inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (547 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Analyse abondamment illustrée de graphiques des faits démographiques de la Tanzanie et du Kenya, ainsi que maintes comparaisons avec d'autres pays africains. Cadre sociologique. C. R. par J. D. dans C. R. Acad. Sci. O.-Mer, 1977, n4, p. 867.
  • 1978
  • Micropalaeontological re-assessment of the age of Pithecanthropus mandible C from Sangiran, Indonesia in Modern Quaternary research in southeast Asia.
  • 1978
  • Compte rendu comparatif de trois manuels récents en géomorphologie: Butzer (K. W.): Geomorphology from the earth, Harper et Row, 1976| Twidale (C. R.): Analysis of landforms, John Wiley et Sons Australasia Pty Ldt, 1976| Garner (H. F.): The Origin
  • KIEWIET de JONGE, C.
  • 1978
  • , possibilité pour l'utilisateur d'appliquer ses propres programmes. (C. Barrat).
  • GRANDJEAN, C.
  • 1978
  • terroir. Dans les deuxième et troisième parties, C. Gérard étudie de manière très vivante la communauté villageoise traditionnelle avec ses divisions sociales, ses problèmes économiques puis les maisons rurales lorraines traditionnelles beaucoup plus
  • variées qu'on le dit généralement. J. Peltre, dans une dernière partie, montre les modifications de structure depuis cinquanteans et fait un plaidoyer en faveur des villages lorrains, véritable patrimoine régional. (C. Saint-Dizier).
  • GERARD C.
  • 1978
  • s'explique si on conçoit l'îleWoodlark comme partie intégrante d'un bloc structural situé dans un arc insulaire au sud d'une zone tectoniquement inactive. Le système de faille aurait pour origine un décrochement senestre. (C. Gaulin).
  • OLLIER C. D.
  • PAIN C. F.
  • 1978
  • Major neoglacial glacier expansion episodes in Southern Norway: evidences from moraine ridge stratigraphy with C dates on buried palaeosols and moss layers
  • Des paléosols et des couches de mousse mises à jour dans les moraines terminales de trois glaciers de Jotunheimen, ont été datés au C à 2700B.P. à Styggedalsbreen et à 1300B.P. à Leirbreen. Ce maximum néoglaciaire Pré-Petit Age est confirmé par des
  • 1978
  • Plusieurs niveaux fossilifères, témoins d'une ancienne lagune dans les dépôts gypsifères de la sebkha Mellala, à l'W de Ouargla, ont pu être datés au C. Ils permettent une reconstitution de l'histoire sédimentologique et de l'évolution climatique de
  • la région à la fin du Quaternaire. La sebkha a fonctionné à deux reprises comme une lagune favorable à l'activité biologique (10 et 13millénaires av. J.-C.), ce qui confirme l'instabilité climatique de la région au Quaternaire récent. (CG).
  • NESSON, C.
  • 1978