inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (178 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre Par ville ? Par pays ? Par continent ?
  • La ville aux iles, la ville dans l ile : Basse-Terre et Pointe-a-Pitre, Guadeloupe, 1650-1815
  • Des lieux et des liens : espace et dynamiques de l interculturel dans les villes de Port-Louis (ile Maurice) et de Saint-Denis (ile de la Reunion)
  • "Le sucre dans le lait" : les parsis de Bombay et de Pune : Dans quelle mesure sont-ils integres culturellement en Inde et jusqu a quel point ont-ils preserve leur identite parsie ?
  • Teledetection et enjeux d amenagement en contexte urbain tropical : application a l Ile de Cayenne, Guyane.
  • L ile de Saint-Louis du Senegal, formes spatiales et formes sociales
  • Fonctions et usages de la photographie en anthropologie des cafes bellevillois (Paris XXeme) a l ile de Djerba (Tunisie)
  • Les mairies des "autres" : une analyse politique, socio-historique et culturelle des trajectoires locales : le cas d Angoche, de l Ile de Mocambique et de Nacala Porto
  • " Il faut faire le peuple !" : sociologie d un populisme "par le bas" dans les conseils de barrio en Amerique latine contemporaine (Venezuela et Bolivie)
  • Savoirs, ideologies et traitement differentiels discriminants dans les rapports soignants/soignes : la prise en charge hospitaliere du VIH-sida a la Reunion et en Ile-de-France
  • quelles manières l’art s’y intègre-t-il? Avec les interventions artistiques dans l’espace public, l’artiste est-il capable de rétablir, in situ, la communication réciproque entre les habitants et les lieux ? Quelles sont les approches et les modalités
  • envisageables pour répondre à ces questions? Vu qu’il y a de nombreux bâtiments occidentaux construits à Guangzhou depuis une trentaine d’années, qui font face aux sculptures traditionnelles chinoises qui ne correspondent pas au style occidental, comment peut
  • -on trouver les voies intermédiaires réconciliant deux polarités – la forme moderne occidentalisée et l’esprit traditionnel cantonais – dans la création de la sculpture urbaine ? Il devient nécessaire de reconstruire une version moderne de l’ancien système en
  • La thèse étudie le pentecôtisme de la classe moyenne en Argentine. Le pentecôtisme étant un mouvement religieux qui s'est diffusé majoritairement au sein des couches populaires en Amérique latine, il a jusqu'à présent été principalement étudié comme
  • pentecôtisme? Quel type de pentecôtisme se développe au sein de la classe moyenne ? Ces questions sont explorées dans le cadre d'une étude empirique menée à Buenos Aires (Argentine). Il s'avère que les rapports entre les représentations sociales de la classe
  • moyenne argentine : il apparaît comme une pratique religieuse inappropriée. Lorsqu'ils s'associent à ce mouvement, les acteurs de la classe moyenne transgressent, en quelques sortes, les frontières symboliques de leur classe sociale, et encourent la
  • que revêt la lutte contre la délinquance pour les responsables politiques et pour les professionnels de terrain. Il montre comment ces acteurs locaux se réapproprient les mesures de prévention sociale, les soumettant à leurs propres priorités sans pour
  • autant leur accorder une place centrale dans l'action publique municipale. Il souligne les décalages entre les mesures proposées et la situation des jeunes des quartiers défavorisés. Enfin, il montre les tensions résultant de l'adoption d'une politique
  • la délinquance en Amérique Latine. En analysant l'action politique à partir de ses acteurs, de leurs pratiques et des mesures qu'ils adoptent, elle permet de saisir les capacités d'action effectives des élus. Les tensions entre contraintes et
  • révèle que globalement les ouvriers du bâtiment ne connaissent pas la sécurité sociale ; ils ont recours aux structures publiques de santé en cas de maladies ou d’accidents. Toutefois, ils sont conscients des risques dans leur métier et utilisent
  • largement des équipements de protection lorsque ceux-ci sont mis à leur disposition. Enfin, les ouvriers sont les principaux financiers de la santé dans le ménage. Cependant, à cause de la faiblesse de leurs revenus et du coût de la couverture santé, ils
  • sont pratiquement dans l’impossibilité de souscrire à une assurance. Ils préfèrent payer les mêmes prestations dans les structures publiques de santé à des coûts moins élevés.
  • (International Network for Urban Research and Action). Cette démarche inspirée des science studies implique de s‘intéresser autant à leurs pratiques qu’aux savoirs qu’ils produisent. Dans cette optique, les idées n’existent que parce qu’elles sont portées
  • , mobilisées et diffusées par des collectifs. A partir des données collectées auprès de ces groupes, il est possible, par recoupements, de définir la géographie urbaine critique par sa position de seuil : au seuil du normatif et du descriptif, de la théorie et
  • de la pratique, aux marges de l’université et des champs scientifiques. Ce travail cherche également à évaluer si les liens entre les trois groupes sont assez denses pour qu’il soit possible de parler d’un courant de pensée mondial.
  • Si les centres d'appel constituent une porte d'entrée sur le marché du travail pour de plus en plus de jeunes issus du système universitaire mexicain, ils jouent le même rôle pour un autre type de population : les jeunes migrants de retour en
  • sécuritaire de la politique migratoire américaine après 1986, ils font partie de ces 2.1 millions de mineurs Mexicains qui n'ont jamais eu accès à un statut légal depuis qu'ils sont arrivés dans leur «pays d'accueil». À partir d'entretiens biographiques et
  • -Unis. De retour au Mexique, ils intègrent en nombre les centres d'appel bilingues offshore où leur expérience migratoire leur permet de palier le manque de diplômes qui les caractérisent presque tous. Si le fait que ce secteur soit à la recherche
  • constante de main d’œuvre leur offre une sécurité sur le marché de l'emploi, on constate qu'il est aussi souvent l'unique secteur rentable auquel ces jeunes migrants de retour ont accès.
  • Inégalités de mobilité dans le Grand Santiago et la région Ile-de-France : politiques de logement, des transports et gouvernance métropolitaine
  • développement et application d'une méthodologie d'analyse quantitative à l'échelle métropolitaine, qui permettrait d'affirmer s'il existe, ou pas, une limitation injuste de la mobilité urbaine de certains groupes sociaux. Avec cet objectif, nous analysons quatre
  • indicateurs complémentaires, chacun mesurant une dimension différente des arbitrages spatio-temporels des ménages. Il s'agit de l'usage du temps quotidien, des efforts en transport et logement, de l'accessibilité aux emplois et autres destinations, et de
  • d'injuste. Nous montrons notamment que l'effet des politiques sociales en Ile-de-France semble être confondu par l'extension de son aire urbaine, qui présente des niveaux d'inégalités socio-spatiales proches à ceux observés dans le Grand Santiago, où les
  • entretiens à des experts et autorités. Dans les deux cas d'étude et par des mécanismes différents, ils existeraient des défaillances de représentation des groupes vulnérables dans les arènes de gouvernance métropolitaine, ce qui contribuerait au creusement
  • des inégalités socio-spatiales. Finalement, la garantie du droit à la ville dans le Grand Santiago et la Région Ile-de-France nécessiterait d'innovations techniques et politiques complémentaires. Celles-ci pourraient être implémentées dans un niveau
  • espace public particulier sera nommé : « espace public spontané ». Il est public et aussi spontané : il n'est pas conçu à l'avance, il n'est pas prémédité ou planifié. Lorsqu'il surgit spontanément, il peut disparaître de la même manière. Il est produit à
  • Le système d'éducation expose les individus à un processus de socialisation par lequel ils intériorisent ce qui est considéré comme des valeurs appropriées. A travers le processus de cette socialisation scolaire, les élèves incorporent des valeurs
  • qualité de l’enseignement dans telle ou telle école. La méthode utilisée est d’abord celle de l'entretien avec des enseignants. Il s’agissait de leur demander qu’elle était leur conscience du genre, qu’elle était leur attitude à l’égard des élèves en
  • fonction des deux sexes, ce qu’ils attendaient des garçons et des filles, et sur quelles catégories d’élèves ils focalisaient davantage leur attention au cours de l’enseignement. Tout cela sans révéler les objectifs de la recherche visant à mettre à jour
  • leurs représentations et leurs préjugés concernant le genre. On a ensuite procédé à toute une série d’observations en classe réelle, pour vérifier si la pratique des enseignants correspondait ou non à ce qu’ils affirmaient dans les entretiens. De ces
  • entretiens et de ces observations, il ressort que l’attention portée avant tout aux garçons est renforcé par le système de l’éducation chinoise qui met l’accent sur les résultats aux examens, et n’évalue les écoles et les enseignants qu’en fonction des notes
  • a nécessité la création de plusieurs structures publiques. Dans ce dispositif, l'Etat intervenait depuis la programmation jusqu’à la commercialisation des logements et la gestion des ensembles immobiliers réalisés. Il assurait par ailleurs la mise en place des
  • infrastructures et des équipements socio collectifs. Mais suite à la crise économique des années 1980 il passe le relai au secteur privé et se cantonne à stimuler l'initiative privée et à moderniser les mécanismes de financement du secteur de l’habitat. Dès lors
  • l’agglomération Abidjanaise depuis les années 1980 et leur impact sur l’espace urbain. Il met en lumière les opérations immobilières en insistant sur leurs dimensions spatiale, qualitative et quantitative.
  • sexualité de ces derniers comme le reflet d’une pathologisation de la société. En outre, ils révèlent de quelle manière les « adultes » intervenant auprès des adolescents nés avec le VIH tendent à appréhender la sexualité de ces derniers comme la preuve de
  • leur normalisation. Ces résultats mettent également en lumière les difficultés éprouvées par les « adultes » à parler ouvertement de la sexualité avec les adolescents en population générale. Ils dévoilent aussi les barrières rencontrées par les
  • « adultes » pour parler de manière explicite de leur statut infectieux avec les adolescents nés avec le VIH. Ils indiquent par quels mécanismes les différents éducateurs enquêtés peinent à établir des relations égalitaires avec leurs cadets.