inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Diaspora without homeland : slave descendants and the cultural politics of ancestry in the upper Gambia river valley

Mémoires et migrations en Afrique de l'Ouest et en France

Auteur(s) et Affiliation(s)

RODET, M.
School of Oriental and African Studies, Univ., London, Royaume-Uni
Inst. für Soziologie, Universität Wien, Wien, Autriche
HILY, M.-A.
CNRS, Migrinter/Univ., Poitiers, France


Description :
L'A. examine comment la mémoire de la migration est utilisée pour maintenir les frontières entre statuts sociaux en Gambie, notamment entre les personnes de condition libre et les descendants d'esclaves. L'oubli des origines et des parcours migratoires des descendants d'esclaves participe à la reproduction de leur condition servile. Bien que tous les villageois des communautés soninkés de la région de l'Upper river aient des origines étrangères, les descendants d'esclaves restent stigmatisés du fait de leur généalogie inexistante. En s'appuyant sur l'étude de cas d'une famille d'origine servile, l'A. montre que les descendants d'esclaves peuvent contester cette amnésie.


Type de document :
Article de monographie

Source :
Revue européenne des migrations internationales, issn : 0765-0752, 2013, vol. 29, n°. 1, p. 23-43, nombre de pages : 21, Références bibliographiques : 3 pages

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Poitiers, Université de Poitiers

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)