inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Rapports de genre, systèmes de mobilité spatiale et développement rural en Afrique

Le lu ne meurt jamais : mobilités des individus et pérennité de la résidence dans un village malinké de Guinée

Auteur(s) et Affiliation(s)

Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative UMR 7186, Univ. de Paris-Ouest, Nanterre la Défense, France


Description :
Chez les Malinkés de Guinée, la résidence repose à la fois sur la recherche d’une continuité temporelle et sur un fort ancrage spatial. Les villageois se doivent de la perpétuer indéfiniment dans l’idéal. A la stabilité spatiale de la résidence se confrontent les nombreux déplacements des individus. Mobilité matrimoniale des femmes, migrations commerciales féminines, aventures des jeunes hommes et déplacements saisonniers vers les mines d’or ensuite. On vise donc à saisir les modalités d’interaction entre ancrage spatial et mobilités à travers la nécessité du retour.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Géocarrefour (Lyon), issn : 1627-4873, 2013, vol. 88, n°. 2, p. 131-138, nombre de pages : 8, Références bibliographiques : 16 ref.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Lyon, Association des amis de la Revue de géographie de Lyon

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)