inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Mémoires et migrations en Afrique de l'Ouest et en France

Comment décrire ? Comment raconter ? .... La mémoire perdue des hôtels meublés parisiens

Auteur(s) et Affiliation(s)

UMR 7218 LAVUE, Centre de Recherche sur l'Habitat, Paris, France
Univ. de Paris 8, Saint-Denis, France
RODET, M.
School of Oriental and African Studies, Univ., London, Royaume-Uni
Inst. für Soziologie, Universität Wien, Wien, Autriche
HILY, M.-A.
CNRS, Migrinter/Univ., Poitiers, France


Description :
Les hôtels meublés parisiens sont considérés comme des milieux de mémoire. L’approche place le sujet au centre en mettant en regard deux modes d’énonciation : les conversations, récits, anecdotes, provenant des logeurs et des logés de vingt hôtels meublés parisiens ; une sélection de textes littéraires d’auteurs francophones exprimant le rapport du narrateur avec l’hôtel. La matérialité des hôtels est explorée dans son rapport avec la mémoire. L’hôtel est aussi une forme sociale hétérodoxe tenant de la famille, de la communauté, du regroupement de hasard, résultant du régime particulier instauré par l’hospitalité. L’activité mémorielle sollicitée n’expose pas une guerre des mémoires, le groupe habitant laisse chacun à sa vérité. Elle montre aussi que clients et hôteliers présentent deux régimes mémoriels distincts. L'A. conclut avec la question de la transmission. Les lieux mêmes disparaissent, emportés par la rénovation urbaine, la mobilité sociale éloigne les héritiers. L’écriture littéraire semble aujourd’hui un vecteur significatif de la transmission d’une mémoire des hôtels.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Revue européenne des migrations internationales, issn : 0765-0752, 2013, vol. 29, n°. 1, p. 91-111, nombre de pages : 21, Références bibliographiques : 43 ref.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Poitiers, Université de Poitiers

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)