inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

A propos des relations entre les formations marines pléistocènes et les loess normands in Hommage à P. R. Giot.

Auteur :
LAUTRIDOU, J. P.

Description :
Les loess normands dériveraient du vannage de sédiments localisés dans des estuaires situés entre - 20 et - 30 m par rapport à l'actuel. L'observation d'inversions minéralogiques dans les dépôts implique un changement des zones sources qui ne s'explique pas par des variations de direction des vents nourriciers. Il semble qu'après l'ouverture du Pas de Calais, il se soit effectué une lente dérive des sédiments d'origine armoricaine vers l'Est, qui atteint le niveau de l'estuaire de la Seine à l'avant-dernier interglaciaire. - (BH)


Type de document :
Article de périodique

Source :
Revue archéologique de l'Ouest, issn : 0767-709X, 1990, n°. 2, p. 41-44, Références bibliographiques : 14 réf.

Date :
1990

Editeur :
Pays édition : France, Rennes, Association pour la diffusion des recherches archéologiques dans l'Ouest de la France

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)