inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Politiques et pratiques de la résilience

De la vulnérabilité à la résilience : mutation ou bouleversement ?

Auteur(s) et Affiliation(s)

BARROCA, B.
Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (UPEC), Créteil, France
DINARDO, M.
Université Paris-Est-Créteil-Val-de-Marne (UPEC), Créteil, France
MBOUMOUA, I.
Sciences Po, Paris, France
LE BLANC, A.
TVES EA 4477, Villeneuve d'Ascq, France
NICOLAS, T.
UMR Espace-DEV (UMR 228), France


Description :
Il s'agit de deux concepts qui ont émergé dans des domaines différents et sont utilisés pour analyser et caractériser les risques. La notion de vulnérabilité constituait le paradigme dominant dans la caractérisation du risque et l’analyse des cyndiniques. Depuis les années 2000, la résilience est mobilisée plus fréquemment en géographie et en urbanisme car le concept de vulnérabilité montre ses limites dans la compréhension des risques. Pour exister, la notion de résilience a évolué. Elle s’impose comme notion majeure. On analyse comment le glissement sémantique s’est opéré. A partir de l’analyse de bases de données, on montre que l’usage du terme de résilience est limité jusqu’au milieu des années 2000 puis se développe rapidement. On tente de proposer des hypothèses qui pourraient expliquer l’apparition et le développement rapide de la résilience.


Type de document :
Article de monographie

Source :
EchoGéo, issn : 1963-1197, 2013, n°. 24, p. 1-15, nombre de pages : 15, Références bibliographiques : 3 p.

Date :
2013

Identifiants :
eurl : http://echogeo.revues.org/13439, doi : http://dx.doi.org/10.4000/echogeo.13439

Editeur :
Pays édition : France, Paris, EchoGéo

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)