inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Résultats de la recherche (23 résultats)

Affinez votre recherche

Par Collection Par Auteur Par Date Par Sujet Par Titre
  • Le thème de la montagne tient une grande place dans les débats sur l'aménagement du territoire, notamment en France. On peut considérer qu'il s'agit de géopolitique interne. L'A. essaie de préciser la notion de montagne, qu'il juge la plupart du
  • Il est question dans ce numéro de rivalités territoriales entre des ensembles politiques désignés par des appellations religieuses, chacun légitimant ses positions par l'idée qu'il détient la seule vraie religion. L'A. aborde la relation entre
  • Les foyers de divers types de tensions sont nombreux et bien localisés dans la Méditerranée euro-arabe, et ils se prolongent vers l'Est. Tous ne résultent pas nécessairement de tensions Nord-Sud, et ils se déroulent souvent dans un contexte
  • impliquant les grandes puissances. Zone fréquente d'affrontements historiques entre islam et chrétienté. En Méditerranée occidentale, le schéma Nord-Sud se concrétise de la façon la plus marquée, mais il achoppe à l'Est sur le cas géopolitique de la Turquie
  • Paysages et enjeux géopolitiques ne sont pas sans rapport et forment deux façades différentes de la géographie. Ils participent des deux grandes tendances que les géographes universitaires distinguent au sein d'une discipline qu'il faut néanmoins
  • envisager globalement. Ce dictionnaire de l'ensemble de la géographie offre au lecteur un espace de liberté où il peut aller d'un mot à l'autre au gré de ses centres d'intérêt, mais aussi en fonction des termes qui apparaissent dans les commentaires de
  • L'A. essaie d'expliquer les raisons du succès du dictionnaire les Mots de la géographie de Brunet, Ferras et Théry. Il critique les citations littéraires qu'il contient, le choix des ethnotypes, la place trop grande accordée aux métaphores et
  • Existence de deux courants scientifiques militants : celui des écologistes et celui du groupe d'Hérodote pour la géopolitique. L'A. montre que ces deux mouvements ont des tendances idéologiques divergentes. Ils sont par ailleurs de taille très
  • inégale. Alors qu'Hérodote confronte des représentations rivales, les écologistes mobilisent par l'émotion. L'A. pense que les écologistes gagneraient à manier le raisonnement géopolitique. Il est convaincu qu'au cours de son histoire, Hérodote n'a pas
  • Archipel ; Géopolitique ; Ile ; Monde ; Typologie
  • conséquences géopolitiques actuelles de la traite des esclaves, la formation des Etats-nations et les difficultés de leur existence. Il étudie les géopolitiques des tensions ethniques et l'aggravation du tribalisme. Il plaide pour une politique constructive de
  • Analyse critique de deux ouvrages qui parlent du monde dans son ensemble, dans lesquels l'espace est étudié en termes de modèles ou de systèmes théoriques. Il s'agit de la Géographie Universelle tome 1 (R. Brunet et O. Dollfus, Hachette RECLUS) et
  • s'élève contre la prééminence de l'abstraction économiciste. Il cite quelques exemples édifiants d'application de la chorématique.
  • L'A. montre tout d'abord que le rapprochement des questions serbe et allemande n'est pas seulement théorique, mais que les rapports historiques complexes existent entre elles. Il rappelle les problèmes liés aux nations, à ses territoires et à ses
  • frontières, puis décrit ces deux processus d'unification tardifs, marqués par leurs contradictions internes et des échecs successifs. Il met l'accent sur l'enchevêtrement des nations yougoslaves et se demande si la tragédie yougoslave était inéluctable.
  • L'étude et la compréhension de l'armée relèvent de l'analyse géopolitique. La nation se transforme en fonction des changements géopolitiques, et il en est de même pour les rapports de l'armée et de la nation. L'article mène une comparaison entre
  • deux grandes idées de la nation : d'une part, celle qui prévaut depuis le 19e siècle aux Etats-Unis et qui prend une signification nouvelle depuis qu'ils sont devenus superpuissance ; d'autre part celle qui a prévalu en France et dont l'évolution depuis
  • A propos du courant d'idées pour une nouvelle Europe centrale ou médiane : nouvel ensemble géopolitique aux contours encore flous, qui ne correspondent pas aux ensembles établis depuis plus ou moins longtemps. Il pourrait s'étendre de la Baltique à
  • nationalisme russe| émancipation des Etats satellites d'Europe de l'Est. Encore le pire est-il sans doute à venir et la plus grande incertitude géopolitique pèse sur l'Union soviétique.
  • des mouvements révolutionnaires. Le gouvernement de Washington s'engagera-t-il comme ce fut le cas au Viet-Nam dans l'engrenage d'une intervention militaire directe?.
  • si une grande menace islamiste survient et si les Européens prennent conscience qu'ils seraient seuls à devoir y faire face.
  • Il s'agit tout d'abord de conflits internes, de conflits ethniques entre des populations plus ou moins voisines, et parfois imbriquées les unes aux autres. Mais ces conflits donnent lieu aux interventions des armées d'Etats voisins. L'actuelle
  • Français. On assiste à un retour en force de l'idée de nation et, dans le débat qui s'esquisse, les géographes ont beaucoup à dire puisqu'il s'agit de territoires et de pouvoirs et aussi de défendre la démocratie.
  • Rappel historique des étapes de la formation de l'Etat russe, à partir du 10 siècle. L'A. se demande pourquoi l'URSS est cet Etat gigantesque et pourquoi elle cherche à accroître encore son expansion. Il souligne l'extraordinaire rapidité de
  • Le Sahara est médiatisé via le développement des trafics clandestins et lucratifs de migrants. Connectés aux mafias internationales, ils sont le fait de groupes organisés et armés. Sa partie centrale et méridionale est devenue théâtre d'opérations