inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Latency, Biopolitics and the Reproductive Arena: An Alternative Masculinity in Ricardo Larraín's La frontera

Auteur(s) et Affiliation(s)

THAKKAR, AMIT
Lancaster University


Description :
L’A. analyse, au travers du film “La frontière » réalisé en 1991 par le cinéaste chilien Ricardo Larrain, la mise en place d’une masculinité alternative. Dans un premier temps, il présente le contexte du film ; à savoir l’exil du personnage principal, Ramiro, par le régime de Pinochet, dans une région éloignée. Ensuite, il se fonde sur la théorie de la violence structurelle énoncée par Johan Galtung pour expliquer que cet acte de violence vise la propre masculinité du personnage. Il démontre que cette stratégie vise à cacher les corps individuels pour le bien du corps social et que Ramiro est amené à reconstruire sa masculinité dans un nouveau contexte de latence. Il conclut que cette autre masculinité représente un défi pour la reconstruction du Chili post-Pinochet.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Bulletin of Latin American research (Online), issn : 1470-9856, 2013, vol. 32, n°. 4, p. 438-450, nombre de pages : 13

Date :
2013

Identifiants :
eurl : http://www.wiley.com, doi : http://dx.doi.org/10.1111/blar.12061

Editeur :
Pays édition : Royaume-Uni, Oxford, Blackwell

Langue :
Anglais
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)