inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Grand Paris

Quelle fracture socio-spatiale à l'heure du Grand Paris ? Le coeur de l'Ile-de-France à la dérive

Auteur(s) et Affiliation(s)

EVS-CRGA (UMR CNRS 5600), Univ. Lyon III, Lyon, France
TOVAR, E.
EconomiX, CNRS, Univ. Paris Ouest La Défense, Nanterre, France


Description :
L'augmentation des disparités de bien-être entre les communes franciliennes est étudiée à l'aide d'un indicateur de bien-être spatialisé inspiré par l'approche capabiliste de Sen. On peut ainsi tenir compte du rôle joué par la localisation résidentielle sur les réalisations, les opportunités et la liberté de choix. Le bien-être spatialisé augmente entre 1999 et 2006, et les communes les plus défavorisées rattrapent en moyenne les plus favorisées. L'autocorrélation spatiale des niveaux de bien-être entre communes révèle une forte polarisation des niveaux de bien-être les plus faibles. Cette polarisation augmente sur la période, et certaines des communes les plus défavorisées voient leur niveau diminuer pendant cette période. Cela peut expliquer la croyance collective d'une augmentation de la fracture socio-spatiale.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Revue d'économie régionale et urbaine, issn : 0180-7307, 2013, n°. 3, p. 491-521, nombre de pages : 31, Références bibliographiques : 2 p.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Armand Colin

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)