inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

La haute mer

Les grandes mutations des flottes océaniques, une approche géographique du gigantisme naval

Auteur(s) et Affiliation(s)

TOURRET, P.
Inst. supérieur d'économie maritime, Saint-Nazaire, France
GUILLAUME, J.
Inst. de géographie et d'Aménagement régional, Univ., Nantes, France
SELLIER, D.
Inst. de géographie et d'Aménagement régional, Univ., Nantes, France


Description :
L'A. étudie la question de gabarit des navires en tant qu'objet géographique. Il constate que l'usage du large est pluriséculaire mais son emploi à une échelle massive n'a que quelques décennies. L'étalement géographique des approvisionnements en matières premières puis la mondialisation des productions manufacturières ont nourri l'agrandissement permanent des formats navals. Néanmoins, l'absence de contrainte en mer a pour parallèle celles de l'accès des navires aux ports et aux canaux. Les navires expriment à leur façon l'opposition entre la liberté du large et les contraintes de l'économie terrestre.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Bulletin de l'Association de géographes français, issn : 0004-5322, 2013, vol. 90, n°. 4, p. 428-440, nombre de pages : 13, Références bibliographiques : 14 ref.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Association de géographes français

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)