inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Patrimonialisations en Afrique

Recompositions spatiales et marginalisation sociale au centre : le cas de Harar (Ethiopie), une ville du patrimoine mondial

Auteur(s) et Affiliation(s)

BOSREDON, P.
TVES EA 4477, Villeneuve d'Ascq, France
CALAS, B.
UMR 5115 LAM Les Afriques dans le monde, Maison des Suds Univ. Bordeaux 3, Pessac, France
MARCEL, O.
UMR 5115 LAM Les Afriques dans le monde, Maison des Suds Univ. Bordeaux 3, Pessac, France


Description :
La patrimonialisation de la vieille ville de Harar répond à différents enjeux. Elle sert la mise en oeuvre de stratégies et de crispations identitaires autour de la valorisation d'un groupe et de son histoire. On lit la construction de marges spatiales par les politiques urbaines, qui se définissent comme des espaces de relégation permettant le rejet du non-patrimonial en dehors du périmètre classé. Exclusion de certains habitants forcés au déplacement et au relogement en périphérie. Marginalisation de certaines catégories de population stigmatisées par des pratiques ou des activités qui ne correspondent pas à la nouvelle image du centre historique.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Géographie et cultures (Paris), issn : 1165-0354, 2011, n°. 79, p. 47-65, nombre de pages : 19, Références bibliographiques : 13 ref.

Date :
2011

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Editions L'Harmattan

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)