inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Network governance theory : a Gramscian critique

Auteur(s) et Affiliation(s)

DAVIES, J.S.
Faculty of Business and Law, De Montfort Univ., Leicester, Royaume-Uni


Description :
L’A. propose une analyse critique des politiques publiques néolibérales anglaises, en se basant sur les concepts d’hégémonie et de révolution passive développés par Antonio Gramsci. Il explique qu’en dépit des tentatives de l’Etat de vouloir gouverner les réseaux par la confiance, il n’en demeure pas moins qu’ils reposent sur la notion de hiérarchie. Il explique que ce système de gouvernance perpétue l’idée de coercition et les limites du projet de mise en réseaux. Il conclut que les réseaux de gouvernance urbaine sont des micro représentations de l’Etat intégral (comprenant la société civile et la société politique) et permettent de passer du gouvernement à la gouvernance.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Environment and planning A, issn : 0308-518X, 2012, vol. 44, n°. 11, p. 2687-2704, nombre de pages : 18, Références bibliographiques : 4 p.

Date :
2012

Editeur :
Pays édition : Royaume-Uni, London, Pion

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)