inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

La haute mer

La haute mer et la pêche

Auteur(s) et Affiliation(s)

CARRÉ, F.
Université de Paris-IV Sorbonne, Paris, France
GUILLAUME, J.
Inst. de géographie et d'Aménagement régional, Univ., Nantes, France
SELLIER, D.
Inst. de géographie et d'Aménagement régional, Univ., Nantes, France


Description :
La Haute mer est définie juridiquement comme le domaine international situé au-delà des limites de souveraineté des États riverains. Cette zone, qui couvre environ 60 % de la surface de l'océan Mondial, ne fournit que 10 % de la production des pêches maritimes, parce que les eaux du large sont biologiquement pauvres, que les opérations y sont coûteuses et que seules des pêches de surface peuvent y être pratiquées. L'exploitation repose surtout sur des espèces de haute valeur marchande, en particulier des thons tropicaux, aujourd'hui à la limite de la surexploitation. On pourrait y développer la capture de céphalopodes océaniques et de krill. Enfin les petits poissons méso- et infrapélagiques (entre 200 et 700 m de profondeur) constituent peut-être une ressource d'avenir, plutôt pour fabriquer des farines que pour nourrir directement les hommes.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Bulletin de l'Association de géographes français, issn : 0004-5322, 2013, vol. 90, n°. 4, p. 487-504, nombre de pages : 18, Références bibliographiques : 6 ref.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Association de géographes français

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)