur la question de l'eau en Turquie : espaces, structures et agentivité d'une perspective comparative.
  • en termes de productions, marché, place dans le système économique général, migrations et viabilité des espaces, et des mobilisations politiques contre les constructions de SHP combinées avec d'autres raisons existantes pouvant mener à une agitation
  • Cet écrit s'intéresse au rôle de l'économie politique dans les mobilisations rurales contemporaines. En mettant l'accent sur les récentes luttes pour l'eau en Turquie, contre les centrales hydroélectriques « au fil de l'eau (SHP). La recherche
  • creuse principalement les facteurs sociétaux et économiques qui rendent possible ou empêchent l'émergence de mobilisations fortes, à travers la comparaison des réactions contre les projets SHP dans quatre localités de la région de l'est de la mer Noire
  • - Kavak (Arhavi) et Aralik (Borcka)- et son arrière-pays Tortum (villages de Pehlivanli et Bagbasi).La logique principale derrière cette comparaison croisée est de déterminer si il y a une relation entre les formes de vies rurales, principalement définies
  • ou des conflits. Dans ce contexte, j'appuierai la thèse que Kavak (Arhavi) et Aralik (Borçka) sont devenus des espaces péri-urbains à travers la transformation particulière par laquelle ils sont passés. Le caractère péri-urbain a facilité le voyage
  • des idées et des schémas de politisations urbaines dans les villes natales des citadins. Dans le cas particulier d’ Arhavi, l'effet de la ville dans la mobilisation anti-SHP est évident. Un groupe de personnes originaires d'Arhavi qui peuvent être
  • 2016
  • Université de Boğaziçi. Istanbul