inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Evaluer l'influence de l'urbanisation face à un aléa météorologique remarquable : les inondations des 9-10 novembre 2001 à Bab-el-Oued (Alger, Algérie)

Auteur(s) et Affiliation(s)

MENAD, W.
UMR 8591 Laboratoire de Géographie Physique - CNRS, MEUDON, France
UMR 8586 Prodig, CNRS, Paris, France
Univ. Paris Diderot, PRES Sorbonne Paris Cité, Paris, France
DOUVINET, J.
UMR 7300 ESPACE, CNRS, Univ. Avignon et Pays du Vaucluse, Avignon, France
BELTRANDO, G.
UMR 8586 Prodig, CNRS, Paris, France
Univ. Paris Diderot, PRES Sorbonne Paris Cité, Paris, France
UMR 8586 Prodig, CNRS, Paris, France
Univ. Paris Diderot, PRES Sorbonne Paris Cité, Paris, France


Description :
Cet article s'intéresse au poids de l'emprise urbaine comme facteur aggravant de l'inondation. Les simulations proposées à l'aide de l'automate cellulaire RuiCells montrent que les surfaces ruisselantes en 2001 ont aggravé les volumes ruisselés et les pics de crue par rapport à l'occupation du sol antérieure (1986). La distribution des intensités de pluie avec 2 pics a entraîné une conjonction spatiale de réponses dans les sous-bassins amont (1er pic) et aval (2ème pic) de l'oued Koriche. L'emprise urbaine a finalement redonné du poids aux interactions spatiales entre les temps de réponse des bassins, les zones productives du ruissellement et les axes de concentration des écoulements.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Géomorphologie (Paris), issn : 1266-5304, 2012, n°. 3, p. 337-350, nombre de pages : 14, Références bibliographiques : 42 ref.

Date :
2012

Editeur :
Pays édition : France, Paris, SEDES

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)