inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Le terrain, c'est moi ? Reflections on the emergence of the field in translocal research

Terrains de je. (Du) sujet (au) géographique

Auteur(s) et Affiliation(s)

VERNE, J.
J.W.Goethe Universität, Frankfurt am Main, Allemagne


Description :
Les géographes ont commencé à examiner de manière critique la signification de leur terrain, leur travail de recherche, et leur position et leur rôle sur le terrain. L'intérêt récent pour les réseaux trans-locaux permet d'introduire des méthodologies mobiles, ce qui accroît la difficulté d'une définition précise. Correspondant à un ensemble complexe de relations, le définir revient aussi à le créer. La manière de circonscrire le terrain appartient au chercheur. Mise à jour des processus à l'origine de la création du terrain. En s'inspirant des idées de Latour et Deleuze, débat sur le caractère arbitraire du terrain, et pertinence pour la production du savoir en géographie.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Annales de géographie (Paris), issn : 0003-4010, 2012, vol. 121, n°. 687-688, p. 561-582, nombre de pages : 22, Références bibliographiques : 3 p.

Date :
2012

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Armand Colin

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)