inscription
PORTAIL D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE

Formes et formations périglaciaires du Pléistocène supérieur dans le Midi méditerranéen français : l’exemple de l’Étang de Berre

Auteur(s) et Affiliation(s)

AMBERT, P.
Univ. Toulouse II - Le Mirail, Maison de la Recherche UMR CNRS 5608 TRACES, Toulouse, France


Description :
L’importance de l’érosion éolienne entre le Bas-Rhône et le Roussillon reste largement sous-estimée. Les macro-formes éoliennes (Étang de Pujaut, d’Istres, Capestang) et les relations qui les unissent aux dépôts corrélatifs de leur creusement (dunes sableuses, loess) permettent de fixer les stades de cette morphogenèse (stades isotopiques marins 4 et 2). Les formes les plus classiques sont des dépressions ovoïdes mais aussi allongées dans la direction du vent dominant. Leur rôle dans la modification des paysages continentaux, littoraux et des réseaux hydrographiques est connu (Ambert, 1994). En outre, dans l’étang de Berre et la région de Narbonne, la coalescence de plusieurs de ces dépressions permet à la transgression eutyrrhénienne une pénétration inusitée à l’intérieur des terres.


Type de document :
Article de périodique

Source :
Quaternaire (Paris), issn : 1142-2904, 2013, vol. 24, n°. 3, p. 293-301, nombre de pages : 9, Références bibliographiques : 31 ref.

Date :
2013

Editeur :
Pays édition : France, Paris, Association française pour l'étude du quaternaire

Langue :
Français
Droits :
Tous droits réservés © Prodig - Bibliographie Géographique Internationale (BGI)